Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Science-fiction et fantastique

Regrouper les blogs sur la science-fiction et le fantastique dans tous les domaines de la culture : TV, cinéma, littérature, jeux, BD, théâtre …sans exclusive ni clans.

Gérée par Stéphane DUBOIS

74 blogs

2283 posts

10/04/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Solomon Kane (Michael J Bassett )

Solomon Kane (Michael J Bassett )

Film d’heroic fantasy de Michael J Bassett inspiré d’un personnage crée par le génial écrivain Robert E Howard, « Solomon Kane » est sorti sur les écrans en 2009. Meme si je connaissais l’univers de Howard par Conan le Barbare, le personnage de Solomon Kane m’était avant ce film complètement inconnu. Le film démarre très fort, en
Ghost rider (Mark Steven Johnson)

Ghost rider (Mark Steven Johnson)

Sorti en 2007, « Ghost rider » de Mark Steven Johnson, est l’adaptation éponyme controversée d’un comic book crée par Roy Thomas pour Marvel en 1972. Le personnage de Ghost rider est un largement inspiré de l’histoire du mythe de Faust et voisin d’autres super héros maudits en connexion avec les forces de l’enfer tels que Hellboy o
Siva (Philip K. Dick)

Siva (Philip K. Dick)

« Siva » est le premier volet d’une série intitulée trilogie divine écrite par l’écrivain de science fiction Philip K. Dick. L’auteur situe son récit aux Etats Unis dans les années 70, en pleine période contestataire allant de pair avec une consommation massive de drogues. Le personnage principal est Horselover Fat, alter ego de Dick
Hulk (Ang Lee)

Hulk (Ang Lee)

J’aime tellement le personnage de Hulk que j’attendais avec un mélange d’appréhension et d’excitation le « Hulk » de Ang Lee, sorti sur les écrans en 2003. Crée en 1962, Hulk est le plus puissant (physiquement) des super héros Marvel et sans doute le plus populaire derrière Spider Man. Hulk est un peu une adaptation de la malédicti
Tron (Steven Lisberger)

Tron (Steven Lisberger)

Sorti en 1982, « Tron » de Steven Lisberger est un film culte, un classique de la science fiction que mes parents m’avaient emmené voir au cinéma alors que j’étais enfant. L’histoire est centrée autour des ordinateurs et du monde de l’informatique numérique, alors en pleine émergence à l’époque et qui devait fasciner bon nombres
Catwoman (Pitof)

Catwoman (Pitof)

Tout homme peut parfois avoir des moments de faiblesse, aussi est ce en pareille occasion que j’ai visionné « Catwoman » du français Pitof (à ne pas confondre avec l’acteur de porno Titof !) , film sorti en 2004 et disons le franchement éreinté par les critiques du monde entier jusqu’au point de décerner un razzie award à son actrice
X-men, l’intégrale 1987, tome 1 (Chris Claremont, Jon Bogdanov, Alan Davis)

X-men, l’intégrale 1987, tome 1 (Chris Claremont, Jon Bogdanov, Alan Davis)

Poursuite de la passionnante saga des X-men avec « X-men, l’intégrale 1987, tome 1 » . En ce début d’année 1987, l’inamovible Chris Claremont est toujours le scénariste attitré des ses X-men mais en revanche on assiste un peu la valse infernale des dessinateurs avec Alan Davis, puis Barry Windsor-Smith, puis le duo Jackson Guice-Dan Gr
X-men, l’intégrale 1977-1978 (Chris Claremont, John Byrne)

X-men, l’intégrale 1977-1978 (Chris Claremont, John Byrne)

« X-men, l’intégrale 1977-1978 » marque une période cruciale dans l’histoire des X-men puisque cette période charnière voit le démarrage du duo Chris Claremont-John Byrne qui donna à la série ses plus belles aventures, emplies d’une folle créativité et d’une intense dramaturgie. Mais tout d’abord, le dessinateur Dave Cockrum te
Avatar (James Cameron)

Avatar (James Cameron)

