Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Nonoss

Ses blogs

A la recherche des Etrusques...

Antiquité préromaine : Tout ce qui concerne la civilisation étrusque et l'intérêt qu'elle suscite aujourd'hui... Nonoss explore "beyond limits" !
Nonoss Nonoss
Articles : 313
Depuis : 16/01/2014
Categorie : Emploi, Enseignement & Etudes

Articles à découvrir

Le jugement de Pâris

Le jugement de Pâris

L'interprétation des mythes grecs par les Etrusques est riche d'enseignement. L'observation des plaques peintes Campana de Cerveteri a permis de repérer certains aspects du mythe d'Alceste retenus ou négligés par les peintres cérétains pour s'adapter à leur clientèle; les choix qu'ils ont faits révèlent les goûts des Etrusques de l'époq
L'âge des défunts (2)

L'âge des défunts (2)

Les indications d'expression de l'âge des défunts ne figurent pas toujours sur les urnes ou sur les sarcophages; elles apparaissent parfois sur les parois des chambres funéraires. L'hypogée de la gens ANINA (IIIè s. av. J.C.) à TARQUINIA (nécropole de Monterozzi), fut en usage jusqu'au Ier s. av. J.C. ; elle consistait en une seule grande ch
Du nouveau à Lamajone en Corse (suite)

Du nouveau à Lamajone en Corse (suite)

La chambre funéraire et le couloir de l'hypogée. Photo de Roland Haurillon (Inrap) dans Corse Net infos du 17 mars 2022. L'actualité prime : sur la tombe étrusque d'Aléria, les nouvelles sont bonnes ! Deux articles de ce blog (24 et 25 avril 2019) relayaient la découverte d'une tombe étrusque trouvée à LAMAJONE, près d'Aléria en Corse. I
Dans la tombe étrusque  de Lamajone...

Dans la tombe étrusque de Lamajone...

Dans la tombe étrusque : la défunte et une partie des offrandes funéraires (Photo de R. Haurillon. Inrap, 2019) Groupe d'oenochoés (vases à vin) cérétaines (provenant de Caere/Cerveteri) de la fin du IVè -IIIè s. av. J.C. (Documentation personnelle) Ces oenochoés du IVè-IIIè s. av. J.C. proviennent du musée Jérôme Carcopino (fort de
Annuo coeptis

Annuo coeptis

Je voudrais retranscrire ici un extrait du texte de la Préface de l'ouvrage Lire et comprendre les inscriptions étrusques (2006) d'Enrico Benelli (chercheur italien) qui me paraît correspondre aux intentions et à l'état d'esprit dans lesquels ce blog a été entrepris (transmission de toute ma documentation personnelle sur la civilisation étr
Des chiffres et des lettres étrusques (1)

Des chiffres et des lettres étrusques (1)

D'abord, des DéS étrusques en ivoire... 1 2 3 4 5 6 Développement d'un dé étrusque en ivoire de Vulci ( IVè s. av. J.C. , Phot. Alamy ) et photo des 2 dés du Cabinet des Médailles à Paris (Phot. Les Etrusques La fin d'un mystère , J.P. Thuillier) Des chiffres et des lettres : les numéraux cardinaux des Etrusques En exergue à ce post :
Décor de miroir

Décor de miroir

Miroir étrusque (Vè s. av. J.C.) British Museum, collection Hamilton. Une énigme de plus... Encore déçus par les explications furtives face à l'abondance des hypothèses fantaisistes émises de longue date par les iconographes de tout poil (au demeurant fort respectables), nous voici à nouveau en présence d'une représentation toute aussi d
La légende grecque d'Alceste et Admète

La légende grecque d'Alceste et Admète

Hercule arrachant Alceste des Enfers : oeuvre de Joseph Franque (élève de David, salon de 1806, Musée de Valence) Rappelons le thème de la légende d'Alceste et d'Admète : (cf. Les plaques peintes Campana de Cerveteri) Admète (roi des Phères en Thessalie) obtint cette faveur d'Apollon, que quelqu'un d'autre meure volontairement à sa place;
Principes de numération (2)

Principes de numération (2)

Les dés étrusques à l'exposition du Louvre-Lens Le total des points sur deux faces opposées : 7 Contentons-nous modestement des chiffres de 1 à 10 pour commencer et constatons la singularité évidente de la notation étrusque au regard d'autres langues du monde méditerranéen : Tableau fourni par l'Anticopédie (Grecs puis numération étrus
Epitaphes  (1)

Epitaphes (1)

Présence de numéraux dans les épitaphes Parmi les inscriptions funéraires figurant sur les sarcophages, les urnes ou les parois de tombes, il n'est pas si simple de trouver des épitaphes porteuses de numéraux spécifiant par exemple l'âge du défunt. Il semble bien que l'artisan (ou le scribe) auteur du libellé en lettres n'ait pas toujours