En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

tinotinoblog

tinotinoblog

Ex-Schtroumpf chasseuse de bisounours, buraliste des pleurs en lutte contre la déliquescence morale.

Ses blogs

Le blog de Tinotino

Le blog de Tinotino

Comment décrire ce qui est indescriptible ? Allez vous promener au gré de ma plume, en espérant que celle-ci réussisse à vous emmener avec elle !
tinotinoblog tinotinoblog
Articles : 36
Depuis : 23/02/2012
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Pleurer

Pleurer sans savoir pourquoi. Pleurer pour toutes ces fois, Où on n'a jamais lâché Par pure peur de la lâcheté. Pleurer pour enfin se vider De ses émotions refoulées. Pleurer pour se sentir vivre, Ou devrais-je dire, revivre. Pleurer, c'est aussi accepter Que l'on a tous des fragilités, Qui peuvent être une force Une fois retirée leur éc

Les règles européennes de la probation

On a beaucoup parlé, on parle, et on parlera toujours des règles pénitentiaires européennes (RPE) qui ont été la source d'inspiration de la loi pénitentiaire du 24 Novembre 2009 mais quid des règles émises par le Conseil de l'Europe concernant la probation ? Elles datent du 20 janvier 2010 pourtant, presque 4 ans ! A n'en pas douter, la r

Des questions sur le métier de CPIP ?

Bonjour à tous. Me revoici enfin pour réveiller ce blog amorphe qu'est le mien. Trop de temps s'est écoulé sans que je ne le nourrisse. C'est ainsi et je m'en excuse auprès des gourmands qui attendraient beaucoup de ma part. J'avais dans l'idée de commettre un article sur le métier de conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation (CP

Panique à bord

Cela fait longtemps que je n'ai rien écrit ici, aussi, je vais corriger cette carence de ce pas. En revanche, je vais aborder un thème un peu différent de ceux dont vous avez eu à connaître jusque-là. En effet, qui n'a jamais ressenti un jour son coeur battre à cent à l'heure, en ayant l'impression qu'il allait sortir de sa poitrine, en sit

Les dix commandements du médiateur

Tu pourriras l'ambiance au sein de l'équipe car il n'y a que dans ces conditions que l'on travaille bien. Se tirer dans les pattes, tu feras. Cela améliorera les relations entre collègues. Tu ne communiqueras pas sur les affaires encours, cela nuira à la résolution de celles-ci. Tu insulteras les usagers, histoire de les calmer cinq minutes. T

Si j'étais

Si j'étais Garde des Sceaux, je ferais en sorte que le budget alloué à la Justice soit digne de ce nom. Si j'étais Garde des Sceaux, le personnel aurait enfin les moyens humains et matériels de mener à bien ses missions. Si j'étais Garde des Sceaux, les délais de jugement et d'application de ceux-ci seraient raisonnables. Si j'étais Garde

Le miroir

Se mirer dans un miroir pour se regarder, s'admirer, percevoir ses défauts, cela nous arrive à tous. Ah qu'il est bon de se pavaner devant cette glace et de s'autosatisfaire de sa petite personne, de cette image renvoyée vers soi, pour autant qu'elle nous convienne ! Si tel n'est pas le cas, alors cette glace, froide, brute, vide d'émotions peu

Allez directement en prison

C'était un dimanche après-midi, je jouais au Monopoly avec des amis. - J'ai fait 6 ! Je vais à Rue de Courcelles. - Tu achètes ? - Non, non, c'est bon. A toi, Pierre ! - 8 ! Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept et huit, rue de Vaugirard. Je laisse. A toi, Cécile ! - Je lance les dés : 7. Case chance, trop cool ! La banque vous rembourse d

Ecoute ton corps, il a quelque chose à te dire !

Cela peut vous paraître anodin mais c'est tellement important. En effet, ne pensez jamais que le corps et l'esprit sont deux entités totalement séparées qui n'interagissent aucunement entre eux, vous vous leurreriez ! J'ai 31 ans et je suis spasmophile, ou plutôt je le suis devenue à la suite de la perte d'un emploi qui m'était cher. Cela pe

La prison, ça n'arrive pas qu'aux autres...

La prison, ça n'arrive pas qu'aux autres... Olivier, 19 ans, bien intégré socialement, travaillait. Il était pompier volontaire comme son père et son grand-père. Sa famille était stable et ne rencontrait pas de difficultés particulières hormis quelques aléas qui touchent tout à chacun. Un soir, il devait être de garde pompier. Il ne pou