Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Pierre Lours

Pierre Lours

Pierre Lours est aussi l’auteur d’un polar-politique-fiction,"La révolte des silencieux" (éditions Atelier Fol’fer), où les internautes jugent nos prétendues élites. Ce grand défouloir virtuel tournera vite au règlement de compte et bouleversera la vie du pays.
Tags associés : politique

Ses blogs

uneclefdeschamps.overblog.com

Pierre Lours vous livre ses billets d'humeur avec l'espoir en ligne de mire ! Et dans son polar "La révolte des silencieux" (éditions Atelier Fol'fer, disponible sur le net), suivez le dans des aventures de politique fiction qui pourraient bien (ou mal ?) devenir réalité ?
Pierre Lours Pierre Lours
Articles : 91
Depuis : 22/02/2013
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Les mots du mal

Les mots incarnent les idées. Sans mot l’idée est informe, vaporeuse comme l’univers l’était avant sa création. Quand le mot apparaît, l’idée devient palpable, utilisable, transmissible. Le mot permettra à l’idée d’évoluer, de se transformer, de se préciser, de s’enrichir, ou, s’il n’est pas passé dans le langage des ho

Immigration: perdant/perdant

La principale question de la présidentielle de 2022 sera la préservation de l’unité de la France et de la paix intérieure mises en danger par 50 ans de politiques migratoires aussi néfastes pour les indigènes que pour les allogènes. Le 18 février 2020, Emmanuel Macron s’est enfin prononcé sur sa politique de l’immigration. Finie l’

Même le Diable porte pierre !

Que se passe-t-il ? Vraisemblablement une prise de conscience de la fragilité de la condition humaine et par conséquent de notre société qui en est l’émanation, précarité et vulnérabilité aggravées par une organisation sociale et économique complexe multipliant les interdépendances entre les rouages: le fonctionnement d’un moteur à

Le baîllon plutôt que l'explosion?

La France est devenue un salmigondis ingouvernable composé de communautés et d’intérêts opposés prêts à s’affronter. Pour contenir ces conflits potentiels qui couvent, on interdit toutes expressions susceptibles de mettre le feu au pays : les lois Pleven (1972) et Gayssot (1990) complétées par le vote des députés du 3 décembre 2019

Le prolétaire et l'immigré

Le prolétaire était au bonheur communiste ce que l’émigré est à l’idéal fraternel droit-de-l’hommiste : deux couples idéologiques conduisant, par déni de la nature humaine et soif de pouvoir machiavélique, à la destruction de l’individu et de la civilisation occidentale. « Qui veut faire l’Ange fait la Bête ». Pour Lénine co

Les animaux malades de la peur

La peur, sentiment naturel Le sentiment dominant chez l’homme est la peur. La peur fondamentale de mourir se décline en de multiples formes : celle d’avoir faim ou froid, d’être malade ou blessé, d’être seul ou rejeté, d’être condamné ou trahi, de se voir priver de tout ou partie de sa vie. Ce sentiment bien normal compte-tenu de n

Climanipulation ?

Il n'est pas traité ici de la réalité du changement climatique ni de son origine, le temps long se chargera de trancher ! Il s’attache seulement à mettre en lumière l’importance du climat dans la vie des hommes et la manipulation dont il peut être l’objet. °+° Les Romains et Machiavel savaient fort bien qu’il est de bonne tactique d

La révolte des silencieux (extrait)

Les prétentieux qui se reconnaîtraient et en seraient furieux, se fourvoieraient complètement ! Ci-après, les premières lignes du roman "La révolte des silencieux". Pierre Lours, éditions atelier Fol'fer La révolte des silencieux Première partie: Jury direct Chapitre I 25231 internautes jugeaient « coupable » Hervé Verle, l’actuel min

Perdant/Perdant

Un demi-siècle d'immigrationnisme boulimique, toutes portes et fenêtres ouvertes, invite frénétiquement la pauvre multitude à venir consommer nos richesses, changer nos valeurs et façonner nos nouveaux modes de vie. Il est imprécis et injuste de parler d'invasion alors qu'il s'agit d'une invitation tout azimut lancée depuis 50 ans par des g

L'eau qui dort

On peut s’étonner de la docilité des Français face aux restrictions sans précédent de leurs libertés, les plaçant de facto en résidence surveillée sous la garde des forces de l’ordre, à coups d’amendes et de peines de prison en cas de récidive. Nos concitoyens sont réputés allergiques aux contraintes mais « en même temps » ils