Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Haddar Yazid

Haddar Yazid

C'est le prolongement de mes réflexions publiées dans la presse algérienne (el watan, quotidien d'Oran....).A vous de réagir!

Ses blogs

La Psychologie en Algérie

Une lecture de l'actualité algérienne mais autrement...Yazid HADDAR
Haddar Yazid Haddar Yazid
Articles : 359
Depuis : 17/05/2008
Categorie : Famille & Enfants

Articles à découvrir

Une lettre ouverte aux démocrates !

Chers compatriotes, Loin de vous donner une leçon de morale, ni de faire une énième analyse d’un autre échec politique en Algérie, je veux par cette tribune partager avec vous mon constat, non pas uniquement de notre échec mais et surtout des échecs futurs qui nous attendent ! Loin de faire des prophéties, qui ne convainquent personne, ma
Le 22 février : est-ce un révolte ou une révolution ?

Le 22 février : est-ce un révolte ou une révolution ?

L'Algérien se trouve devant le mur ! Entre le marteau et l'enclume ! Entre le marteau du militaire et l'enclume de la pratique politique du régime enracinée dans les entrailles des institutions ... L’Algérien se trouve devant le mur ! Entre le marteau et l’enclume ! Entre le marteau du militaire et l’enclume de la pratique politique du r
Soumission de la recherche en sciences humaines et sociales

Soumission de la recherche en sciences humaines et sociales

La demande sociale pour la transformation du réel et sa compréhension n’ayant plus eu cours, la recherche scientifique en sciences humaines et sociales a failli dans ses misions.” Depuis plus d’une année, un grand nombre de voix s’élèvent, réclamant une Algérie nouvelle. Il nous faut, à présent, nous engager en faveur de sa constru
RETOUR SUR ABDELKADER

RETOUR SUR ABDELKADER

Par : HEND SADI Agrégé de mathématiques et militant de la démocratie “Se libérer d’une aliénation idéologique mortifère en s’appropriant notre passé et notre identité, en cessant de diviser les populations en attisant les haines entre elles au lieu de les reconnaître dans leurs diversités en les rassemblant dans la fraternité au

Le « hirak » et puis !

La pause est finie, les manifestants des mardis et vendredis ont repris leur marche hebdomadaire ; désormais, rien ne les arrête. Ni le Covid ni la peur de l'oppression policière ! Les manifesta... La pause est finie, les manifestants des mardis et vendredis ont repris leur marche hebdomadaire, désormais, rien ne les arrête. Ni le covid, ni la
Il appartient au peuple d’apporter un sens à la constitution

Il appartient au peuple d’apporter un sens à la constitution

Par Yazid Haddar, Psychologue Il n’est plus question de révision de texte, mais du contexte ? En effet, s’il y a une chose dont tous les présidents algériens se convergent: c’est la révision de la constitution ! Chacun a eu sa constitution, la phrase répondue par nos concitoyens! Le texte est souvent loin de la réalité. C’est une asp
Puissions-nous un jour guérir comme Idir

Puissions-nous un jour guérir comme Idir

Qui est Idir ? Un artiste qui prouve ce que le pays, dans ses radicalités, ses errances et ses angoisses désapprouve cycliquement : un- que l’universalité n’est pas la perte de soi, ni de la traîtrise aux siens. Deux- que l’altérité n’est pas une menace, ni une invasion, ni une exclusion. Au-delà de la blessure coloniale, on peut all

L’année 2021 sera-t-elle politique ou économique ?

Une nouvelle année de 2021 qui commence, cependant, les mêmes interrogations sont toujours posées ! « L’Algérie nouvelle » sera-elle politique ou économique ? Sur le plan politique, l’adoption de la nouvelle constitution aboutera-t-elle à un changement dans la pratique politique et l’évolution de sa culture, dans l’organisation soc

TALEB, UN CRIMINEL DE GUERRE.

Par Mohamed Kacimi , écrivain Le vendredi 28 avril certains manifestants ont défilé à Alger avec les portraits de Taleb al Ibrahimi, sollicité comme un sauveur de l’Algérie, qui pourrait présider le pays durant la phrase de transition Je vais finir par croire que les bandits qui nous gouvernent encore sont séniles ou sourds. A chaque cris

Algérie : 58 ans après ?

" A force la constitution est devenue en Algérie celle du président et non pas celle du peuple ?" 1962 marque la fin du colonialisme en Algérie, mais la liberté a été remise au calendre grecque ! Ferhat Abbas parlait d’une indépendance confisquée ! Qu’est-ce qu’a changé depuis ? L’Algérie était proche du modèle Espagnol à l’i