En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La Chimère

La Chimère

Ses blogs

L'Atelier de la Chimère

L'Atelier de la Chimère

Travaux manuels littéraires
La Chimère La Chimère
Articles : 26
Depuis : 16/05/2010

Articles à découvrir

Conséquence

J'oublie ma vie sitôt l'empreinte portée des nerfs aux mots

Bon matin mélancolique

Lune trois quarts trônant au ciel clair - huit heures - à l'aplomb étourdissant des tours encore nuiteuses et des passerelles de béton, arbres en rouille, déjà - septembre -, sur le chemin du bureau à La Défense, cris consolants des corneilles, le tout d'une beauté énergisante.

Où ta bouche de miel portée par les ailes bleues et farouches éteint le poids harassant de la fièvre à mes lèvres de sang. (9 octobre 2000)

Circonspection

Les pigeons sous l'auvent de l'heure d'hiver glacial et mouillant se figèrent il y a vingt ans, dix ans hier.

Fatalité

La même peur traverse la cervelle par les ventres des femmes de mère en fille. Quels vides quels monstres déchirent ?

Ça fait longtemps que

pas dessiné pas peinturé pas tripoté la terre pas photo trop de temps ramollit pas assez empêche la seule manière d'y arriver c'est la guerre arracher de force le temps de penser de faire au social qui ne veut pas qui attaque la guerre est le seul équilibre la paix n'est que l'angoisse d'une mort impossible (du rêve d'inexistence) la guerre

Soudain

Un pigeon se tient sage au bord du toit de zinc pieds joints, bec dans les plumes il s'éclaircit la gorge

Je veux

La vérité, et de la tendresse quand même.

Jamais

il ne faut désespérer.

Au fond, reprise

Nous gravitons autour d'un noir hyper dense. Les trous noirs sont semblables aux fourmis fécondées qui se coupent les ailes et plongent dans la terre pour faire naître une fourmilière : ils auraient engendré les galaxies au sein desquelles ils sont enfouis. Nous descendons d'une fourmi. ... Aussi bien sommes-nous des étincelles jetées hors d