En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Marie B.

Marie B.

.
Tags associés : ma vie...

Ses blogs

Un café, un thé ?

Un café, un thé ?

Juste une petite tasse pour entamer une discussion, pour refaire le monde, causer quoi !
Marie B. Marie B.
Articles : 6
Depuis : 11/10/2006
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Je n'aime pas les dimanches soir

Je ne sais pas pourquoi je reste attachée à ce blog... J'ai dû l'ouvrir en 2006 ou un peu plus tard, pendant toutes ces années j'ai écris des tas d'articles pour ensuite les supprimer, j'ai eu des centaines de commentaires, je me suis attachée à certains blogs et à leurs auteurs. J'ai eu de grands blancs, de grands vides que j'ai mis sur le
Pensées

Pensées

Leur tombe est bien loin, dans ce petit village verdoyant et tranquille, la dernière fois j'y ai déposé des géraniums rouges, c'était en Juillet, que sont devenues ces fleurs ? J'essaie de l'imaginer en regardant les miens, roses ceux-là, la moitié des fleurs ont besoin d'être coupées pour que les autres puissent s'ouvrir à leur tour, mai
1990

1990

Je travaillais à Paris, j'habitais dans la toute proche banlieue, une ville moche, toute de béton et où il ne faisait pas bon sortir seule. Je n'ose pas penser à ce qu'elle est devenue, sans doute bien pire. Deux ans avant j'avais trouvé un boulot de standardiste dans le 13ème, avenue d'Italie. Arriver à Paris c'est facile quand on a vingt a
Depuis quatre ans...

Depuis quatre ans...

... je suis aide-soignante, les années passent mais ces quatre là m'ont fait voir des choses que beaucoup auraient du mal à imaginer. Je dois avoir le coeur bien accroché pour toucher les corps malades, leur moiteur, sentir leurs odeurs, entendre leurs cris et les accompagner jusqu'à la fin. J'ai souvent entendu : "Je vous admire, il en faut d

Finalement j'ai acheté un rouge à lèvres

La Rose des Vents, une magnifique librairie en plein centre ville, la devanture ne paie pas de mine et ce matin la rue était déserte. J'ai trouvé ça bizarre d'ailleurs, trop peu de passants, trop peu de bruit pour un jeudi matin à 11h. Ce n'est pas une plainte, je ne me plains jamais du calme, surtout dans cette ville que je n'aime pas et que

Adolescence...

Elle dort moins de six heures par nuit, reste accrochée en permanence à son téléphone portable, hausse le ton dès qu'elle prend la parole pour nous reprocher de ne pas l'écouter, elle a la larme facile, se dit débordée par son travail et surtout par sa vie tumultueuse. Son coeur bat trop vite, elle est si pâle ! Ma fille traverse une péri