Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
marie jeanne

marie jeanne

Tags associés : 1ere annee, 2e annee

Ses blogs

Infirmière : tout un programme

Petits et grands récits de la vie d'une élève infirmière...
marie jeanne marie jeanne
Articles : 26
Depuis : 28/02/2009
Categorie : Beauté, Santé & Remise en forme

Articles à découvrir

Cadre

Alors on va déjà commencer par poser le cadre. Si si, ça a de l’importance, un cadre. Tout comme je l’avais fait pour tenter de décrire ce qui se passait dans la fosse aux vipères (j’ai nommé l’IFSI), je vais essayer de vous montrer ce qu’est un service d’oncologie côté soignant. Oncologie = cancérologie. Ça va plus parler à

Petit docteur

Bien qu’il ne faille pas mettre tout le monde dans le même panier, comme dit l’expression, je vais le dire : les médecins sont prétentieux et hautains (entre autres). Tout le monde a déjà vu un médecin dans sa vie. Et tous s’en rappellent, en bien ou en mal. Je ne parle pas de docteur Mamour (m’enfin, si y’en avait que des comme ça

SOS d'une fée Clochette en détresse !!!

Stop ! N’en jetez plus ! Quand je disais que les emmerdes pleuvaient comme la pluie en ce moment, j’étais encore au dessous de la réalité ! Alors après les petites joies du quotidien habituel d’un ESI, de grosses bouses ponctuelles viennent pimenter cette petite vie. Style des travaux de groupes que l’on voudrait jeter à la poubelle. P

Le Moi professionnel (1)

Ceci n’est pas un journal intime, avis à quiconque aurait la mauvaise idée de prendre ce texte au pied de la lettre. Par contre, je ne dirais pas que ce récit est fictif. Loin s’en faut. Juste une version de ma vie, la face cachée de moi-même, ou plus exactement le Moi professionnel (papa Freud, lâche moi, je t’en conjure !!! Ahhhhh…)

leçon numéro 2 : se méfier des murs...

Ce stage, je crois que je l’évoquerai dans le chapitre « grands moments » quand j’écrirai mes mémoires d’infirmière désabusée. La bête a été domptée, vive moi. L’amabilité et l’encadrement surtout ne sont toujours pas au rendez vous, m’enfin, faut voir les bons côtés, pour une presque troisième année je suis quasiment a

leçon numéro 1 : dompter la bête

L’homme est un animal comme un autre, tout le monde en conviendra. Quand cet être humain est de plus habillé d’une tenue blanche, c’est pire. En ma qualité d’étudiante infirmière, j’ai eu l’honneur de rencontrer un zoo entier entre quatre murs aseptisés. Pauvre patient qui se croit en sécurité, il ne se doute pas des coups de gr

Enfin !!!

Trois ans déjà… et deux ans en tant qu’infirmière ! Triple youhou à moi. Cet saleté, ce fichu, ce p… de diplôme, je l’ai enfin dans la poche. Bon, faut pas croire, y’a des choses qui ne s’oublient pas. Et j’ai beau faire parti maintenant du rang des diplômées, je n’ai certes pas oublié à quel point elle est dure la vie des

Col-la-bo-ra-tionnn...

Je n’ai rien contre le travail d’équipe. Ce qui est déjà un pétard d’avantage dans la profession que je veux exercer. Mais quand il s’agit de collaborer avec des aides-soigantes mal lunées, travailler avec une infirmière allergique au dernier degré aux étudiants et parler à un médecin qui n’en a que fiche de vos remarques sur l

Chasse d'eau infonctionnelle

Y’a des jours comme ça où on aimerait rester vautré dans son lit, la couette au dessus de la tête en attendant gentiment que la merde coule de chaque côté. Pour ceux qui se reconnaissent dans ce rêve, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c’est que c’est parfois possible de déroger à ses obligations (pardon, pardon pet

la der de der

Me revoilà... puisque j'ai quelqu'un qui me demande où je suis passée (hourra pour moi ! un fan ! ), je vais tenter d'écrire à nouveau... Pour les nouvelles, je suis donc en troisième année, le DE se rapproche et l'ulcère gastrique également. mon dieu, mais comment vais je faire pour passer cette dernière MSP, et puis est ce que je suis p