Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
E.P.O.

E.P.O.

Un vieux gars né Chilien et naturalisé Français il y a de cela longtemps. Psychologue/psychanalyste. Je travaille auprès des bébés, des enfants sourds et de leurs familles.

Ses blogs

Les petits-chiliens- Los chilenitos.

Los chilenitos, ce sont des gâteaux. Deux biscuits fourrés avec de la confiture de lait et recouverts de meringue. Les couleurs de la terre et la neige des Andes. Le Chili, des lieux, des histoires, quelques romans en ligne, des peintures et des dessins - http://t.co/fz5KUT2W5I Psychologue Clinicien.
E.P.O. E.P.O.
Articles : 450
Depuis : 09/10/2011
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

l'amour à 40 ans

L'instant de l'amour à 40 ans. Marcos avait compris qu’au fond des yeux bleus de son amour, il n’occupait qu’un petit coin au bord de la rétine et que tout le reste était occupé par un autre. Un an plutôt, alors qu’ils avaient rendez-vous à midi dans un coin charmant de la forêt, elle arriva en retard. Ella avait passé la matinée e

La Poésie est une arme chargée d'avenir. Un poème de Gabriel Celaya Chanté par PACO IBAÑEZ https://www.youtube.com/watch?v=q_b0myUpwpE

La poésie est une arme chargée d’avenir Gabriel Celaya Quand rien n’est attendu personnellement D’exaltant, Cela bat encore plus fort et se poursuit en deçà de la conscience, Existant fièrement, affirmant aveuglement, Comme un battement qui frappe les ténèbres. Qui frappe les ténèbres. Quand nous regardons en face Les vertigineux yeu
Il pleut

Il pleut

Je parcours ces photos d’un temps de vie. Je parcours les images comme la tristesse parcourt les nuits sombres de l’hiver. Je te vois avec ton papa et derrière vous l’océan qui éprouve les roches avec ces vagues bruyantes pleines d’écume enragée. Un ciel bleu alors que tout n’était que nuages et froid. Tu es au Chili enfant encore.
A nous tous!

A nous tous!

À vous toutes et tous. La nuit s’étire. À l’étage les étudiants se sont mis au karaoké. Ils chantent faux. Je prends un café. Dehors les lumières s’étalent, une mosaïque des rêves à venir ou de drames passés. Le brouillard couvre les cimes des tours. Je vous souhaite vos espoirs, vos envies qui sont dans l’intimité de vos vies

20e siècle Une chanson désespérée Neruda Pablo Neruda Pablo Neruda, auteur chilien, est l'une des plus belles voix de la poésie contemporaine d'Amérique latine. Il ne s'est pas contenté du Chilie dans ses vers, il a chanté tout un continent [+] Ton souvenir surgit de la nuit où je suis. La rivière à la mer noue sa plainte obstinée. Aban
Au temps de la solitude.

Au temps de la solitude.

Le Passé Simple Il était tôt, l’odeur de café emplissait toute la cuisine. Il voyait derrière la vitre ces gros nuages noirs qui filaient vers l’est. Un rideau de pluie attrapait la lumière du lampadaire et la découpait en mille autres reflets. Il pensa à elle dans son été brésilien. Il avait peur de la revoir, il avait peur de s’e

BALADA PARA UN LOCO ( traduction)

https://www.youtube.com/watch?v=IrG5ernfF88 Les soirées à Buenos Aires ont un je ne sais quoi ? Tu vois ? Tu pars de chez toi, par Arenales, Les trucs habituels dans la rue et en moi Quand, soudain, de derrière un arbre, je m’apparais Je suis un mélange étrange d’avant-dernier vagabond Et de premier clandestin en route vers Vénus Un demi-
VIVRE ENCORE

VIVRE ENCORE

Vivre, encore et encore. Je te croyais immortel. Je rentrais à la maison par cette route où, en compagnie de maman, j’allais à l’EHPAD le mercredi après-midi. Ce soir, je me disais que cette année je n’avais pas profité de la vue des grappes d’orchidées qui fleurissaient au printemps, ni des étendues des coquelicots. Il y a eu ce vi
Le mal et le mensonge. Banaliser la sauvagerie sociale et économique

Le mal et le mensonge. Banaliser la sauvagerie sociale et économique

Le mal et le mensonge. Banaliser la sauvagerie sociale et économique Ci-dessous une citation de Christophe Dejours. « Souffrance en France, La banalisation du mal » à la page 180. Ses écrits datent d’une époque (années 1990-2000) où les entreprises assumaient seules la violence contre les salariés à travers leur discours économiciste.
Le Passé Simple

Le Passé Simple

Le Passé Simple Mon Cher Mario, Cette nuit je me suis réveillée pleine de peur. J’ai rêvé que j’étais toute nue, mais je ne le sentais pas. Je n’avais ni froid ni chaud. Je montais un escalier dans un endroit inconnu, il y avait une pénombre grise ? Il n’y avait personne autour de moi, au loin j’entendais des voix, des murmures. J