Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Jérôme Delatour

Jérôme Delatour

Ses blogs

Images de danse

Des liens vers des images, des photos, des photographies et des vidéos de danse contemporaine, ainsi que des critiques de spectacles - All the links to images, pictures, photos and videos of contemporary dance, as well as performances reviews.
Jérôme Delatour Jérôme Delatour
Articles : 299
Depuis : 14/05/2005
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Mathilde Monnier / Dominique Figarella, Soapéra

Mathilde Monnier / Dominique Figarella, Soapéra

Pour ce premier contact avec le travail de Mathilde Monnier, le drôle est que j'ai tout de suite pensé au Cornucopiae de Régine Chopinot. Je n'ai absolument aucune idée si les deux chorégraphes peuvent avoir quelque chose en commun, mais ces deux pièces-là, si. Pour moi, c'en était troublant : la même atmosphère post-apocalyptique, le mê
Julie Andrée T. : le Rouge est noir

Julie Andrée T. : le Rouge est noir

Si l’expression n’en était galvaudée, je dirais que Rouge est un théâtre de l’absurde. De l’obsession, de la monomanie, de l’impuissance, sur fond d’un tomb(er)eau d’objets aussi quotidiens et plus ou moins utiles, que tout à fait incongrus lorsqu’ils se trouvent unis sous la même livrée. Seule sur le plateau, Julie Andrée T

Images de danse est mort, vive Images de danse !

Après sept ans d'existence, Images de danse ne remuait plus une seule de ses extrémités. Sept ans, cela fait un siècle pour un blog. Beaucoup de choses ont changé. Par chance, Images de danse vient de ressusciter, mais ailleurs et autrement. En guise de commentaire, vous avez le droit de verser une larme.

United-C, Who Too : l’épiphanie du nu

Devinées nues six danseuses croisent des chromosomes de néons suspendus. Bruits d’ambiance urbaine, pas dans des couloirs, sonneries de téléphone. Dans un corridor transludescent, des promesses de corps. Vont-ils crever l’écran ? Les formes se précisent se matérialisent. Le coup du silence... Puis chacune à son tour expose un solo, sobr
Nos Solitudes : Julie Nioche tire les ficelles

Nos Solitudes : Julie Nioche tire les ficelles

Seule sur scène, juste précédée du guitariste Alexandre Meyer, Julie Nioche s’harnache de bracelets de cuir pour quitter le sol, comme Hermès et ses talonnières. Elle s’installe dans une installation de fils tendus de poids de Roberval (Haut + Court, Didier Alexandre, Gilles Fer). Du Stelarc soft ? Regard blanc, un peu fermé. Impression

Les blogueurs parlent aux blogueurs...

Ah ah ! Vous frétilliez déjà d'aise en voyant votre lecteur de flux RSS s'affoler et mettre Images de danse en caractères gras, avec un petit 1 entre parenthèses. Un nouvel article sur Images de danse ! Est-ce possible ! Ce blog n'est donc pas mort ! Eh non, mais pour cette fois il ne s'agit que d'un coup d'autopromotion de vieux blogs que vou
Perrine Valli, Je ne vois pas la femme cachée dans la forêt : le féminisme tranquille

Perrine Valli, Je ne vois pas la femme cachée dans la forêt : le féminisme tranquille

Je ne sais si notre époque sait encore fabriquer des mythes. Les mythes réclament lenteur et simplesse d’âme, et nous sommes pressés et compliqués. La richesse sémantique sort du simple. Si tu penses aux relations hommes-femmes, il y a fort à parier que tu penses tôt ou tard à Eve et Adam. C’est un mythe très simple dont les aboutissa
Eugénie Rebetez, Gina : un morceau d’humanité

Eugénie Rebetez, Gina : un morceau d’humanité

Celle qu’on n’attendait pas. Une vraie surprise. Un mail du Centre culturel suisse l’autre jour, “Eugénie Rebetez, Gina, du tant au tant”, un extrait sur YouTube : tiens, ça a l’air pas mal... Et puis c’est une Jurassienne. Mon papa est jurassien, et on ne parle pas assez du Jura, sorti du vin jaune et de la saucisse de Morteau. J
Secrets de femmes : La Molle, par la compagnie L'Essoreuse

Secrets de femmes : La Molle, par la compagnie L'Essoreuse

Emile Bernard, Après le bain, trois nymphes, 1908 Le mou. Quel meilleur concept pour aborder la vision traditionnelle de la femme. Rien que pour cela, il fallait que j’aille voir La Molle, au fin fond de L’Île-Saint-Denis, centre culturel Jean-Vilar, rue Lénine, où les présentoirs s’arrêtent aux programmes culturels 2008 (qu’on ne se
L'Insomnie des murènes : le voyage sensuel et sensoriel de Laurent Bazin

L'Insomnie des murènes : le voyage sensuel et sensoriel de Laurent Bazin

Laurent Bazin, L'Insomnie des murènes (cl. Svend Andersen) Encore un tuyau de Guy. Il paraît qu'il faut que j'aille au théâtre, et il se trouve que ça, c'est assez du théâtre, tout en étant assez proche de la danse ; une comédienne, trois danseuses. Donc, la pièce parfaite pour m'apprivoiser. En plus, après, il y avait une vraie pièce d