Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Cécile Rochette

Cécile Rochette

Ses blogs

La Corde sensible

Cabinet de curiosités de Cécile
Cécile Rochette Cécile Rochette
Articles : 60
Depuis : 31/07/2009
Categorie : Films, TV & Vidéos

Articles à découvrir

Mourir moins con 3: Pour apprendre la vie, lire Umberto Eco ou regarder Kung-Fu Panda ?

Mourir moins con 3: Pour apprendre la vie, lire Umberto Eco ou regarder Kung-Fu Panda ?

Lire "le Pendule de Foucault" ou pas? Autant le dire tout de suite, c'est un acte éminemment masochiste. C’est comme s’offrir une collection de tonneaux de saké, super beaux en plus, pour entamer une cure de désintoxication. C’est étonnant, stimulant, puis c’est vraiment l’overdose, enfin on comprend qu’il fallait ça pour mieux app
4 bonnes raisons + une bizarre de lire et relire Le Maître et Marguerite

4 bonnes raisons + une bizarre de lire et relire Le Maître et Marguerite

Expliquer à quelqu’un de quoi parle le Maître et Marguerite et pourquoi il faut le lire c’est périlleux. On peut dire que c’est un livre-monde. … J’ai trouvé au moins 4 bonnes raisons défendables. Plus une bizarre toute personnelle. Parce que ça parle de toutes les choses de la vie Je ne vais pas raconter l’histoire qui est bien d
La Vérité : Regarder un film ou découvrir ce qu’il cache ?

La Vérité : Regarder un film ou découvrir ce qu’il cache ?

En mettant le DVD dans le lecteur, je ne savais pas à quoi m’attendre. A voir un classique. Je n’ai pas été déçue. J’ai découvert qu’un classique n’est pas juste un vieux film, mais un objet qui vous plonge dans des abîmes de réflexions contradictoires La vérité c'est beau C’est d’abord un film d’esthète. Des cadrages sup
Chic, y a pénurie ! (1) Choisir ses céréales et son café dans le monde d'après

Chic, y a pénurie ! (1) Choisir ses céréales et son café dans le monde d'après

Nous vivons une période totalement inédite paraît-il. Chacun puise dans sa réserve personnelle de souvenirs et d’expériences pour trouver quelques repères connus. Pour moi elle appelle un écho des années 90 dans la Russie et l’Ukraine émergeant de la période post-soviétique. Quand un système s’écroule et qu’on tente de reconstr
Mourir moins con (5): Entrez dans le Game, il y a de la place pour tout le monde...

Mourir moins con (5): Entrez dans le Game, il y a de la place pour tout le monde...

Quand un écrivain de 60 ans se questionne sur le numérique, sans ferveur dévote et sans rejet systématique, ça donne The Game d’Alessandro Baricco. Et ça donne à penser. La révolution numérique ne doit rien au hasard, mais tout à l’histoire Vous aussi vous voulez comprendre concrètement ce que c’est la révolution numérique ? En f
Mourir moins con (4): au fait, pourquoi on bosse?

Mourir moins con (4): au fait, pourquoi on bosse?

Ça fait 10 ans que Matthew Crawford a écrit «l’Eloge du carburateur » mais je l’ai ouvert il y a 3 mois. A un moment où personne n’est trop sûr de ce que deviendra son emploi, quelques points issus de ce livre, pour se questionner plus en profondeur sur pourquoi on trime. Choisir des objets qui durent, le nouveau truc de l’homme libre
Vaclav Havel : autopsier le totalitarisme pour inspirer la démocratie en Europe

Vaclav Havel : autopsier le totalitarisme pour inspirer la démocratie en Europe

On pourrait penser que les essais politiques de Vaclav Havel sont une lecture réservée à ceux qui s’intéressent à l’histoire contemporaine de la République Tchèque. En fait, ses analyses, à la fois politiques et philosophiques, sont une vraie matière à réflexion pour comprendre les totalitarismes passés mais aussi les dérives et le
La porte du paradis ou dézinguer le western avec l’argent d’Hollywood

La porte du paradis ou dézinguer le western avec l’argent d’Hollywood

La Porte du Paradis a toujours été mon film préféré de Cimino. Une superbe épopée, large et intime, qui montre en gros que l’Amérique a été fondée sur la violence et la propriété. Plus communiste que n’importe quel film made in USSR, et financé par les millions d’ Hollywood. Les gentils y sont des idéalistes condescendants et i
« Le Guépard » de Visconti, c'est beau et ça suffit

« Le Guépard » de Visconti, c'est beau et ça suffit

J’ai été éblouie par les premiers Visconti regardés il y a 30 ans, du coup j’ai peur de les revoir et d’être déçue. Alors j’ai décidé d’en regarder un que je n’avais jamais vu. Le guépard. Bien sûr il y a un fond au film, un vrai sujet de passation d’un monde à l’autre, de génération. Mais c’est surtout la forme qui