Très attendu en cette fin d’année 2009, « Avatar » de James Cameron le film le plus coûteux de l’histoire du cinéma avec un budget estimé à 500 millions de dollars (publicité comprise). Avec de tels moyens et un réalisateur aussi renommé, on pouvait donc s’attendre à un véritable feu d’artifices d’effets spéciaux mettant en
Mystery men (Kinka Usher)

Mystery men (Kinka Usher)

Une fois n’est pas coutume, un peu de détente avec « Mystery men » film de Kinka Usher sorti en 1999 d’après un comics de Bob Burden. Avec ce film nous avons affaire à une parodie complètement déjantée de films de super héros. Le scénario ultra basique n’est donc qu’un prétexte à une série de situations loufoques mettant un sc
Pitch black (David Twohy)

Pitch black (David Twohy)

Sorti en 2000, « Pitch black » est un film de Science Fiction à petit budget réalisé par David Twohy. La trame de l’histoire est classique : dans un futur indéterminé, un vol commercial spatial est percuté par une pluie de météorites et s’échoue sur une planète inconnue éclairée par trois soleils brûlants. Plusieurs membres de l
Darwinia (Robert Charles Wilson)

Darwinia (Robert Charles Wilson)

« Darwinia » est un roman de Science Fiction écrit par un auteur canadien du nom de Robert Charles Wilson. Le titre n’a en réalité qu’un lointain rapport avec Charles Darwin. L’histoire se déroule en 1912 lorsqu’une catastrophe d’origine inconnue transforme l’Europe en une vaste jungle peuplée d’espèces végétales et animales
Les Chiens de l'hiver (Dan Simmons)

Les Chiens de l'hiver (Dan Simmons)

Retour sur la partie plus fantastique de l’œuvre de Dan Simmons avec « Les Chiens de l’hiver ». Apparemment suite de « Nuit d’été », le livre raconte l’histoire de Dale Stewart, cinquante ans, professeur de lettre à l’université du Montana et écrivain , qui dépressif, divorcé et mal dans sa peau, décide de prendre une année
Joker (Brian Azzarello, Lee Berjemo)

Joker (Brian Azzarello, Lee Berjemo)

L’univers du comics et de Batman toujours avec « Joker » de Brian Azzarello sur de somptueux dessins de Lee Bermejo. Le personnage du Joker n’en finit pas de fasciner et d’attirer les auteurs comme les lecteurs … Dans ce comics, alors qu’on le pensait emprisonné à vie, le Joker sort de l’asile d’Arkham ou il était détenu et déc
Spider-Man, l'intégrale 1978 (Len Wein, Ross Andru, Marv Wolfman)

Spider-Man, l'intégrale 1978 (Len Wein, Ross Andru, Marv Wolfman)

Si on tient compte du léger décalage de parution entre les Etats Unis et la France dans les comics c’est sans nul doute avec « Spider-Man, l’intégrale 1978 » que enfant, j’ai découvert mes premiers épisodes de Spider Man vers le milieu des années 80. En 1978, l’ère de Len Wein au scénario et de Ross Andru au dessin se termine par
Wolverine-Punisher, 1 Révélation ( Tom Sniegoski, Christopher Golden, Pat Lee)

Wolverine-Punisher, 1 Révélation ( Tom Sniegoski, Christopher Golden, Pat Lee)

Intéressant crossover sur le papier entre deux grande figures du monde Marvel dans « Wolverine-Punisher, 1. Révélation ». Illustré par Pat Lee sur un scénario de Tom Sniegoski et de Christopher Golden, cette aventure propulse nos deux héros face au danger émanant de Révélation une jeune mutante Morlock dotée du pouvoir de répandre un v
Superman l'homme d'acier, tome deux (John Byrne, Marv Wolfman, Jerry Ordway)

Superman l'homme d'acier, tome deux (John Byrne, Marv Wolfman, Jerry Ordway)

Nous continuons dans l’univers DC comics avec son plus célèbre représentant en la personne de Superman. Tout le monde connaît en effet ne serait ce que par le cinéma, les aventures de Clark Kent journaliste timide et emprunté du Daily Planet, se métamorphosant en super héros invincible aux facultés physiques quasi divines. En 1986, John
Batman, année 1 (Frank Miller, David Mazzucchelli)

