En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Pierre-Louis Daviken

Pierre-Louis Daviken

J'écris non pas pour tuer le temps car il est trop précieux, j'écris pour rêver, ce qui n'est pas tout à fait la même chose, et peut-être un jour partager l'histoire que j'ai inventée et dont je vous laisse découvrir quelques extraits. Je suis assez secret, donc, de moi, vous ne saurez à peu près ri
Tags associés : conversations, extraits

Ses blogs

La Rémige bleue

La Rémige bleue

C’est l’histoire d’un chat qui rêve d’aller vivre dans un manoir, devant un bon bol de lait et un feu de cheminée.
Pierre-Louis Daviken Pierre-Louis Daviken
Articles : 16
Depuis : 19/01/2009

Articles à découvrir

Lune de miel.

Lune de miel.

Voici un extrait de "Lune de miel" de François Cavanna. Les médecins neurologues donnent plaisamment le nom de "lune de miel" à une période pendant laquelle les symptômes de la maladie de Parkinson s'atténuent au point de laisser croire à une guérison, avant de reprendre avec une implacable violence. J’ai découvert ma Miss Parkinson, il
6- le chemin.

6- le chemin.

Ronron rêve, la pluie le réveille. Il confie au talus qu'il est à la recherche du manoir de Pépé. Sentant le chat perdu, le talus lui conseille d'aller demander de l'aide au chemin tout proche. — Chemin, s'il te plaît… Voudrais-tu être le mien ? demanda Ronron poliment. — Où vas-tu ? répondit une voix rocailleuse. — Au manoir. Je v
D'autres nouvelles

D'autres nouvelles

Bonjour à toutes et à tous. Je ne sais plus depuis combien de temps je me suis arrêté d'écrire, deux mois, trois mois, plus ? Je n'ai pas compté. La dernière fois, j'en étais à cela : Ce n'est pas si mal... sauf que fut un temps, je pensais que mon graphe serait tout vert à la fin de l'année 2016. Peu importe, j'étais encore trop optimi
Encore quelques progrès.

Encore quelques progrès.

Bonjour, bonsoir à toutes et à tous. Juste un petit mot pour vous dire que je progresse toujours à petits pas. Il s'agit de l'état d'avancement de la première partie (sur les deux que compte le roman). Je parle de parties plutôt que de tomes, car j'aimerais que mon roman ne fasse finalement qu'un seul volume (épais). J'aimerais finir cette p
5- Stradi.

5- Stradi.

Jonathan ramène Bleuette vers les terres, mais il a faim et lâche la plume bien avant d'atteindre les cotes. Il promet à Bleuette de venir la rechercher dès qu'il sera rassasié. À nouveau seule au-dessus de l'océan, la rémige bleue ne va pas tarder à faire une nouvelle rencontre. De l’ébène sur de l’érable ! La rémige bleue en aura
Chacun son truc...

Chacun son truc...

Je viens de trouver par hasard ceci sur la toile. C'est de cette manière que J.K Rolling s'est retrouvée pour écrire Harry Potter... Comme quoi derrière un écrit fluide se cache une méthode, sinon, pour peu que l'histoire soit longue, l'auteur va droit dans le mur. Je me demandais si je n'étais pas un peu fou d'avoir créé un outil de toute
4- Les Schisteuses.

4- Les Schisteuses.

Dans le manoir, les choses s'inquiètent. Pépé est parti couper du bois, mais il tarde. Les poules affamées protestent. Dans la grande salle, les dalles du pavement, les bien-nommées Schisteuses, ont froid et sont en émoi. Elles demandent aux briques de la cheminée quel temps il fait dehors. Une tempête se prépare entendent-elles. Et c'est
Escrime.

Escrime.

J’avais décrit ce combat d’escrime entre un oiseau (un fou de Bassan qui s’appelle Foufou) et une rafale (à la cape et d’épée, car la rafale n’est autre que l’un des trois souffles d’air Atmos, Stratos et Atlantis) il y a pas mal de mois déjà. Mais je ne l’avais pas encore placé dans le roman, puisque je n’avais pas écrit
Quelques nouvelles.

Quelques nouvelles.

Un bref passage par ici pour vous dire que cela avance malgré tout. J'ai terminé le synopsis détaillé du dernier quart de la moitié du roman. Dit comme cela, il semble que mon travail soit loin d'être achevé. Mais c'est quand même une belle étape : je n'ai plus de feuilles blanches dans cette première partie du récit.
Où j'en suis.

Où j'en suis.

Bonjour tout le monde. Ne vous inquiétez pas, je poursuis mon travail solitaire, et j'aime cela, sinon je ne le ferais pas. Je viens de terminer l'écriture d'un chapitre un peu crucial. En effet, l'histoire ronronnait un peu de trop, au risque que le lecteur finisse par s'y ennuyer. Et bien non ! Tout est remis en question à la fin de ce chapitr