Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Gérard

Gérard

Tags associés : australie, les escales, prologue

Ses blogs

Le Kangourou Marin

Mon tour du Monde, en cargo jusque la Nouvelle-Zélande, puis on verra
Gérard Gérard
Articles : 26
Depuis : 01/12/2007
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Le Centre Rouge

Je ne pouvais décemment pas quitter l'Australie sans en avoir vu son centre rouge, région aride de déserts que surplombe cet étrange monolithe orangé, Uluru. Après six heures de bus depuis Kununurra, trou du cul du monde entre tous, et une nuit (encore !) passée à Katherine, me voilà embarqué à bord du Ghan pour 15 heures de trajet jusqu
Edgar

Edgar

J'ai la joie et l'incommensurable honneur, si vous le permettez, de vous présenter mon nouveau compagnon de route : j'ai nommé, Edgar ! Après moult pérégrinations sur lesquelles je reviendrai très vite, et avant d'autres toutes aussi aventureuses, j'ai décidé, en mon âme et conscience, de partager dorénavant ma route australienne avec cet

On the road aux antipodes

Ou 3 semaines passées entre Sydney et Hervey Bay, sur la Sunshine Coast. Pendant que mon Pajero m'attend sagement à Cairns, nous voilà sur la route avec un van, genre Combi VW, matelas et bidons à l'arrière, et tout le toutim... 3000 kilomètres à faire avant les tropiques. La tête à l'envers et le volant aussi. 15 jours à Sydney, métropo

Savannah Way

Assis crânement derrière le volant d'Edgar, nous voilà partis pour une petite incursion vers le Nord, vers Cooktown, ou le Capitaine éponyme jetât l'ancre, tandis que la France frémissait de prémisses révolutionnaires. Avant d'entreprendre ce périple vers l'Ouest, qui devait nous amener à Darwin par des « routes » peu fréquentables, il

Lautoka

C'est terrible. Demain nous aborderons la Nouvelle Calédonie, dernière escale de ce voyage vers Sydney. Dans 5 jours, je serai redevenu un simple terrien parmi des milliards d'autres. Finis ces horizons infinis de bleus changeants. Plate la Terre alors qu'ici la Mer est ronde. Réapprendre les foules et les multiples gris citadins... Nous avons q

Singapour

Comment qualifier cette ville ? Moiteur... Chaleur... Odeurs... Couleurs... L'on sent ici la proximité de l'équateur à tous les niveaux. Et que de contrastes ! Le temps coule plutôt qu'il ne passe, en longues flambées de sueur au long des corps se mouvant doucement, dans la moiteur torride d'un climat sinon langoureux, pour le moins traînassa

Bodeidei Camp

Après la lecture du livre de François Giner, que je recommande impérativement à tous les amoureux de grands espaces et de vie authentique, j'ai eu le privilège de le rencontrer en personne à Lille, à l'occasion de la présentation de son ouvrage dans notre librairie, Autour du Monde. Et me voici à nouveau dans son histoire, au cœur de son

Sydney

Bon, pas trop le temps de faire literraire aujourd'hui, mais ca reviendra !!! Et voilà... Après avoir poireauté quelques 36 heures en face de la côte, attendant qu'une place se libère au port, le pilote australien nous a finalement pris en charge. Blond, bronzé, et avec des lunettes de soleil, cela va sans dire. Entré dans Botany Bay vers 15

Nouvelles du Top End

Bonjour les ami(e)s, comment allez-vous ? Je profite d'un petit break au long de ces routes chaotiques pour ressortir le clavier, et croyez bien qu'il faut du courage, par 36°, sans parler de l'humidité qui, jour après jour, gagne du terrain... L'on s'était, je crois, quittés à Katherine, dans le Territoire du Nord. Petite ville à la croisé

Nouvelles du Monde, et de ses alentours...

Flashback. Il est 6 heures du matin, et nous venons à l'instant de fermer le camp pour la saison des pluies. Les adieux à la communauté de Weemol furent touchants, notamment avec la famille de Philipp et June, avec laquelle j'aurai passé beaucoup de temps. Angela pleurait, Philipp m'a pris au moins 4 ou 5 fois dans ses bras, insistant pour me r