Batman, année 1 (Frank Miller, David Mazzucchelli)

En 1987, Franck Miller reprend les scénario de Batman et publie avec David Mazzucchelli « Batman année 1 ». Comme je l’ai déjà dit dans ces colonnes j’ai toujours préféré Marvel à DC comics mais même si les pouvoirs de super héros de Batman m’enthousiasment assez peu, son univers très sombre et névrosé me touche beaucoup plus.
Fantastic Four, l'intégrale 1965 (Stan Lee, Jack Kirby)

Fantastic Four, l'intégrale 1965 (Stan Lee, Jack Kirby)

Peu d’évolution en 1965 dans « Fantastic Four, l’intégrale 1965 » car le tandem Stan Lee-Jack Kirby dirige toujours d’une main sure la direction des aventures du quatuor de super héros le plus célèbre des Etats Unis. Après avoir été montés les uns contre les autres par un milliardaire avide de pouvoir du nom de Gregory Gideon, les
Fantastic Four, l'intégrale, 1963 (Stan Lee, Jack Kirby)

Fantastic Four, l'intégrale, 1963 (Stan Lee, Jack Kirby)

« Fantastic Four, l’intégrale 1963 » est la suite logique des premiers épisodes de la série inaugurée en 1961 par Stan Lee et Jack Kirby. Alors que Richards cherche à mettre au point avec difficultés un remède permettant à la Chose de redevenir humain, Fatalis l’ennemi irréductible des FF repasse à l’offensive, intervertissant son
Fantastic Four, l'intégrale 1961-1962 (Stan Lee, Jack Kirby)

Fantastic Four, l'intégrale 1961-1962 (Stan Lee, Jack Kirby)

En 1961, le tandem mythique Stan Lee-Jack Kirby de Marvel donne naissance à l’une des plus célèbres équipes super héros de l’histoire : les 4 Fantastiques. « Fantastic Four, l’intégrale 1961-1962 » retrace les deux premières années de l’existence de ses super héros extrêmement populaires surtout aux Etats Unis. Les origines de l
Spider-Man, l'intégrale 1964 (Stan Lee, Steve Ditko)

Spider-Man, l'intégrale 1964 (Stan Lee, Steve Ditko)

Avec « Spider-Man, l’intégrale 1964 » nous nous replaçons à l’aube des premiers jours lors de sa seulement deuxième année d’existence. On retrouve ici logiquement les créateurs historiques des aventures du Monte-en-l’Air en la personne de Stan Lee au scénario et Steve Ditko au dessin. L’intégrale commence par un épisode assez r
Spider-Man, l'intégrale 1971 (Stan Lee, Roy Thomas, John Romita Sr, Gil Kane)

Spider-Man, l'intégrale 1971 (Stan Lee, Roy Thomas, John Romita Sr, Gil Kane)

« Spider-Man, l’intégrale 1971 » voit de grandes mutations avec le passage de témoin entre Stan Lee et Roy Thomas au scénario et de John Romita à Gil Kane au dessin. L’intégrale démarre la ou on avait laissé Spider Man, c’est à dire en plein face à face avec le politicien arriviste Sam Bullit qui a enlevé Gwen Stacy pour l’attir
La planète des singes (Pierre Boulle)

La planète des singes (Pierre Boulle)

En lisant « La planète des singes » de Pierre Boulle, j’avais en mémoire le film incroyable de Franklin J Schaffner avec sans doute l’un des meilleurs rôles de Charlton Heston. L’histoire racontée par Boulle est similaire à celle racontée par Schaffner mis à part que l’équipage envoyé pour explorer les planètes du système de B
Spider-Man, l'intégrale 1970 (Stan Lee, Johns Romita Sr, John Buscema)

Spider-Man, l'intégrale 1970 (Stan Lee, Johns Romita Sr, John Buscema)

Les aventures du Tisseur toujours avec « Spider-Man, l’intégrale 1970 ». A l’aube de cette nouvelle décennie, équipe inchangée ou presque chez Marvel avec toujours Stan Lee au scénario et une alternance John Buscema-John Romita Sr, ce dernier étant largement prédominant durant cette année la. L’année 1970 n’est pas un grand cru p
Spider Man, l’intégrale 1969 (Stan Lee, John Romita Sr, John Buscema)

