En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Jean-Pierre

Ses blogs

Jean-Pierre, diacre permanent vincentien

Jean-Pierre, diacre permanent vincentien

Quelques réflexions de Djipi sur le chemin Compostelle, la vie de l'Eglise, la société, des astuces de randonneur, etc.
Jean-Pierre Jean-Pierre
Articles : 2074
Depuis : 22/03/2008

Articles à découvrir

Compostelle : 11ème jour (2 mai 2018) de Poitiers à La Verrerie

Compostelle : 11ème jour (2 mai 2018) de Poitiers à La Verrerie

La veille au soir, Andréa s’est gentiment propose de m’emmener le matin à la cathédrale. « C’est juste à côté du collège où je travaille. Il faut que j’y sois à 8 h ». Levé à 6h30, j'ai le temps de la prière des Laudes et de préparer tranquillement mon sac. Andréa m’a indiqué une boulangerie juste une rue à côté de che
Compostelle : 10ème jour (1er mai 2018) de Châtellerault à Poitiers

Compostelle : 10ème jour (1er mai 2018) de Châtellerault à Poitiers

Une longue étape m’attend aujourd’hui. La plus longue de ce tronçon. Le guide Lepère annonce 34,5 km. Au final ce sera pour moi un peu moins de 37 km pour aller jusqu’à mon lieu d’hébergement. devant le domicile de mon hébergeur à Chatellerault A Chatellerault, le Chemin passe par la rue du Paradis... un clin Dieu Au carrefour d’un
Etival lès Le Mans, les pieds dans l'eau le 11 juin 2018

Etival lès Le Mans, les pieds dans l'eau le 11 juin 2018

Toutes proportions gardées, Etival a eu les pieds dans l'eau. Il n'y a rien eu de dramatique sur la commune. Reportage photo du 11 juin 2018 puis du 15 juin Le skate-parc sous les eaux La passerelle du Petit Train le 11 puis le 15 juin L'Orne Champenoise La passerelle entre Pont Chabeau et l'Orne Champenoise Dans la campagne Etivaloise
En hommage à Philippe

En hommage à Philippe

Philippe était un collègue de travail et ancien boulanger à Écommoy. Lors d'une rencontre avec 300 lycéens, il témoignait de son parcours qui l'a mené à l'épanouissement. « Depuis l'âge de 12 ou 13 ans, j'ai voulu faire ce métier, j'avais un copain dont les parents étaient boulangers et je passais mes vacances chez eux à Montsûrs, en