En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Caroline Lorgeoux

Ses blogs

Les voyages de CharliJ

Les voyages de CharliJ

Voyages dans l'espace mais aussi voyages immobiles dans le temps et dans la tête, dans l'imaginaire... Notes de voyages, de lectures, de coups de cœur pour des artistes
Caroline Lorgeoux Caroline Lorgeoux
Articles : 69
Depuis : 10/08/2010

Articles à découvrir

Nuit blanche

Nuit blanche

Là des arbres furieux effeuillés tourmentés Contre un ciel nébuleux chaotique Ecorché sanglant de leurs branches invasives Au loin les vagues se plient et se déroulent Epaisses et lisses comme des guimauves Et sur le sable dessinent une dentelle fine Les barques étales comme des papillons Se couchent doucement et inclinent leur front En un b
LES ATTRAPE-REVES

LES ATTRAPE-REVES

Robert Mapplethorpe par Gerard Malanga, 1971 Quatre heures du matin. La nuit retient son souffle et berce la ville endormie. Un ciel de pierre, sur lequel se découpe la faucille de la lune, est étendu come une épaisse guimauve sur l’ardoise des toits silencieux. A la radio, la voix chaude et profonde d’Alain Bashung : « La nuit je mens, je
FESTIVAL PHOTO DE LA GACILLY 2017

FESTIVAL PHOTO DE LA GACILLY 2017

C'est la 14ème édition de ce beau festival photo en plein air. Les thèmes de cette année sont : "La photographie africaine", "Homme-animal : le face-à-face" et "Enjeux environnementaux". Il se déroule du 3 juin au 30 septembre 2017. Il reste donc quelques jours pour aller passer une journée dans les vieilles rues du village et le labyrinthe
TOMBER SEPT FOIS ET SE RELEVER HUIT

TOMBER SEPT FOIS ET SE RELEVER HUIT

La Chute d'Icare, Odilon Redon 1 14 Décembre 2003 – Tombe la pluie Tombe la pluie ce soir, impassible manège vertical. Une pluie fine et glacée qui étire ses fils interminables et tresse une triste dentelle sur le ciel. Tombe la pluie ce soir, tu ne viendras plus me voir. Et mon cœur saigne du gris. Sur la plage abandonnée, la pluie a mêl
Les Ailes du désir de Wim Wenders (1987)

Les Ailes du désir de Wim Wenders (1987)

Un poème en noir et blanc Berlin au petit jour, lumière d’hiver en noir et blanc. Juché au sommet des ruines de l’église du Souvenir, se tient un homme vêtu d’un long manteau noir et portant des ailes d’anges. Il a un air triste et doux, plein de compassion et regarde vers le bas, vers la ville qui s’anime peu à peu. Les voitures et
Amours de Chine par SIMON (2016)

Amours de Chine par SIMON (2016)

Amours de Chine, de SIMON (Ed. Akinomé, collection « Les cœurs vagabonds », 2016) Carnet de route amoureux SIMON, peintre voyageur comme il se désigne, est un Breton marié avec une Chinoise rencontrée à Paris. Il inaugure cette nouvelle collection des éditions Akinomé en écrivant un livre de voyage original par rapport à la grande tradi
Inventaire de printemps

Inventaire de printemps

Un dimanche d'avril en ballade à Saint-Goustan sous le soleil, j’ai vu : Un homme qui se promenait nonchalant suivi de son chien de ses chats et de sa chèvre en liberté Le portail en fer forgé de la maison du Grand Meaulnes Une girafe sur un balcon Un chien de poche en glissade trainé par son maître Une voiture très aimée tatouée Un jeun
LÀ OÙ IL COMMENCE

LÀ OÙ IL COMMENCE

D’abord j’ai connu les siennes Elles m’ont bercée caressée rassurée M’ont révélée au monde Ont parlé à ma peau et aidé à saisir Sous leur courbe délicate Les contours de mon corps Là où il commence Là où il se termine Puis j’ai découvert les miennes Marionnettes maladroites Tâtonnant éprouvant Hésitantes ou confiantes L
Souviens-toi de Nantes

Souviens-toi de Nantes

Comme un pan de mur tombé du ciel, la fresque des Nantais par Royal de Luxe, place Ricordeau Nantes, 17 septembre 2016 Chère Clara, Tu me manques. Où es-tu ? Tu es partie si loin de nous, de moi… Tu t’es enfuie très loin, perdue, retranchée. Ailleurs. Oui, tu nous manques, tu me manques, Clara. Aujourd’hui je suis dans ta ville à la rec
LE FAUTEUIL

LE FAUTEUIL

- Tiens, le vieux fauteuil a retrouvé sa place ? Je croyais que vous aviez acheté un nouveau salon ! - Oui je sais, il est tout tâché, l’assise est effondrée, et un jeune fauteuil tout fringant est prêt à prendre sa place ! Mais c’est sentimental ! Je n’arrive pas à m’en débarrasser, j’y suis attachée ! Il a plus de trente ans,