Spider Man, l’intégrale 1969 (Stan Lee, John Romita Sr, John Buscema)

C’est dans « Spider Man, l’intégrale 1969 », que les évènements politiques et historiques de la fin des années 60 commencent à entrer dans la vie du jeune étudiant Peter Parker. Dans ce processus d’évolution, John Romita Sr va céder la place à John Buscema au dessin, Stan Lee conservant la main mise sur le scénario. « Spider Man,
Spider Man, l’intégrale, 1968 (Stan Lee, John Romita Sr)

Spider Man, l’intégrale, 1968 (Stan Lee, John Romita Sr)

Spider Man toujours dans « Spider Man, l’intégrale, 1968 » avec le duo gagnant de la série à l’époque Stan Lee au scénario et John Romita Sr au dessin. La fin des années 60 et tout particulièrement l’année 1968, voit la montée d’intenses mouvements de contestations politiques contre les gouvernements des principaux pays occidenta
Spider-Man, l’intégrale 1966 (Stan Lee, Steven Ditko, John Romita Sr)

Spider-Man, l’intégrale 1966 (Stan Lee, Steven Ditko, John Romita Sr)

Après les X-men, au tour de l’homme araignée donc avec « Spider-Man, l’intégrale 1966 ». Meme si je ne suis pas un grand fan de Spider Man personnage pas assez sombre à mon goût, je dois reconnaître que son immense popularité que seul Superman peut sans doute égaler ou surpasser, en fait un personnage à ne pas négliger dans le monde
District 9 ( Neill Blomkamp)

District 9 ( Neill Blomkamp)

Dans les salles en 2009, « District 9 » film sud africain de Neill Blomkamp produit par ce génie de Peter Jackson. L’histoire est digne d’un pur classique de Science Fiction, l’arrivée sur Terre d’un vaisseau spatial extra terrestre il y a vingt huit ans provoqua de véritables bouleversements dans le pays au dessus duquel il était sta
X-men, l’intégrale, 1984 (Chris Claremont, John Romita Jr, Barry Windsor Smith)

X-men, l’intégrale, 1984 (Chris Claremont, John Romita Jr, Barry Windsor Smith)

« X-men, l’intégrale, 1984 » voit un énième changement de dessinateur, John Romita Jr remplaçant le très doué Paul Smith. Au scénario on retrouve toujours en revanche Chris Claremont. Comme le dit si bien le préface, l’année 1984 ne marque pas de grands bouleversements dans le petit monde des X-men. Pourtant cette intégrale commence
X-men, l’intégrale, 1983 (Chris Claremont, Paul Smith)

X-men, l’intégrale, 1983 (Chris Claremont, Paul Smith)

« X-men, l’intégrale, 1983 » est la suite logique de la saga des Broods commencée durant l’année 1982 et ne marque pas de prime abord de grandes orientations scénaristiques. Au niveau dessin, Paul Smith prend la relève de l’inoxydable Dave Cockrum. Son style, sophistiqué et élégant est une véritable merveille visuelle. Ayant appris
X-men, l’intégrale, 1982 (Chris Claremont, Dave Cockrum, Bill Sienkiewisz)

X-men, l’intégrale, 1982 (Chris Claremont, Dave Cockrum, Bill Sienkiewisz)

En 1982, l’équipe reconstituée Claremont-Cockrum se voit dans l’obligation de redonner un nouvel allant aux X-men en proposant de nouvelles aventures capables de renouveler la série après la saga du Phénix Noir dessinée par Byrne deux ans plus tôt. « X-men, l’intégrale, 1982 » commence cette année charnière par un hommage aux cont
X-Men, l’intégrale 1981 (Chris Claremont, John Byrne, Dave Cockrum)

X-Men, l’intégrale 1981 (Chris Claremont, John Byrne, Dave Cockrum)

