Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La reyne de coupe

La reyne de coupe

Jeune femme bon chic bon genre, plutôt bourgeoise et conservatrice, mais aimant l'humour.

Ses blogs

Journal de Joachim (1915-1920) et les méditations de la reyne de coupe

Journal de Joachim (1915-1920) et les méditations de la reyne de coupe

Retranscription des carnets qu'a tenu mon grand-père durant la Grande guerre. Suivi d'autres souvenirs de famille présentés par la reyne de coupe
La reyne de coupe La reyne de coupe
Articles : 120
Depuis : 24/02/2006

Articles à découvrir

J'ai le blues

Pourquoi n'ai-je pas eu une mère comme on s'imagine; que doit être une mère. J'y pense toujours, pour elle un bébbé, c'était comme jouer à la poupée; et plus tard tant d'acharnement à à utiliser nos potentiels? Cela ne m'a avancée à rien. Pleien de diplômes dont tout lr monde se moque. Tout ça pour mourir gâteuse, tandis que moi je s

Bientôt Noël

Pour moi la vie n'est pas très drôle en ce moment, ma mère est à l'hôpital et il y a peu de chance que cela s'arrange, enfin, mon père et moi avons accepté de venir au déjeuner de Noël qui a lieu le 18 décembre, j'ai demandé à ma marraine et à ma tante si elles voulaient venir, en principe c'est oui. Pour le moment il fait froid, nuit

Quand tout se défait...

Et bien vous savez ce qui m'arrive, certes non, mon père, le fils de l'homme dont j'ai publié les écrits de sa guerre, a complètement perdu la tête, aux dernières nouvelles il a égaré sa voiture et est rentré en taxi à la maison, ma soeur appelera demain matin la police du coin où cela s'est passé pour avoir des renseignements. En atten
Mon retour

Mon retour

J'ai eu beaucoup de mal à me reconnecter à ce blog, il ne me reconnait que par mon ancienne adresse e.mail, ce qui complique un peu les choses, je ne voudrais pourtant pas qu'il tombe dans l'oubli, au cas où je retrouverais d'autres archives familiales à publier!

Chez moi

Je suis à la maison, maintenant j'ai droit a des sorties de 3 jours, mais ce n'est pas terminé, j'ai de mauvaises relations avec la psychiatre, elle ne veut rien entendre, la semaine prochaine j'aurais droit a une réunion aveec ma marraine et ma tante, mon père et ma soeur ne pouvant se déplacer, de toute feçon tout mon entourage sait que je

Quelques nouvelles

Je suis antiboise dorénavant et je rappelle que l'on peut suivre ma vie et celle de mes chats sur mon blog "les méditations de la reyne de coupe" http://mariechristine.canalblog.com, Et j'espère que ce blog ci fait toujours plaisir aux historiens et à tout ceux qui aiment les souvenirs. Je voulais mettre au moins une photo, mais cela ne marche

Une semaine à la maison

Cette fois on ma laissé la semaine, je suis à la maison depuis lundi et je repars dimanche, pour pouvoir aller voter, mais il faudra que je me dépèche de le faire le matin, parce que c'est en début d'après-midi que le taxi viendra me chercher. Mes occupations, ici, j'ai rassemblé tous les papiers pour refaire ma carte d'identité et je les a

La grande dépression

Il y a longtemps que je ne suis pas venue sur ce blog, a vrai dire je l'avais créé pour publier les textes de mon grand-père, mais au demeurant ceux qui m'on lu on peut-être envie de savoir ce que je deviens, voyez vous depuis que j'ai dû mettre ma mère dans une institution spécialisée ce n'est pas joie; je vie toujours avec mon père et me

un nouvel article

Puisque cela n'arrive pas tous les jours, Je suis lಲ, et pour dire que je reviens chez moi, avec mon père, mes chats, et que comme ma mère n'est plus à la maison j'ai à me plaindre de comment elle est traîtée dans sa maison de retraite, je peux aussi me plaindre que comme j'ai dû rentrer chez moi à pied et en pantoufles d'un hôpital d

Un mot pour dire que je suis toujours là

De retour à la maison bièvement, après une longue absence, contre ma volonté, suite à une srise d'épilepsie on a forcé ma famille à m'envoyer dans un hôpital psychiatrique, là je suis en permission, pour un jour, malheureuse, enfin j'ai mes chats pour ce bref temps, mais pendant ce temps, des choses sont arrivées, mon père ne se sent pa