Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
astridautourdumonde

astridautourdumonde

Eprise de liberté, de rencontres, de partage et de nature, ma vie est une (en)quête de l'inconnu.

Ses blogs

Astrid autour du Monde

Viens je t'emmène... J'ai initié ce blog à l'occasion d'un périple de 3 mois en Australie, Nouvelle-Zélande et parcs nationaux US... Et puis j'ai continué à chacun de mes voyages. Si toi aussi tu as la bougeotte et que tu aimes découvrir de nouvelles destinations, tu es sur le bon blog!
astridautourdumonde astridautourdumonde
Articles : 183
Depuis : 29/10/2011
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Sur les rives du Lac Inle

Sur les rives du Lac Inle

Adieu Bagan, temples et pagodes, nous prenons la route pour le Lac Inle, un joyau de nature et de vie rurale. Nous nous levons aux aurores, prêtes à affronter 10 heures de bus en priant pour que les Birmans ne les passent pas à vomir. Nous somnolons gaiement au son de Justin Bieber passé en boucle sur le petit écran du car quand tout à coup u
Flânerie autour de Mandalay

Flânerie autour de Mandalay

Ca y est! Katia est arrivée. Ca fait du bien de voir une petite tête connue et de partager son quotidien avec quelqu'un. Après un long voyage pour elle depuis Bruxelles, nous commençons en relative douceur. La journée sera longue, mais en voiture pour relier un site à l'autre. C'est qu'autour de Mandalay il y a pas mal de choses à voir. Nous
Hsipaw: l'ultra-ruralité (1)

Hsipaw: l'ultra-ruralité (1)

Située à l'est de Mandalay, Hsipaw n'est plus bien loin de la Chine, peut-être 200km, soit 7-8 heures de route. Mais mon ambition n'est pas d'aller jusque-là, d'autant qu'après Hsipaw la route n'est pas ouverte aux étrangers. Oui, la Birmanie s'ouvre progressivement. Hsipaw est une petite bourgade au coeur du territoire shan, une de ces ethni
Bagan: la plaine aux deux mille pagodes

Bagan: la plaine aux deux mille pagodes

Bagan... si Bagan vous était conté, cela irait vite, très vite. Mais à visiter, c'est une autre histoire. J'ai voulu voir Hampi, j'ai vu Hampi; j'ai voulu voir Angkor, j'ai vu Angkor. Et ça m'a plu, j'en ai demandé encore. Alors, je suis venue à Bagan. Je ne sais ni quand ni où j'ai entendu parler de Bagan, mais je savais bien avant de veni
Bangkok la tumultueuse

Bangkok la tumultueuse

Il est déjà tard lorsque nous prenons possession de notre chambre au 22ème étage d'une tour de Sukhumvit. Nous poussons un ouf de soulagement sous la clim' rafraîchissante et nous endormons comme des bébés. Le lendemain, matin, nous partons à l'assaut de la Bangkok touristique. C'est parti pour un tour au What Phra Kaew et au What Pho. Je n
Mandalay: et encore des temples

Mandalay: et encore des temples

Après une bonne nuit de sommeil et de ronflements récupérateurs, Katia se sent d'attaque pour visiter Mandalay. Nous sommes sur le pied de guerre aux aurores, car nous attrapons un bus dans l'après-midi pour aller à Bagan. Afin de gagner du temps et d'épargner les semelles de nos claquettes, nous louons des vélos pour aller d'un site à un a
Yangon, un petit tour et puis s'en va

Yangon, un petit tour et puis s'en va

Nous quittons Inle à regrets. Les moyens de communication étant ce qu'ils sont, lents et peu confortables, nous cassons la tirelire pour prendre l'avion, direction Yangon, la capitale. Une heure et demi d'avion, plus de 12 heures de bus! Katia, descendue du pays des bisounours, est persuadée que nous allons effectuer le vol dans un superbe avion
Hsipaw: l'ultra-ruralité (2)

Hsipaw: l'ultra-ruralité (2)

Hsipaw est donc une petite ville de campagne qui respire la tranquillité et où la vie s'arrête à 21h00. Il y fait encore bon à cette saison et pour les locaux, les polaires en synthétiques se portent de jour comme de nuit. Hsipaw a bonne réputation auprès du backacker flâneur, car il y a plein de balades à faire aux alentours. Pour ma par
Lac Inle: la vie de village

Lac Inle: la vie de village

Katia et moi partons à l'aube, enfin, juste après pour une journée de croisière lacustre. Le lac Inle regorge de villages sur pilotis à la vie trépidante, enfin presque. Nous remontons le canal jusqu'à l'embouchure du lac où des pêcheurs traditionnels nous attendent. Debout à l'arrière de leur barque, la nasse à bout de bras, ils sont s
Kho Mook, la Thaïlande du sud préservée

Kho Mook, la Thaïlande du sud préservée

J'embarque pour Trang, l'aéroport le plus au sud de la Thaïlande au petit matin, une valise sous chaque oeil rapport à toutes les larmes versées suite au départ de Katia. J'ai pris soin de garder mon guide à portée de main, car je ne me suis pas encore décidée quant à ma destination finale. J'ai 3 jours à tuer avant de retrouver Olivier