Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
MEL DELACROIX

MEL DELACROIX

Ses blogs

MEL IN EXCESS MEL DELACROIX THE BLIND GUARDIAN Turn Your Revolt Into Style

The GonZo Rock-Metal Chronicles (French & English Versions), CD, Cinéma & DVD, Billets d'humeur, Poésie & Littérature au Zénith, Enlighted Words- All Words by Mel Delacroix- Juste l'Empreinte de ces Choses qui n'ont pas de Nom, Mots & Maux, Promesses et Terreur, Au Coeur de la Littérature, l'Evolution du Chaos-
MEL DELACROIX MEL DELACROIX
Articles : 185
Depuis : 01/02/2010
Categorie : Musique & Divertissements

Articles à découvrir

KISS : Monster (critique CD)

KISS : Monster (critique CD)

Quasi 40 ans de carrière et 20 ème album studio, Kiss revient et roule le patin de l'année avec "Monster", digne successeur du frais "Sonic Boom"(2009), Paul Stanley coproduisant toujours et encore aux cotés de Greg Collins l'oeuvre musicale ( Conway Studios, Hollywood et "The Nook", Studio City, Californie ). Aucun suspense (désolé), Kiss fa
THE DATSUNS : Death Rattle Boogie (critique CD)

THE DATSUNS : Death Rattle Boogie (critique CD)

Ça fuzz, ça désaltère ça fait le poids et les haltères ici décibels font les belles, ce marécage comme un sombre lac électrique, où le psychédelique vomi se répand, tel une couleuvre et frappe frappe et gonfle de venin les coeurs affamés. C'est du rock n roll abrasif qui s'invite avec ce nouvel album des néo-zélandais DATSUNS, revenu
WALTER TROUT : Blues For The Modern Daze (critique CD)

WALTER TROUT : Blues For The Modern Daze (critique CD)

Du Blues du Blues du Blues Océan City, New Jersey, rien que le nom de la ville, déjà. Les 80's s'éteignent doucement comme un semi-remorque s'enfonçant dans un mur de briques (réganiens golden boys over-cokés , S.I.D.A. star et Kurt Cobain comme k2r musical...bref, c'est pas la joie). Ici, on aimerait alors davantage le blues, dépression et
ALTERED BEAST : Living For The Sin (critique CD)

ALTERED BEAST : Living For The Sin (critique CD)

Première sommation, et ça défouraille. (Show) No mercy, ALTERED BEAST (on oubliera ici le jeu vidéo sur Sega Master System console 8 bit, les jeux vidéos n'etant absolument pas ma came, vraiment), rieur, moqueur, avec ce premier album, arrache tout sur son passage et son Heavy-Thrash rock n' roll (limite progressif sur quelques titres) comme s

KOPEK : White Collar Lies (critique CD)

Clairement, Dublin n'est pas Belfast. Eureka Street trop étroite ferait tanguer le navire, et on s'éviterait ainsi la punition. 10 années pour accoucher de cet album éreintant, et peine pour le chroniqueur subissant cette perte de temps qu'il aurait aimé consacrer à la dégustation d'un Bushmills sexy comme une ondine jouant de ses attributs
WIG WAM : Wall Street (critique CD)

WIG WAM : Wall Street (critique CD)

La plaisanterie avait assez duré (le Bronx, Spice Girl, l'Eurovision et les 4 studios précédents...), sous le glam le poil pousse et irrite la soie. Mutation évidente, (tous y sont passés), on alourdira le propos. Wall Street des norvégiens WIG WAM annonce une nouvelle ère qui verra le groupe durcir ses compositions, comme jadis Mötley ou P
SINISTER : The Carnage Ending (critique CD)

SINISTER : The Carnage Ending (critique CD)

Carnage, en effet. Seul maitre à bord de ce char d'assaut impitoyable, Add Kloosterwaard (chant et ex batteur) fait table rase du passé (le line-up qui avait enregistré le méfait" Legacy of Ashes" se fait la malle en avril 2011) et pilonne à nouveau nos pauvres conduits auditifs avec son death metal old-school aux dentelles thrashisantes, le m

VERSION 2 IS COMING

Amis, juste pour vous informer de la cessation de ce blog et de la naissance de la Version 2, joignable via ce lien : link Friend This Blog is now closed. Just Join the New Version on this link http://inxsmel.blogspot.pt/ Encore merci pour la fidélité et hop, on bascule ! MEL IN EXCESS

GEOFF TATE : Kings and Thieves (critique CD)

Deuxième album solo de Geoff Tate (10 ans après la première tentative plus intimiste et disons-le, discrête) sous un artwork "Queensrychien" du plus bel effet qui fait la nique aux fourbes qui ont eu l'audace (la folie) de l'éjecter (pas loin d'un tribute-band maintenant avec leur clone vocal... cela méritait bien alors quelques crachats et a
LITA FORD : Living Like A Runaway (critique CD)

LITA FORD : Living Like A Runaway (critique CD)

Bombe anatomique à la vie privée explosive (mais cela ne nous regarde pas...), prescriptrice de phantasmes bien avant Savannah, dommages collatéraux (Holmes & Nikki auront du mal à s'en remettre), les eighties laquées lui appartiendront, d'autres poupées moins glam mais plus acérées feront le boulot devant les gros barbus pas commodes (Lee