Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

gabrielich

gabrielich

Tags associés : poesie

Ses blogs

gabrielich

gabrielich

Poèmes
gabrielich gabrielich
Articles : 69
Depuis : 20/12/2009

Articles à découvrir

Douceur

Douceur

Douceur Le murmure du vent Dans les feuilles d’automne Le sourire de l’enfant Qui écoute et s’étonne Les rayons sur ma peau D’un soleil qui frissonne La fraicheur de cette eau Que la source me donne La main tendre posée Sur le front d’un enfant La berceuse chantée Par une jeune maman Cette douce caresse Qui nous touche parfois Apaisan
Le temps

Le temps

Le temps Le temps me fait attendre La nuit est trop glacée A quoi bon se répandre Il faut tout oublier Au creux de ma tristesse Au fil de mes pensées Je ressens la caresse De mes douces années J'écoute la vieillesse Doucement s'approcher Comme une sourde ivresse Que l'on veut oublier Au temps de l'âge tendre Jamais on y pensait Aujourd'hui sa
Cœur à cœur

Cœur à cœur

Cœur à cœur Dos à dosJe suis resté longtempsDos à dosJe te cherchais pourtant Pas à pasJe cheminais vers ToiPas à pasTu me montrais la voie Peu à peuTu as comblé l’espacePeu à peuTu prends toute la place Bouche à boucheTon souffle me remplitBouche à boucheTu inspires ma vie Corps à corpsTu es mort sur la croixCorps à corpsJe ne vis
Réseaux non

Réseaux non

Réseaux non Les yeux fixés sur ton écranTu en oublies tes jeux d'enfantsLes doigts rivés sur ton clavierTu ne joues plus à l’épervier Lève les yeux vers le réelOublie un peu le virtuelIl y a la vie qui te souritSûrement plein de vrais amis Regarde enfin un peu plus loinLes paysages et l'horizonIl y a tant à découvrirTellement de rêves
L'enfant des rues

L'enfant des rues

L’enfant des rues Petit enfant des rues Au regard de cendre Tu sais que tu es foutu Tu n’as que toi à vendre Tu connais le mauvais Tu as déjà vu le pire Ton cœur est une plaie Masquée sous quelques rires Tu vis au jour le jour Aux frontières d’un monde Qui te laisse pour toujours Le goût le plus immonde Tu n’espères plus rien Tu n
Ambition

Ambition

Ambition Si j’étais papillon Mon âme serait ravie J’aurais pour ambition De m’ouvrir à la vie De mes ailes étalées Montrer toutes les couleurs De mes belles envolées Parcourir toutes les fleurs Je ne serais que beau Rayonnant de douceur Balancé par le flot D’une brise de bonheur Goûtant aux doux nectars Des fleurs épanouies Faisant

Il sera tard demain Je voudrais me poser un instant Sans attendre Je voudrais m’installer un moment Sans comprendre Juste ici maintenant Au cœur de ma conscience Posé au firmament Sans aucune méfiance En n’espérant que rien Sans aucune attente Ne vivant que du bien D’une parfaite détente Inondé par la joie De la vie qui crépite Satisfa
L'en France

L'en France

L’en France Je n’ai pas oublié les jours de mon enfance Je n’ai pas oublié cette tendre insouciance Tous ces moments vécus dans la joie la confiance C’était le temps béni pour mon pays la France On allait tous à pied à l’école communale Le cœur libre et joyeux une entente cordiale Du respect pour nos maîtres et pour la républiq
L'appel d'Alep

L'appel d'Alep

L’appel d’Alep Ils ont vu tomber les bombes sur leurs maisons Ont vu mourir leurs frères sous les munitions Ils ont vécu l’enfer ici-bas sur la terre Sans espoir sans secours la pire des misères Au milieu des gravats des fracas et des haines Ils survivent un moment et puis ils s’éteignent Les enfants oubliés de notre indifférence Les

Moi électeur Je donnerai ma voix à un candidat intègre Qui ne ressemble pas aux parrains de la pègre Je voudrais élire un président soucieux Des plus faibles des fragiles et des vieux Qu’il ait pour intérêt de servir son pays Avant de se gaver augmenter ses profits Qu’il parle simplement et respecte sa parole Qu’il ne joue pas un jeu