Après le summum artistique de la Saga du Phénix Noir, il semble difficile de se renouveler et de conserver un niveau de créativité aussi élevé. Pourtant, poursuivant sur sa géniale dynamique, le duo Claremont-Byrne fait preuve dans la première partie de « X-Men, l’intégrale 1981 » d’une incroyable vitalité. Le tandem génial propose
X-men, l’intégrale 1980 (Chris Claremont, John Byrne)

X-men, l’intégrale 1980 (Chris Claremont, John Byrne)

Après une année 1979 déjà fantastique, l’équipe géniale Chris Claremont - John Byrne se surpasse et atteint son apogée en 1980 avec la Saga du Phénix Noir qui figure dans cette « X-men, l’intégrale 1980 ». Les éléments patiemment mis en place en 1979 revêtent subitement toute leur signification et le chef d’œuvre intemporel pre
X-men, l’intégrale, 1979 (Chris Claremont, John Byrne)

X-men, l’intégrale, 1979 (Chris Claremont, John Byrne)

Pour prendre en main les X-men en 1977, le dessinateur John Byrne remplace Dave Cockrum et son association avec Chris Claremont va donner naissance aux plus fabuleuses années de la série avec l’apothéose de tragédie épique qui est la saga du Phénix Noir. « X-men, l’intégrale, 1979 » regroupe les épisodes se situant juste avant ce summ
X-men, l’intégrale, 1975-1976 (Chris Claremont, Dave Cockrum)

X-men, l’intégrale, 1975-1976 (Chris Claremont, Dave Cockrum)

A la fin des années 60, les premiers X-men imaginés par Stan Lee et Jack Kirby voient leur popularité décliner. La série est pour tout dire arrêtée en 1969, après 66 épisodes, c’est dire o combien même à partir d’une idée de base géniale, le succès peut mettre du temps à se concrétiser. En 1975, Marvel revoit sa copie et décide
X-men, l'intégrale 1963-1964 (Stan Lee, Jack Kirby)

X-men, l'intégrale 1963-1964 (Stan Lee, Jack Kirby)

Le premier volet de « X-Men, l'intégrale 1963-1964 » fait pour moi quasiment figure de pièce de musée. Il s’agit en effet des tous premiers épisodes des X-men, crées par l’imagination fertile du tandem de génie Stan Lee-Jack Kirby peu après la naissance de l’écurie Marvel en 1961. Dans les années 60, les premiers X-men des origines
Daredevil : A chacun son du, vol 4 (Ed Brubaker, Michael Lark, Lee Weeks)

Daredevil : A chacun son du, vol 4 (Ed Brubaker, Michael Lark, Lee Weeks)

« Daredevil : A chacun son du » est une série 100% Marvel en cinq épisodes. J’ai lu la quatrième partie de cette saga scénarisée par Ed Brubaker et dessinée par le duo Michael Lark-Stephano Gaudino avec une première partie signée Lee Weeks. Dans la première partie justement on retrouve les états d’ames de Milla Donovan, la femme de
Daredevil : l'intégrale 1982 (Frank Miller)

Daredevil : l'intégrale 1982 (Frank Miller)

Riche idée qu’a eu Marvel de rééditer sous forme de collections intégrales les classiques des épisodes des super héros phares des années 60 comme Spider Man, Iron Man ,Daredevil, Hulk, les Quatre Fantastiques ou bien les X-Men. Concernant Daredevil, le summum des aventures du justicier aveugle a été pour moi atteint sous la plume de Fran
Wolverine : Logan (Brian Vaughan, Eduardo Risso)

Wolverine : Logan (Brian Vaughan, Eduardo Risso)

Retour à la bande dessinée et plus précisément aux comics avec « Wolverine : Logan » du dessinateur argentin Eduardo Risso et du talentueux scénariste de la série « Lost » : Brian K Vaughan. Ce court « graphic novel » comme appelé sur la couverture traite une nouvelle fois du passé de Wolverine et tout particulièrement des liens myst
Le portrait de Dorian Gray (Oscar Wilde)

Le portrait de Dorian Gray (Oscar Wilde)

