En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Sushina

Sushina

Je ne parlerai qu'en présence de mon avocat !

Ses blogs

La polysémie de la nouille

La polysémie de la nouille

Je suis née en 1985 sous le soleil de novembre du sud-ouest de la France, ce qui me dota d'un caractère très amène. Après une enfance incroyablement commune et une adolescence terne et boutonneuse, la Littérature me choisit (car j'étais peu douée en maths et que, d'après ma génitrice, les facs de droit sont souvent mal fréquentées). J'entrai donc en fac de lettres et y restai cinq merveilleuses années. Désormais, j'étais fermement décidée à consacrer ma vie aux écrivains morts et à la littérature décadente de la fin du XIXème siècle mais, comme je n'étais pas rentière, je me résolus à passer les concours de l'éducation nationale. J'obtins l'agrégation de lettres modernes en 2009 et j'enseigne désormais les écrivains morts aux élèves, eux, bien vivants. Je n'ai pourtant jamais cessé d'écrire: j'ai été chroniqueuse et novelliste pour les magazines satiriques Psikopat ou Zélium depuis de très nombreuses années sous le pseudonyme ridicule de Sushina Lagouje.
Sushina Sushina
Articles : 248
Depuis : 18/08/2009
Categorie : Humour

Articles à découvrir

Le train en roulettes

Le train en roulettes

Prise de tête dans le train avec une femme qui dépose son tableau de 2,5m sur 1,5m à l'emplacement de la deuxième place handicapée près de nous. Quand on lui a fait remarquer très poliment que c'était un espace réservé PMR, on s' est vu répondre : "Oui mais y a aucune chance pour qu'une deuxième personne en fauteuil monte dans ce train
Fléau. Chapitre III

Fléau. Chapitre III

Ce soir-là, avant de me coucher, prise d’une crainte infantile, j’ai fermé à clef le bureau de Cherétendre. Pauvre, pathétique, inutile précaution : ma nuit n’en a pas été plus sereine pour autant. Tout avait pourtant bien commencé. Pour une fois, je m’étais endormie sitôt la tête posée sur l’oreiller, sans doute vidée par t
Fléau. Chapitre I

Fléau. Chapitre I

Je me souviens parfaitement de l’irruption du Grand Fléau dans ma vie. C’était un vendredi soir et je rentrais chez moi après ma journée de travail, sereine, en paix avec le monde. J’ouvris machinalement la porte, je retirai mes escarpins et j’avançais dans le couloir quand je butai contre un gros carton lesté qui semblait avoir été
Les garçons ça pleure pas

Les garçons ça pleure pas

Prof: Donc, le Léviathan, Cthulhu ou le monstre marin de votre choix commence à attaquer le Nautilus, comment pourrait réagir l'équipage dans votre rédaction? Elèves: ... Prof: Mais enfin, quand on a peur, on peut crier, on peut courir, on peut pleurer... Elève masculin: Ah non, les marins ce sont tous des garçons: ils peuvent pas pleurer !
Newsletter de l'enfer

Newsletter de l'enfer

Après avoir vainement tenté de mettre toutes les newsletters que je recevais -sans jamais y avoir souscrit- dans la catégorie des mails indésirables, je suis passée à l'étape supérieure: j'ai tenté de me désinscrire de toutes les newsletters auxquelles je ne m'étais jamais inscrite. Pour certaines, c'est simple: une case à cocher et bas
Musée d'Aquitaine en roulettes

Musée d'Aquitaine en roulettes

Visite au musée d'Aquitaine: il a fallu "aider" le monte-charge en le poussant pour qu'il m'emmène en haut de l'escalier et les portes de l'ascenseur ne se fermaient pas totalement, nous enfermant donc subrepticement avant de daigner nous libérer. Il a néanmoins refusé obstinément de bouger. Le personnel, très aimable et désolé nous a dit
Fléau. Chapitre IV

Fléau. Chapitre IV

Le lendemain, je me réveillai de moi-même à huit heures du matin, en pleine forme et bien décidée à ramener Fléau au néant dont Cherétendre l’avait tiré : la SPA de Bourgueil-en-Chardonnay, à quarante-deux kilomètres sept-cents de là. Cette pensée me rendait si guillerette que je décidai de préparer moi-même un pantagruélique pe
Fléau, chapitre II

Fléau, chapitre II

Lorsque Cherétendre revint enfin de la salle de bain, les yeux rougis et l’air accablé, Fléau sauta d’un bond précis dans son carton. Faisant le gros dos, le poil hérissé, il émettait à présent les mêmes feulements que ceux de Reagan dans L’Exorciste. « Tiens, c’est marrant, lâchai-je pensive, y a pas dix secondes il était sur

La dignité du professeur grippé

Tu sors du boulot, malade comme un chien, avec la gueule d'un elfe de maison au service des Malefoy, et pourtant, tu as su rester digne en classe toute la journée, tu es satisfaite. Tu rentres dans le tram, tu te détends, tu te lâches, malgré le beau brun près de la vitre là-bas: tu commences à tousser, morver, moucher, pleurer (à cause de

Le latin

Prof: "Minimum", "alinéa" ou "minus" sont des mots d'origine latine. Quels autres mots d'origine latine pouvez-vous me trouver dans la grille de mots mêlés? Elève: Je sais ! Je sais ! "Anus" ! Prof: Tu as tout à fait raison, "anus" est un mot d'origine latine mais crois-tu vraiment qu'un prof serait assez fou pour placer ce mot dans une fiche