Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Maxine

Maxine

Écrivaine dilettante et monteuse professionnelle

Ses blogs

Le blog de cesoirjovule.over-blog.com

Une femme, Jeanne, célibataire ou presque, ressent une envie d'enfant sur le tard qu'elle va devoir gérer malgré une vie dissolue et une certaine propension à se noyer dans un verre d'eau...
Maxine Maxine
Articles : 120
Depuis : 01/08/2010
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Sur son chemin 1/2

Sur son chemin 1/2

Derrière le silence que j'ai gardé durant des mois, il y a eu des évènements nouveaux, d'autres quelque peu traumatisants et un en particulier qu'il fallait que je couche avec des mots... Ces mots j'ai décidé de les poser aujourd'hui. L'été avait donc commencé, teinté d'indécision. Yann et moi avions mis le projet entre parenthèses tout
Entre les lignes

Entre les lignes

J'ai rencontré Diego par le biais indirect du boulot. La première fois que je l'ai vu, je me suis dit qu'il avait une façon singulière de faire des vannes sur tout et de monopoliser le temps de parole en permanence. Quand il s'adressait à moi, il ne me regardait que rarement dans les yeux et j'en ai déduit que c'était un grand timide avec le
Toi, moi, les embuches 2/2

Toi, moi, les embuches 2/2

On a toujours plus de mal à parler de bonheur que d'un sentiment de colère ou de profonde tristesse. On a plus de pudeur, on n'a pas envie d'avoir l'air niais, ou de balancer de la mélasse sur fond blanc. On a peur aussi en y mettant des mots que cela nous échappe. On se dit aussi qu'on n'y a pas vraiment le droit, comme si c'était indécent q
Baptiste ou l'attrait de la distance

Baptiste ou l'attrait de la distance

Depuis plusieurs mois j'échangeais sur Twitter avec Baptiste, un type de Toulon. Je l'aimais bien, on partageait de la musique, on échangeait des points de vue en DM. Il semblait avoir une vie sexuelle très active mais il était toujours très respectueux des femmes dans sa façon d'en parler. Je me disais que s'il vivait sur Paris nous serions
De mémoire : Adrien 2/2

De mémoire : Adrien 2/2

Je n'avais toujours parlé de mon projet à Adrien et après six semaines il me semblait que c'était le moment de le faire. Ce samedi là nous faisions notre première sortie officielle "en couple"... C'était l'anniversaire d'une amie. Adrien ne se mélangeait pas trop, quand je passais pratiquement la soirée à danser, lui fumait sur le balcon.
Toi, moi, les embuches 1/2

Toi, moi, les embuches 1/2

Est-ce par refus d'affronter une vérité trop difficile que je me suis plongée dans le bonheur de mes échanges avec Baptiste ? Toujours est- il que pendant les quelques jours qui ont suivi, je n'ai pas voulu aborder le sujet avec lui. Il restait quelques jours avant son arrivée et je trépignais d'impatience... Lui aussi. En revanche, histoire
La demande en maternité

La demande en maternité

Après le week-end chez les parents de Yann, je n'ai jamais pensé repartir à la chasse au co-papa. Je l'avais dit à B.L : "Je suis fatiguée. Et puis c'est Yann que j'avais choisi. Il y a eu les autres bien sûr, ceux que j'ai rencontrés, mais je sais aujourd'hui que si ça ne se fait pas avec Yann, ça ne se fera avec personne. " "Mais Jeanne,
De mémoire : Adrien 1/2

De mémoire : Adrien 1/2

La fin du mois d'août et tout le mois de Septembre furent plutôt en mode "repli "... Je continuais à voir un amant que j'avais rencontré au début de l'été, un peu sale gosse, mais normal au moins. Dire que nos ébats étaient exceptionnels seraient bien exagérés mais ils étaient nombreux et correspondaient à ce à quoi j'aspirais à l'é
Sur son chemin 2/2

Sur son chemin 2/2

"Mais pourquoi tu pleures Hyppolyte ? Y a rien de grave. C'était le risque, ça pouvait ne pas marcher nous deux..." "Je sais mais j'ai tellement de soucis en ce moment. En plus j'aurais jamais du venir, je suis au bord de la faillite personnelle. C'était hors budget ce billet de train..." "Euh... en même temps tu me l'as pas présenté comme ç
Le coup de poing

Le coup de poing

Ce matin là comme depuis trois semaines, je flottais... J'avais le sentiment que rien ne pouvait m'affecter. Baptiste allait arriver de Toulon dans une semaine, je partais à la danse l'esprit léger. Puis j'ai ouvert la boite aux lettres et je me suis pris un direct dans le plexus solaire. C'est fou ce qu'un simple bout de papier avec des résult