Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Marcel Schwob : biographie et bibliographie

Écrivain, journaliste, poète, traducteur, le Français Marcel Schwob, issu d'une famille érudite, est une figure marquante de la fin du XIXe siècle. Il est de plus inventeur de procédés littéraires, qui seront repris par des auteurs prestigieux, tels André Gide, William Faulkner, ou encore, l'écrivain argentin José Luis Borges. Voici la vie de cet homme de lettres, disparu à seulement trente-sept ans, et qui laisse pourtant une trace considérable.

Biographie

Né à Chaville le 25 août 1867, Marcel Schwob est le fils de Georges Schwob, qui était très proche de Théophile Gautier, et de Mathilde Cahun, issue d'une famille d'intellectuels juifs. Lors de la naissance de Marcel, les Schwob sont de retour d'Egypte. Georges travaillait pour le ministère des affaires étrangères en tant que chef de cabinet. Installé à Tours, Georges prend la direction du journal "Le Républicain d'Indre-et-Loire", puis du quotidien "Le Phare de la Loire", en 1876, à Nantes, et ce, jusqu'à sa mort en 1892. Marcel publie son premier article à l'âge de 11 ans, dans "Le Phare", alors qu'il est au Lycée de Nantes. Il continue ses études au Lycée Louis-le-grand, à Paris, dès 1881, où il rencontre Paul Claudel. Ses aptitudes pour les langues sont telles qu'il devient vite polyglotte. Après ses études de lettres, il devient journaliste, écrivant pour "Le Phare de la Loire", " L’Évènement", et "L'Echo de Paris", dont il est directeur du journal littéraire. Il publie ensuite des contes, tels "Le Livre de Monelle", en 1894 ou "La Croisade des enfants", en 1896. De santé précaire, il meurt prématurément d'une grippe le 26 février 1905.

Bibliographie

Œuvres
- 1889 : "Étude sur l’argot français".
- 1891 : "Cœur double".
- 1892 : "Le Roi au masque d'or".
- 1893 : "Mimes".
- 1894 : "Le Livre de Monelle".
- 1895 : "Annabella et Giovanni".
- 1896 : "La Croisade des enfants".
- 1896 : "Spicilège".
- 1896 : "Vies imaginaires".
- 1899 : "La Légende de Serlon de Wilton".
- 1903 : "La Lampe de Psyché".
- 1903 : "Mœurs des diurnales" (sous le pseudonyme de Loyson-Bridet).
- 1905 : "Le Parnasse satyrique du XVe siècle".
- 1905 : "Il Libro della mia Memoria" (inachevé).
- 1912 : "François Villon".
- 1981 : "Chroniques".
- 1985 : "Vie de Morphiel".
- 1985 : "Correspondance inédite".
- 1992 : "Correspondance Schwob-Stevenson".
- 2001 : "Dialogues d'Utopie".
- 2002 : "Vers Samoa".
- 2009 : "Maua". Traductions
- 1891 : "Les Jeux des Grecs et des Romains".
- 1895 : "Heurs et Malheurs de la fameuse Moll Flanders".
- 1900 : "La Tragique histoire d'Hamlet".
- 1902 : "Francesca da Rimini".

Articles de la même catégorie Littérature

Anne Rice : biographie

Anne Rice : biographie

Anne Rice est une romancière américaine, auteure de nombreux romans fantastiques. Elle est l'un des auteurs les plus lus et se fera connaître grâce à son roman publié en 1974 : "Entretien avec un vampire" qui sera adapté au cinéma en 1994.
Jacqueline De Romilly : biographie

Jacqueline De Romilly : biographie

Jacqueline de Romilly, née David, voit le jour le 26 mars 1913 à Chartres en Eure-et-Loir. De sa vie, on retiendra d’elle qu’elle fut une des plus grandes philologues et hellénistes du XXème siècle. Son combat pour promouvoir la civilisation grecque et sa langue lui a valu la reconnaissance officielle de la Grèce en l’investissant de la nationalité grecque en 1995.
Spiderman : tout savoir sur l'homme-araignée

Spiderman : tout savoir sur l'homme-araignée

Spiderman, en France, l'homme-Araignée, est né en 1962, sous la plume du dessinateur Steve Ditko et le scénariste Stan Lee. Il apparait pour la première fois dans un Marvel Comics (principale maison d'édition américaine de bandes dessinées). Un nouveau super héros est né avec ses qualités et ses côtés sombres. Voici ce qu'il faut savoir sur Spiderman.
Jean Lacouture : biographie

Jean Lacouture : biographie

Jean Lacouture est un écrivain, historien et journaliste français né en 1921 à Bordeaux. Il a fait ses études secondaires au lycée Saint-Joseph de Tivoli chez les jésuites, il a ensuite poursuivi ses études à Paris. Il sort de l'école avec un diplôme en lettres, en droit et sciences politiques. Aujourd'hui, il est membre du Comité de soutien de l'Association Primo Levi qui est une association de soutiens aux personnes victimes de torture et violence politique.