Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Marco Christiane

Marco Christiane

Ses blogs

Bienvenu sur le blog de Christiane Marc

Des histoires, reflexions, poèmes écrits tout au long de ma vie .
Marco Christiane Marco Christiane
Articles : 80
Depuis : 09/09/2006
Categorie : Famille & Enfants

Articles à découvrir

Poème 064 : Ballade pour Fabienne

R : Ton Dieu n’était pas le mien, Mon ciel n’était pas le tien, La mémoire des anciens Veillera ces quelques liens. Fabienne, pauvre de moi, Instants volés près de toi, Disparus des grimoires, Effacés des au-revoir, Etre né trop tôt, trop tard, Que reste-t-il pour l’espoir ? Quand le soleil africain, Beau comme l’été indien, Cares

Texte 004 : VW-Bruxelles : Chronique d’une mort annoncée .

VW-Bruxelles : Chronique d’une mort annoncée . Il est des chiffres et des remarques qui ne trompent pas. Employé en informatique chez Volkswagen Forest (Bruxelles) depuis 7 ans, j’en ai vécu des menaces, des flexibilités etc. … Aujourd’hui ce que j’entends m’interpelle au plus haut point : 1.Les gens qui ont signé pour partir de ch

Poème 063 : Rencontre

Le vermeil d’un soleil, L’éclat des planètes, Et le noir profond, merveille, Comme seuls témoins, reflète. Deux êtres lumineux, Nés de la voie lactée Chacun, désireux ! Connaître la vérité innée ! Les mains, jointes, Les corps, loin, L’un dans les foins, L’autre, de l’univers, un point. Et disparaissent les guerres, Les meurtr

Poème 067 : Le dernier rivage

Mon cœur, enfin, a trouvé le repos, Sur une autre route, loin des sots, Je suis enfin sûr de ma vie, Aimer, non plus à la folie, Mais simplement, consciemment. La route était longue, Pleine d’embûches, Mais j’ai rompu mes longes, Allant vers d’autres souches, Adieu passé. Mon histoire est tracée, Martine dans mon cœur est passée, S

Texte 002 : Jésus sur la croix

Les clous aux poignets ne font pas trop mal. Celui qui passe à travers mes pieds est plus douloureux. Je ne souffre pas trop. J’essaye de comprendre. Comprendre pourquoi « Ils » me font ça. Qu’ai-je fait ? Pourquoi cette époque ne me comprend pas ? Restera-t’il quelque chose de ma vie sur cette terre ? Moi, qui croyais dans la bonté de

Poème 065 : La fin d’un monde

Mes plaines, mes vallées, Mon soleil, ma pluie, Les odeurs salées, Toutes ces choses s’enfuient. Mon bonheur, ma vie, Mon Amour, mes folies, Mes joies, mes peines, Vous ne serez plus que rêveries. Mon enfance, mes souvenirs, Mes dieux, mes démons, Mes amitiés, mes sourires, Vous disparaissez, fin des jalons. Je pars sans regrets, Qu’import

Texte 001 : Ici ou ailleurs

John était un soldat américain. Perdu au fin fond de la Malaisie en ce mois de juin 1943, Il se demandait ce qu’il faisait là. Engagé volontaire, sa vie n’avait été que brimade et rancœur depuis dix neuf ans, son âge. Rien ne lui avait souri dans la vie, son père, mort trop tôt ; sa mère, trop occupée avec les hommes pour s’intér

Poème 066 : Déchéance

As-tu oublié ton Dieu, Celui qui te rendait heureux, As-tu oublié ta vie, Qui, un jour, sera finie. Tu prends de mauvais chemins, Ceux de la violence, de la paresse, Essaye plutôt de diriger ton destin, Car c’est ta noblesse. Le passé doit être oublié, Il n’est rien qui soit perpétuité, Le futur, c’est toi, Essaye d’avoir la foi. Ce

Texte 003. Lettre à un ami trop tôt disparu

Bruxelles, 25/04/01 Tu es parti, sans un au-revoir, sans un adieu. Oh, je sais, tu ne l’as pas voulu, toi qui rêvais d’être centenaire. Que de rires, de combats n’avons-nous pas livré ensemble. Peut-être pas de grandes choses, mais des petits riens qui font une vie. Tu m’as toujours accepté comme j’étais, avec mes bons et mes mauvai