Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
JMS

Ses blogs

Les chats de JMS, ses livres pour la jeunesse.

Histoires de chats, d'animaux - Pour faire rêver petits et grands - Poésie. Commander à : cheminsdeplume@yahoo.fr
JMS JMS
Articles : 207
Depuis : 13/12/2009
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

À Léo, mon chat, mon petit trois pattes

À Léo, mon chat, mon petit trois pattes

À Léo, mon petit trois pattes Dans l'univers que l’infini a offert à mon chat j'ai maison, maison sous vent, pluie, soleil, et voûte céleste. De griffe à tendresse, jamais mon chat ne joue à : qui est à moi - qui est à toi. Jours et nuits, mon Léo, mon trois pattes, mon chat, mon Capitaine Croquette, a des yeux de feu et d’étoile qui

La bête vanité celle qui crache le feu et se croit maître de la vie et du monde celle qui coupe les arbres laisse mourir ses enfants tue les dauphins fait fondre les glaces et brûle la terre celle qui comme un serpent fou se mort la queue et ne regarde pas les lendemains comprendra-t-elle la colère du dragon ensemble sauront-t-ils refleurir l'
Dans la maison de Léo

Dans la maison de Léo

Mon chat ne paresse pas dans l’ombre de l’été, il l’habite, il en parle. Dans l’ombre dont il parle, il y a des valises de clinquant, des rivières de paillettes, il y a des taureaux tête baissée et du rouge dans l’arène, il y a des désirs carnassiers, des bravos, des t’es beau, des m’as-tu vu, des pendules qui courent, des ambi
La grandeur d'être

La grandeur d'être

Savoir que la taille des apparences n'a rien à voir avec la grandeur d'être et de se savoir égal à tous, lutter contre l'instinct de peur et celui du chasseur, n'est ce pas la trace possible d'un non-advenu où la compassion et la fraternité se feront amour. Je n'attendrais ni mille, ni dix mille ans pour le savoir, mais là, est mon espéranc
Voyageur des mémoires

Voyageur des mémoires

Quand les arbres retournent à l’automne et que tes yeux se teintent de pluie Quand le seuil des tristesses est jonché de mots morts et de souvenirs d’hier Quand le voyage des ivresses te mène au sud de ta conscience dans le jardin barbelé des mémoires là où les oiseaux idées ont agrafé leur cavale sur les murs du temps Quand au détour

La bête vanité celle qui crache le feu et se croit maître de la vie et du monde celle qui coupe les arbres laisse mourir ses enfants tue les dauphins fait fondre les glaces et brûle la terre celle qui comme un serpent fou se mort la queue et ne regarde pas les lendemains comprendra-t-elle la colère du dragon ensemble sauront-t-ils refleurir l'
Trève de Noël 2020

Trève de Noël 2020

Les VŒUX de JMS Envers et contre tous ceux qui côtoient le préjugé, le mal amour envers ce Seigneur Covid qui aimerait tant nous faire la fête à nous noceurs de réveillons farceurs de toute envergure nous qui refusons d'être la farce et la dinde de son festin à nous enfants de la vie en ces jours où revient le vieux bonhomme à barbe JE S