Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Pauline

Ses blogs

La chaîne de Bibiche

"La chaîne de Bibiche" est un univers où l'humour et la sensibilité sont de mise. Le principal pour moi étant de partager, d'échanger. Introspection et questionnements, j'écris sur tout, pourvu que cela m'inspire, me touche, m'interpelle. Bienvenue à l'émotion. Que ce soit Bibiche, Pauline ou Stéphanie, il s'agit d'une seule et même personne, moi ! Stéphanie, c'est mon prénom, Bibiche mon surnom, et Pauline, c'est le pseudo que j'avais pris à la création de ce blog que j'avais intitulé à l'époque "Le Monde de Pauline" (en référence à la série de livres écrits par Janine Boissard : "L'Esprit de Famille").
Pauline Pauline
Articles : 121
Depuis : 20/02/2006
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Mettre en lumière nos émotions, ce sont de précieux clignotants ! Derrière chaque sentiment se cache un besoin. "La mante religieuse nous invite à faire des pauses pour laisser les réponses e...
Une femme est née.

Une femme est née.

J'en veux plus ! Besoin de plus de toi. Je n'y tiens plus ! Je prends tes mains, tu les libères, je les attrape à nouveau. Je te sens un peu déstabilisé, comme surpris. Je me redresse. Tu sembles gêné, tu me fais remarquer que tu transpires. Je t'embrasse. Je prends tes lèvres, je les exige presque ! J'aime ta bouche bien charnue, elle est s
Je te dirais...

Je te dirais...

"On n'est jeune qu'une seule fois mais on s'en souvient toute sa vie." Liberty Heights de Barry Levinson. Il y a 54 ans, le 27 janvier 1968, un samedi, à 15h10, naissait un bébé tout rose, fort mécontent qu'on l'incite à sortir du nid douillet du ventre de sa mère. Il serait bien resté là, au chaud et à l'abri. Il était très bien, là. P
Trop.

Trop.

Je me sens souvent trop ! Trop émotive, trop versatile, trop à fleur de peau, trop dans le ressenti, trop gourmande, trop exubérante, ou trop renfermée, trop solitaire, trop passive, trop pas sûre de moi, trop encombrante, trop extrémiste, trop enthousiaste, trop familière, trop en colère, trop démonstrative, trop dans le questionnement, t
Lâcher prise.

Lâcher prise.

Se laisser aller, sentir les mains sur son corps, les doigts qui malaxent, se détendre, je m'étire comme une chatte ronronnante.. Les yeux fermés. Tout complexe parti, évaporé. Toute inhibition disparue. Je ne suis que sensations. Je suis dans l'ici et maintenant. Je savoure. C'est bon. Se concentrer sur son propre plaisir. Avoir une confiance
Guidance intemporelle.

Guidance intemporelle.

Enlève ton armure ! Ouvre ton coeur, expose-toi et écoute vraiment. Épuisés par notre mental et par les carabistouilles que l'on se raconte à longueur de temps, délestons-nous de tout ça, et...

Ton "toi" est très bien ! Détends-toi ! Tu n'as rien à prouver ! Dénoue ta cravate, enlève ton soutif ! Fais ce dont tu as envie au moment où tu en as envie ! Briiiiiiiiiiille !! François Le...
Au-delà de nos peurs s'ouvrent nos ailes.

Au-delà de nos peurs s'ouvrent nos ailes.

Hier, j'ai eu envie d'aller manger dehors, au canal, sur un banc. Voilà plusieurs fois que l'idée m'était venue sans jamais la mettre en application. Me voilà partie avec deux coussins en prime et un bouquin, des fois que je voudrais m'allonger dans l'herbe (c'est plutôt du foin à l'heure actuelle). Rares sont les fois où je m'allonge dans l
Plaisir extatique.

Plaisir extatique.

Crédit photo Sylvette Peintre J'ai envie de m'étirer. J'ai envie de caresses. Caresse-moi ! Caresse-moi que je m'étire loin, loin, loin, au-delà du possible. Que je ne sois plus qu'une toile vierge immaculée. Caresse-moi, j'ai envie de ronronner, de ronronner plus fort. Apprivoise-moi ! J'ai envie de plaisir et de plaisirs. Sans culpabilité
Fuck, les frileux !

Fuck, les frileux !

Aujourd'hui, on nous invite à faire fi des opinions des autres. L'avis des autres, c'est la vie des autres. Ils jugent selon leur propre filtre, cela leur appartient. L'expérience mène à la connaissance. L'important, c'est le voyage, c'est d'essayer. Peu importe le résultat. Se détacher du résultat. On fait ! Ça marche, tant mieux, ça ne m