En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Olivia van Hoegaerden

Olivia van Hoegaerden

Tags associés : roman

Ses blogs

Blablagolive

Blablagolive

Des trucs..
Olivia van Hoegaerden Olivia van Hoegaerden
Articles : 18
Depuis : 25/09/2014
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

C'est vendredi, c'est le Bordel #337

C'est vendredi, c'est le Bordel #337

... Mais oui, à nouveau, une fois de plus, inéluctablement, nous sommes encore vendredi. Dame, ça tombe mal mais allons-y. Encore un vendredi, me direz-vous. Oui, encore un vendredi, vous répondrai-je et puis comme ça on peut avancer. Car un vendredi pris comme ça, sans rien, c'est un peu fade mais un petit quart d'heure dans ce vendredi pris
C'est vendredi, c'est le Bordel #323

C'est vendredi, c'est le Bordel #323

... Mais oui, nous sommes vendredi et c'est encore un gros bordel un peu partout dans le monde, près de nous aussi alors pourquoi pas ici aussi avec une sélection d'images vues cette semaine, remisées par devers moi et reversées ici dans un ordre très particulier qui reprend le chiffre d'or mais chut je ne vais pas vous dévoiler tous les secr
La vérité sur la disparition de l'accent circonflexe

La vérité sur la disparition de l'accent circonflexe

Il était une fois un Y, une voyelle migrante qui allait toujours tête nue, les bras levés au ciel. A juste titre, elle se pensait alphabetienne, Jus Soli oblige, mais s'aperçut, lors d'une période de crise, qu'elle n'avait pas droit aux accents. Elle s'en fut voir le syndicat des belles lettres, sis Quai Conti et gueula : "Je sers la langue fr

Les véritables raisons de la disparition de l'accent circonflexe

Il était une fois un Y, une voyelle migrante qui allait toujours tête nue, les bras levés au ciel. A juste titre, elle se pensait alphabetienne, Jus Soli oblige, mais s'aperçut, lors d'une période de crise, qu'elle n'avait pas droit aux accents. Elle s'en fut voir le syndicat des belles lettres, sis Quai Conti et gueula : "Je sers la langue fr
Oh oui ! Palpe-moi les seins, tâte-moi les couilles !

Oh oui ! Palpe-moi les seins, tâte-moi les couilles !

Depuis que ça existe, je passe beaucoup de temp sur Facebook, c'est sympa, rigolo, ça fait découvrir des gens, se rencontrer des personnes qu'on n'imaginait jamais connaître ou revoir. Mais il y a truc qui commence à me gonfler sévère, c'est les petits cœurs roses qui débarquent dans ma boîte privée et que je dois faire tourner sous pein
Sylvie Ohayon, sa mère.

Sylvie Ohayon, sa mère.

Micheline par Sylvie Ohayon Avec "Micheline", le nom de sa maman, Sylvie Ohayon revient à la genèse de sa vie d'enfant trimbalée, une saga qu'elle avait initiée avec "Papa was not a Rolling Stone" qui avait reçu le prix de la Closerie des Lilas en 2011. Entretemps, elle nous avait pondu "Les Bourgeoises", "Bonne à re-marier" "L'une contre l'a
L'orage au ventre, un roman qui prend aux tripes

L'orage au ventre, un roman qui prend aux tripes

L'orage au ventre de Chrystèle Corbery Chrystèle Corbery ? Je la connais un peu et je l'aime beaucoup. Pourquoi ? Je n'en sais rien. Parce que j'ai travaillé avec elle dans la publicité ? Parce qu'elle était en maternelle avec mon fils aîné ? Ou tout simplement parce qu'elle est une personne droite, sincère, parfois dure ? Parce qu'elle aim
"Eaux troubles" un troublant microroman de Philippe Lafitte

"Eaux troubles" un troublant microroman de Philippe Lafitte

Le dira-t-on assez ? L'exercice de la nouvelle est périlleux comme le saut dans le vide du plongeur de haut niveau. D'autant qu'on la rebaptise microroman en Suisse romande et qu'on l'inclut dans une collection coup de poing : Uppercut. "Uber Gutt" diraient les Alémaniques, de cette nouvelle nouvelle qui vous percute le menton, et vous envoie KO
Cowboy Light de Fréderic Arnoux. Un roman suisse

Cowboy Light de Fréderic Arnoux. Un roman suisse

"Cowboy Light", un titre qui fait immanquablement penser à une publicité pour un mégot moyennement goudronné, nous transporte dans une épopée besançonienne et néanmoins rurale. Son héros assez subutexien se retrouve plus souvent qu'à son tour sur les pires des pentes, éperonne ses montures - elles sont plusieurs - à travers les plaines
Avec" Eaux troubles", Philippe Lafitte plonge dans le microroman

Avec" Eaux troubles", Philippe Lafitte plonge dans le microroman

Le dira-t-on assez ? L'exercice de la nouvelle est périlleux comme le saut dans le vide du plongeur de haut niveau. D'autant qu'on la rebaptise microroman en Suisse romande et qu'on l'inclut dans une collection coup de poing : Uppercut. "Uber Gutt" diraient les Alémaniques, de cette nouvelle nouvelle qui vous percute le menton, et vous envoie KO