Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
trainefeuille

trainefeuille

Ses blogs

Le blog de trainefeuille

textes courts ,poétiques ,fantaisie sur sujets divers (nature, atmosphères...) titre:du nom d'un ruisseau du nord de l'Indre (il y a aussi le traine paille dans le secteur) sous titre:tapis volant. pour tenter de dire la joie douloureuse de vivre c'est une poésie ancrée ,encrée. c'est moi sans être moi ce sont des mots sans être que des mots
trainefeuille trainefeuille
Articles : 330
Depuis : 07/02/2009
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

le beau réel

Le beau réel se donne à voir ressentir, sentir, écouter Le réel c’est beau comme la vie On est toujours surpris, même par le banal Ce qui peut d’ailleurs alimenter l’imaginaire ? Ecrire ce qui m’est arrivé, dans mes carnets. Ce que je raconte dans mes carnets sont des choses que je vis, pour me remémorer sans doute, pour me goulaille

MOI JE PENSE SOUS FORME DE DANSE

Moi je pense sous forme de danse ou je danse sous forme de pensée Mais disparaitre dans le vent du sud ou du nord ? Les choses doivent se répondre Ou se répandre Réussir une belle affiche ? mettre des nuées de lucidité dans une communication uniformisée L’art est à l’image du désordre Il n’est pas à l’ordre du jour Rêve de répon

in cro yable

Incroyable Quand on y pense Que Depuis ces infames masses noires lugubres rugueuses issues de l’hiver ,des plus sombres taillis, des plus obscures haies les plus banales, quasi invisibles au regard, voilà que une fois dans l’année, pour quelques jours durant il y a une explosion générale, de la joie vient s’emparer des rameaux piquants, d

cours d'amour (qq phrases)

Voici quelques extraits du livre étonnant nommé : un cours d’amour Il ta faut te préparer à ressentir ,ce qui n’est pas, de ton propre corps Nous ne sommes pas notre propre corps Il y a tout au fond de notre cœur un pur esprit qu’on a en partage Un seul esprit une seule volonté Un seul esprit dans lequel l’amour gouverne, union du plu

harmonie

Harmonie, disharmonie ? Un paysage est harmonieux, s’il est naturel Et un corps humain, ses fonctionnalités, ou le monde des fleurs sauvages ! Un animal, un corps peut être gracieux ,un visage également Une équipe de sports collectifs, un orchestre tendent vers l’harmonie Des habits, des comportements et attitudes, des affects peuvent être

parti en 18

Il est parti ! pourtant il pleut un peu, bah pas de regret, on verra plus tard, cape mise dès la forêt, et pour tous les bois traversés ensuite ! entre ardentes et st aout, il est cueilli avec du jaune partout les arbres transparents de jaunisse, à terre et dans les branches, la faute aux feuilles, pas mal du tout, ça lui fait passer la brume

cosmos

Que se passa t il ? le jeune garçon perçut dans une fulgurance et une belle lumière colorée un message important ; en voici la traduction le plus fidèle (et la plus lente) possible en langage pour les adultes . L’univers a su construire au fil du temps des structures de plus en plus complexes et ordonnées A partir d’un vide microscopique

texte ébarbelé

Texte ébarbelé égratigné Il faut traverser bien avant la naissance une violence inouïe, belle et jeune Il y a toujours quelque chose de fin, même dans le bois, Ils ont du style, nos êtres chers, ai rêvé de leur répondre J’essaie de ne pas me répandre dans le vent, il faut traverser la danse, des étangs et des étangs, Elle ne s’est

banales

Banales Ces petites touches de différentes couleurs qui parsèment les bas côtés herbeux au pied des haies ,on roule, on ne fait pas attention, c’est venu là chaque année à pareille époque voilà tout, ainsi que les chants ,les cris d’oiseaux. Pourtant l’on risque un jour de ne plus être témoin de cela, dans les zones des champs trai

tapisserie (Christian)

TAPisserie christian Riveccio Grand papa tisse grand pa pâtit pas grand papatisse grand artisse patisse tapisse Grand tapis à tisser, tissage à viser, visages en tapis, miroir sur la tapisserie, reflet ! Relief des matières de l’âme, des choses qui déteignent sur le tableau, qui nourrissent Comme patisserie, comme Matis, qui imprègnent l