Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Jean-Etienne ZEN

Jean-Etienne ZEN

Un citoyen, tout simplement... Fatigué, mais l'oeil ouvert Agitateur d'idées parfois, cycliste souvent Pas toujours très sérieux ni politiquement correct

Ses blogs

BOITE A IDEES EN VRAC

HUMEURS ET ANALYSES
 Jean-Etienne ZEN Jean-Etienne ZEN
Articles : 5409
Depuis : 27/11/2014
Categorie : Humour

Articles à découvrir

Jersey, j'aime...

Jersey, j'aime...

Il fait bon vivre , dans cette petite île anglo-normande. Ce n'est pas le gigantisme tapageur de W.Sreet ou de la City, avec leurs méga-banques ayant pignon sur rue. Là-bas, les capitaux peuvent fructifier à l'aise dans le micro-climat favorable de l'île. La tempête monétaire de 2008 a laissé inébranlables les établissements discrets où
Kivu: zône grise

Kivu: zône grise

Néocolonialisme: pas mort . Dans cette partie du Congo oublié, continuent à se jouer des drames dont on ne parle guère. Ou si rarement. __ Et pourtant! Des tragédies silencieuses s'y déroulent, sur fond d'intérêts économiques, dont profitent des firmes mutinationales qui s'y activent directement ou indirectement pour "notre intérêt". Pou
Un marché qui ne marche plus

Un marché qui ne marche plus

Un tournant? Dans la pensée néo-libérale qui sert de dogme depuis les années Thatcher et Reagan, les marchés de toutes sortes, même financiers, devaient fonctionner selon leur propre logique pour devenir optimaux pour tous. Le laisser faire est déjà une vieille doctrine depuis le 18° siècle, sans aucune intervention, surtout pas celle de
Italie en question (notes de lectures)

Italie en question (notes de lectures)

Mais où sont passés les citoyens? Si vous croyez avoir compris comment fonctionne la vie politique et le système électoral italiens...c'est qu'on vous a mal expliqué... (- quatre élections en une-) Où va l'Italie? La question n'est pas nouvelle...Le berlusconisation de la vie politique du pays continue, mais sous d'autres formes. Pour combie
Vers un capitalisme numérique

Vers un capitalisme numérique

Un virage de fond Le capitalisme est en train de changer de forme, en gardant ses structures, ses objectifs de fond. Ce phénomène n'est pas nouveau, mais il a tendance à s'accélérer, sous l'effet de la crise actuelle. Rien de fondamental ne viendra en modifier la logique, mais les modes de production et les rapports de production vont inévita
Collapsologie et éco-anxiété

Collapsologie et éco-anxiété

Eco-pessimisme? Un peu, mais pas trop.. . [Quelques notes à titre de petite piqûre de rappel.] Entre paralysie et action malgré tout. On le dit et onle répète: les choses sont graves et il faut faire vite. Des hypothèses, on est passé aux quasi-certitudes. Trop d'indices convergent maintenant, même si tout ne fait pas système, même si une
Et voilà pourquoi votre enfant est ingérable...

Et voilà pourquoi votre enfant est ingérable...

Surtout en classe. Mais pas que... A l'école, la question d'une certaine utilisation du numérique continue à faire débat dans certains milieux, mais ne suscite pas les interrogations qu'il faudrait et les décisions qui vont avec. Mais l'aveuglement, la naïveté et l'intérêt prennent trop souvent le dessus, malgré des avertissements déjà
Lire, écrire...

Lire, écrire...

En mutation? Deux activités fondamentales supposées acquises assez rapidement par chacun dans sa scolarité, socles de tout autre apprentissage et de tout plaisir intellectuel renouvelé.. Car la lecture maîtrisée est une porte ouverte non seulement vers de nouvelles connaissances, mais aussi vers des plaisirs toujours renouvelés. Or, nous ne
Billet du dimanche

Billet du dimanche

__ Nestlé-ville __ Déclin certain __ Les banques aussi __ Agriculture 4.0 __ Fibre: petit fiasco? __ Et après?... __ Nucléaire: plus vite? __ Les dires de Cécilia __ A une virgule près... La virgule, c'est trois fois rien, mais elle est souvent porteuse de sens. Si je dis "il se sent bien seul" est-ce la même chose que de dire: "il sent bien
Mais vieillir...

Mais vieillir...

La mort, la belle affaire, mais vieillir...disait Jacques Il est vrai que la mort n'est rien pour nous, comme l'affirmait Epicure, qui la voyait comme un phénomène naturel, loin des peurs et des fantasmes des hommes, qui ont à partir de là créé des religions soi-disant apaisantes. Elle fait partie du cycle nécessaire à la vie, que cela nous