J’avais peu goûté la prose d’Oscar Wilde dans « De profundis » et dans « La ballade de la geôle de Reading » aussi me suis je dis que je ne pouvais en rester la. C'est pourquoi ai je lu « Le portrait de Dorian Gray » qui demeure incontestablement un classique de la littérature fantastique anglo saxonne. L’histoire se déroule à Lon
prix Rosny Aîné

prix Rosny Aîné

Depuis 1980, le prix Rosny Aîné récompense des œuvres de science-fiction (romans et nouvelles parues en langue française sur support papier au cours de l'année civile précédente. Les résultats de l'édition 2009 ont été annoncés durant la 36e Convention nationale française de science-fiction qui s'est tenue tiendra à Bellaing du 20 au
Phantom of the paradise (Brian de Palma)

Phantom of the paradise (Brian de Palma)

« Phantom of the paradise » de Brian de Palma, sorti en 1974 et récompensé au festival d' Avoriaz en 1975 est considéré par beaucoup comme un film culte. Il est vrai que ce film, transposition originale d’un livre de Gaston Leroux, possède une atmosphère unique mélangeant comédie musicale rock et épouvante. L’histoire est assez éton
Freddy, les griffes de la nuit (Wes Craven)

Freddy, les griffes de la nuit (Wes Craven)

D’ordinaire je ne suis pas trop client des films d’horreur mais « Freddy, les griffes de la nuit » de Wes Craven, sorti en 1984 fait indéniablement parti des classiques du genre. Les années 80 de mon enfance, toute une époque à présent en voie de kistchisation avancée, marquèrent quelques uns des plus beaux succès du cinéma d’épou
Midnight meat train (Ryuhei Kitamura)

Midnight meat train (Ryuhei Kitamura)

« Midnight meat train » de Ryuhei Kitamura est un film d'épouvante sorti en 2009. D’ordinaire je suis assez peu client de ce style de film mais le fait que ce film soit une adaptation d’un livre de Clive Barker l’auteur et réalisateur de « Candyman » sans doute l’un des films d’horreur les plus réussis de tous les temps, m’a donn
X-men, la fin (Chris Claremont/Sean Chen, Paul Jenkins/ Claudio Castellini)

X-men, la fin (Chris Claremont/Sean Chen, Paul Jenkins/ Claudio Castellini)

Le volume 2 de « X-men, la fin » est la première bande dessinée de style comics chroniquée dans ces colonnes , ce jour est donc à marquer d’une pierre blanche ! Au menu de ce deuxième opus, scénario du légendaire Chris Claremont, qui donna ses lettres de noblesse aux X-men dans les années 80 et dessins de Sean Chen. N’ayant pas lu le
Batman : the dark knight (Christopher Nolan)

Batman : the dark knight (Christopher Nolan)

« Batman : the dark knight » sorti en 2008 est la suite brillantisime de « Batman begins » par Christopher Nolan. Les acteurs sont ici quasiment les mêmes que pour le film précédent mais l’histoire diffère grandement. Le film commence par un braquage spectaculaire réalisé par le Joker (Heath Ledger) , criminel schizophrène notoire, ré
Batman begins (Christopher Nolan)

Batman begins (Christopher Nolan)

J’ai été fan de Batman dans mon enfance puis cela m’est passé avec la découverte des personnages de l’écurie Marvel. Je n’ai jamais vraiment accroché aux adaptations cinématographique de l’Homme Chauve Souris même si j’ai toujours pensé que le personnage avait une dimension sombre et torturée très intéressante. Et puis il y
Malevil (Robert Merle)

Malevil (Robert Merle)

« Malevil » est un roman d’anticipation écrit par Robert Merle, et paru en 1972. La trame de départ annonçant une guerre atomique détruisant le monde dit civilisé peut paraître bien peu originale tant le thème de l’apocalypse nucléaire a été maintes fois surexploité en science fiction. Cependant l’originalité du roman de Merle e
Terminator 4 : Renaissance (Joseph Mac Ginty)

Terminator 4 : Renaissance (Joseph Mac Ginty)

