Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Compères rêveurs à leurs heures

Compères rêveurs à leurs heures

Blog ou vous pouvez lire les textes de quelques ados qui délirent, rêvent où parfois dénoncent une société trop souvent idéalisée... Et essayeront, en tant qu'écrivains amateurs, de vous faire voyager et de vous faire partager leurs émotio

Ses blogs

Rire et pleurer, écritures jeunes mais libres

"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent" ; Maïakovski
Compères rêveurs à leurs heures Compères rêveurs à leurs heures
Articles : 111
Depuis : 26/01/2012
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

La ligne d'eau

A la frontière de la mort cérébrale et de la vie souterraine, j'erre. Je me noie. Je respire et j'existe. Le personnage se rappelle de l'eau, et de la maison des Hommes. Une amicale poignée de mains qui lui a ouvert la route et qui l'a amené là où il en est. Cette vie, qu'elle fut belle et boursouflée d'expériences, ce voyage, qu'il fut be

Tricky

Salut les amateurs de poèmes, vous allez bien? Vous passez de bonnes vacances? Moi pas trop, mais bon un moment pendant les vacances, c'est pas la mort, même si j'ai eu un imprévu et d'autres petits trucs qui m'ont un peu pourris la vie. Enfin bref vous n'êtes surement pas ici pour entendre mes lamentations, n'est ce pas? Et puis la vie c'est c

On s'enflamme sur la scène, et on vit

J'ai maintenant l'habitude de tout ce délire désastreux et surnaturel. Que je confonds ce quotidien avec la paix. Alors que ces montagnes russes me secouent d'avant en arrière, Quelle est la chose que je ne dois pas perdre de vue? Englouti par cette idée d'égalitarisme, Même mon âme en est chamboulée... Il faut clairement dire ce qu'on dét

Pureté mensongère

Douce, douce blancheur... Tu me ravis par ta splendeur. Mais qu'es-tu vraiment? Est-ce que tu me mens? Ce blanc qui recouvre le monde... Est en fait une hypocrisie immonde! Tu nous fait croire que tu es pure, Mais la réalité est bien plus dure. Nous engourdissant avec douceur, Ne nous laissant pas le temps d'avoir peur... Et quand nos forces nous

ROTA IGNIS (La Roue de Feu)

Quand l'éphémère hideux d'une vie de débauche Entre en particulier chez les faux grandissantes, La foi et la bonté brillent dans son œil gauche, Tout en offrant son corps aux sinistres rampantes. Sa violence nue n'est plus dans la matrice. Le cygne ensanglanté ne pleure plus, (son chant Enlevé à jamais par une autre Eurydice ?) Un ange noi

Mon corps est fait de lames

Je suis le fourreau de ces épées. Acier est mon corps et feu est mon sang. J'ai contenu plus d'un millier de ces lames acérées. Connaissant la perte, ne voyant ou était mon présent. Résistant à la douleur en créant ces oeuvres, en attendant son arrivée. Je n'ai pas à reculer. C'était le seul moyen. Toute ma vie aura été la création i

Le sourire est mon arme

Tu es mon sourire, Comme le sabre que je veux brandir, Pour dissuader mes ennemis, Qui pensent que j'ai subis. Tu es mon sourire, Celui qui accompagne mes joies, mes rires, Qui montre qu'il n'y a pas besoin de fierté, Pour accéder pleinement a la félicité. Mon sourire, Tu dois rester gravé sur mon visage. Tu fais face au pire, Toujours au fil

Un monde qui sombre

Ce que j'avais dans la main droite était l'espoir, Dans l'autre main, quelque chose d'autre qui disparaît... Qui n'arrête pas de me dire, Qu'il ne veut blesser personne. Mais quand je regarde derrière moi, Les options que j'envisageais se sont toutes effacées. Je cherchais juste un moyen de respirer. Doux chagrin. Tout finira. Apporte ce que t

Nuage et encre

Le souffle, la voix, sans la contemplation mystique de cette envie passée. Lisière, des bois, sans laquelle le monde demeurerait à jamais désœuvré. Sans-âme, je, moi, sans plus de magie illusoire et désillusionnée. George Sable

Un loup parmi les chiens

Je devrais être un chien. Suivant le groupe, traînant la langue et marchant à petits pas... Comme vous je devrais être fidèle, à protéger ce qui m'est cher au prix de ma petite existence sans me soucier de ma valeur, me sacrifiant pour le reste du monde. Un chien hypocrite qui, quand il se fait appeler par ce qui lui est supérieur, rappliqu