En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Solal Aronowicz

Solal Aronowicz

Je tiens le coup, j'aime, je résiste, une nouvelle vie, une croix (la seule que je tolère) sur l'ancienne, le départ, enfin, Tania, nous deux, et puis fumer, boire et écrire encore et encore, se battre toujours un peu quand même.

Ses blogs

Solal Aronowicz, le blogue

Solal Aronowicz, le blogue

Solal Aronowicz, le héros, mais oui, le bagarreur, le fumeur, le poète, parfois, le juif combat des forces puissantes, altières et obscures qui veulent le mettre à bas, très bas, mais c'est un chat de la pire espèce et il tient bon, jusque là...
Solal Aronowicz Solal Aronowicz
Articles : 301
Depuis : 08/08/2008

Articles à découvrir

épisode 91 : un bon bain 2

Nous enlevons nos chaussures et nous les rangeons avec soin dans les petits casiers en bois prévus à cet effet. John Lobb et Santoni , la haute tradition et l'innovation dans le respect de la tradition, vont se côtoyer, se jauger peut-être, l'espace d'un moment au bain, dans une vapeur moite, épaisse, propice aux conciliabules entre souliers a
Solal Aronowicz, cette malédiction...

Solal Aronowicz, cette malédiction...

Il fallait bien qu'il revienne, ce cher Solal, fidèle à lui-même et différent, mijoté, mûri, avec, audacieuse formule, encore plus de morceaux en moins... Le roman est à paraître aux éditions de la Baconnière à la fin du mois d'août, un livre idéal pour la fin des vacances, histoire de se remettre au travail avec plein d'idées neuves

épisode 93 : un bon bain 4

- Relaxer épaules, pas crispé ! Détente... Détente, pas penser avec tête... arrêter fumer cigare, pas bonnes ondes, cigare, puer, cigare merde. Arrogante habitude, tout laisser aller. Je repose donc avec un regret non dissimulé mon Hoyo de Monterrey, une fois n'est pas coutume, un fabuleux épicure numéro 2 en cabinet de 50, à peine allum

épisode 92 : un bon bain 3

Nous nous glissons avec délectation dans l'eau bouillante et nous avons l'impression magnifique de nous défaire, de fondre et de plus être au monde. Ne reste que la vapeur, dense, moite, lourde, mais tellement reposante. Nous sentons glisser entre nos jambes une énorme carpe. Son large dos noir et rouge creuse parfois une rainure à la surface.