En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

JACQUES BERTHOMEAU

Ses blogs

Le blog de JACQUES BERTHOMEAU

Le blog de JACQUES BERTHOMEAU

Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
JACQUES BERTHOMEAU JACQUES BERTHOMEAU
Articles : 5725
Depuis : 30/05/2005

Articles à découvrir

Franck-Emmanuel Mondésir ou l’autre façon d’être sommelier !

Franck-Emmanuel Mondésir ou l’autre façon d’être sommelier !

Redneck sommelier Konstriktor • Helder Oliveira • « Les grands vins feront leur entrée triomphale, et le sommelier annonce avec orgueil des noms et des dates illustres, selon ce qu'aura choisi, pour la solennité du jour, l'amphitryon : Château-Margaux 69, Château-Latour 75...» Clément Jaluzot, sommelier maître d'hôtel du duc de Praslin
Trop de salons tuent les salons !

Trop de salons tuent les salons !

L’avantage des formules qui pètent c’est justement qu’elles pètent, font du bruit, rompent le silence convenu qui règne sur le marigot, on les retient facilement même si elles réduisent la réalité à un petit paquet de mots. Si j’avais été aussi provocateur que certains le disent j’aurais titré, en parodiant un célèbre slogan
Journal d’1 chroniqueur de campagne (6) le pari de la recomposition de Mr X au PACS Macron-Bayrou en passant par l’ouverture de Rocard en 1988.

Journal d’1 chroniqueur de campagne (6) le pari de la recomposition de Mr X au PACS Macron-Bayrou en passant par l’ouverture de Rocard en 1988.

SOUVENIRS Acte 1 : La grande affaire. : Monsieur X contre de Gaulle. Ce titre barre la Une de l'hebdomadaire l'Express le 19 septembre 1963. L'hebdomadaire joue aux devinettes avec ses lecteurs : « Il s'agit d'un homme politique exemplaire : il possède une équipe dynamique, il a beaucoup d'amis dans le milieu, de très bonnes relations avec les
Pourquoi, en amont du jeu de rôle entre « partenaires » orchestré par l’INRA, les viticulteurs, les consommateurs,  n’ont-ils pas droit à la parole pour exprimer leurs demandes de recherche ? signé le comité des gueux

Pourquoi, en amont du jeu de rôle entre « partenaires » orchestré par l’INRA, les viticulteurs, les consommateurs, n’ont-ils pas droit à la parole pour exprimer leurs demandes de recherche ? signé le comité des gueux

Au salon de l’agriculture les chercheurs de l’INRA pensent pour vous : agriculteurs, viticulteurs, consommateurs… suivez sur twitter ! Que nos brillants chercheurs agronomiques innovassent, qu’ils fassent avancer la science me semble aussi évident que moi je pédalasse pour faire avancer mon vélo… Alors quoi de plus normal qu’ils prof