Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Mlle Capucine

Mlle Capucine

Je suis une Aide Médico Psychologique qui aime son métier et qui souhaite faire découvrir un autre regard sur l'accompagnement des personnes en situation de handicap ou atteint par la maladie, ou vieillissantes.
Tags associés : chronique sociale

Ses blogs

Chronique d'une amp

Voici les écrits d'une aide médico psychologique (amp) à domicile, peinture intimiste d'une histoire humaine...
Mlle Capucine Mlle Capucine
Articles : 24
Depuis : 18/04/2008
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Au dessus de la ville!

Au dessus de la ville!

S'extraire pour quelques instants de la ville, chercher les hauteurs pour dominer une fois les tourments sinueux. Haut perché, chercher des yeux la beauté transcendantale de ce qui habituellement nous happe et nous engloutie. Aussi loin que nos yeux nous portent, se perdre dans ses pensées nébuleuses et se laisser aller à ces échappatoires. P
"Elle n'est plus là..."

"Elle n'est plus là..."

Ses poches seront à présent vides, elle a tirée sa révérence le 4 juillet 2008! C'est ça aussi l'accompagnement des personnes âgées. Comme le dit Marie de Hennezel: " Chacun sait qu'il lui faudra mourir un jour, chacun sait qu'il aura à accompagner un proche, qu'il lui faudra vivre la douleur de la séparation, soit parce qu'il partira le
Sans dialogue!

Sans dialogue!

Computer Head -Unknown-2007/11 Panne d'ordinateur, Panne de coeur Privée du lien universel! Le corps assoiffé...En sursis...Course hâletante à la puce electronique...Objet de désir Saint Graal de la communication:Assouvir sa soif virtuelle du moi internaute Absence non tolérée, subie et transgressée Par le secours du Lien:Cordon Ombilical c
"Voyages impromptus"

"Voyages impromptus"

Aujourd'hui, en allant chez une Patiente pour l'aider à se lever et à se laver, mon voyage jusque chez elle m'a fait atterrir, via le vol des mots, au fin fond d'Israël. J'ai voyagé en express sur les vagues de ses souvenirs. Nous étions toutes les deux au milieu d'une rue à demi-sombre, éclairée par les flammes vacillantes des bougies, un
Aïe les vacances!

Aïe les vacances!

Enfin la rentrée! Pour la plupart des patients en fin de vie, les vacances riment souvent avec monotonie ou maison de retraite estivale, où les occupations sont aide à la toilette, aide au repas et fauteuil roulant. Pour ceux vers qui je suis allée et continue d'aller, vacances riment avec famille, grand repas de fête, petits enfants hurlant e
Les Derviche tourneurs de la Dame qui raconte ses souvenirs...

Les Derviche tourneurs de la Dame qui raconte ses souvenirs...

La première fois que j'ai entendu parler d'eux, ce fut lors d'un retour vers le passé avec la Dame qui me raconte ses souvenirs. Elle m'expliquait que la Turquie a été l'un de ses voyages préférés grâce à la danse mystique de ces fameux Derviche tourneurs. "On dirait qu'ils dansent avec les Cieux!" a-t-elle dit. De retour chez moi, je me s
Rentrée morose...gare à l'usure professionnelle!

Rentrée morose...gare à l'usure professionnelle!

Dur dur la rentrée surtout quand on n'a pas eu de vacances! La tension guette et l'impatience aussi! On fait tout maladroitement, tout est dur, même d'écouter les histoires de ces charmantes mais non moins agaçantes petites vieilles dames rongées par la maladie d'alzheimer!!! Alors l'usure se pointe timidement, elle me révèle le bout de son
"Coincée dans son passé"

"Coincée dans son passé"

Lorsque je vais chez cette patiente, je sais d'avance ce que seront nos prochaines quarante-cinq minutes...Nous serons coincées toutes les deux dans son passé, passées et repassées, exténuées par sa souffrance, ses lamentations, vidées, décortiquées, et, épuisée d'avoir tenté par toutes les stratégies verbiales de la sortir de cette mi
L'Oubli de Soi

L'Oubli de Soi

L'Homme qui marche de Giacometti. On dit de cette oeuvre qu'elle représente l'être humain qui avance vers la lumière comme des millions d'êtres humains. Cet homme ne se pose pas la question de pied droit ou de pied gauche, il marche, décidé, les yeux rivés vers l'horizon. (propos repris) "De quoi avez vous peur Mme C...?" "J'ai peur de mon a
"Souvenance"

"Souvenance"

Ce portrait si touchant en noir et blanc, posé nonchalamment sur la commode relevant d'un autre temps. Un doux visage tourné de côté, une main qui pose à la façon renaissance, le petit doigt cambré élégamment. Ce visage me rappelle "cette Vieille Dame" qui est là devant moi ; comme elle se plaît à me le dire. Contraste flagrant face à