Dans les salles en cet été 2009, « Terminator 4 : Renaissance » réalisé par Joseph Mac Ginty. Plus jeune j’avais vu en 1984 une affiche du premier Terminator au cinéma, j’étais alors trop jeune pour aller voir ce type de film mais même avec mes yeux d'enfants j’avais été impressionné par la carrure et le look façon blouson de cui
Matrix (Andy et Larry Wachowski)

Matrix (Andy et Larry Wachowski)

Pour beaucoup « Matrix » des frères Wachowski, sorti en 1999 est un film culte, voir sans doute l’un des meilleurs films de Science Fiction de tous les temps à l’égal de la Guerre des Etoiles. Pour ma part j’avais vu le film à sa sorti en salle, je n’avais pas spécialement accroché, j’avais par acquis de conscience vu le second av
La guerre des mondes (H.G.Wells)

La guerre des mondes (H.G.Wells)

C’est en regardant le film de Steven Spielberg, terriblement impressionnant que j’ai eu envie de lire « La guerre des mondes » le classique de H.G.Wells. L’histoire peut paraître classique mais comparée à l’époque (1898) ou elle a été écrite elle est en réalité incroyablement avant gardiste . Le récit se déroule à Londres, ou
X-Men origins : Wolverine (Gavin Hood)

X-Men origins : Wolverine (Gavin Hood)

Comme entre les X-Men et moi c’est une longue histoire remontant à mon enfance je suis allé voir « X-Men origins : Wolverine » de Gavin Hood au cinéma. Je suis toujours content de voir l’engouement pour les personnages Marvel portés à l’écran et Wolverine fait assurément partie des plus intéressants en raison de sa complexité, de s
Watchmen (Zack Snyder)

Watchmen (Zack Snyder)

En tant que fan de comics et de Zack « 300 » Snyder je me devais d’aller voir « Watchmen » au cinéma. Bien que plus fan de Marvel que de DC comics, j’avais lu la bande dessinée d’Alan Moore et de Dave Gibbons et en avais apprécié le coté sombre et la belle réussite technique sans toutefois trouver ce « roman graphique » culte. Que
Champs mental (Frank Herbert)

Champs mental (Frank Herbert)

Passage vers la Science Fiction avec « Champs mental » recueil de courtes nouvelles écrites dans les années 70 par Frank Herbert un des maîtres du genre. Le fil conducteur de ces nouvelles est la communication et les processus mentaux associés. Je dois concéder ne pas avoir eu beaucoup de plaisir à la lecture de cet ouvrage. Les nouvelles s
Possession (Andrezj Zulawski)

Possession (Andrezj Zulawski)

Incartade exceptionnelle pour moi dans le monde du cinéma avec « Possession » d’Andrezj Zulawski avec Isabelle Adjiani et Sam Neill. Ce film datant de 1981 est en effet assez hors du commun et me fascine à de nombreux égards. L’histoire se déroule à Berlin Ouest pendant la Guerre Froide. Les quartiers de la ville ou est filmée l’actio
Ce que disent les morts (Philip K Dick )

Ce que disent les morts (Philip K Dick )

« Ce que disent les morts » sera la première nouvelle de Philip K Dick que je chroniquerai dans ces pages. Dick est pour moi le pape de la Science Fiction, une sorte de complément au travail plus scientifique d’un Isaac Asimov. Cette histoire débute par le décès de Louis Sarapis, un richissime homme d’affaires ayant fait fortune dans le
Ilium (Dan Simmons)

Ilium (Dan Simmons)

Question qui peut tarauder un moment le lecteur : « Ilium » de Dan Simmons est il un chef d’œuvre, un space opéra magistral de la trempe d’ « Hyperion » ou bien une grosse bouse intergalactique ? Difficile en effet de trancher immédiatement en effet quand on achève ce monumental pavé de 600 pages en version 20 x 15 centimètres. Alors
Ravage (René Barjavel)

Ravage (René Barjavel)

« Ravage » de René Barjavel est un roman qui m’a été conseillé par un collègue. Les auteurs de science fiction français sont très rares tant le genre est généralement outrageusement dominé par les américains, raison de plus pour m’intéresser à Barjavel sorte d’exception culturelle dans notre beau pays. Publié en 1943, « Ravag