Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

John Katzenbach : biographie

Fils d'un homme politique, John Katzenbach fut longtemps chroniqueur judiciaire avant de devenir écrivain. Pas étonnant donc que l'auteur choisisse de se tourner vers l'écriture de romans policiers, son passé de chroniqueur lui offrant une source d'inspiration inépuisable. Ses romans ont remporté un vif succès et certains d'entre eux ont même été adaptés au cinéma.

Ses débuts

Né en juin 1950, John Katzenbach se consacre à des études de littérature qui l'amènent à se tourner vers le journalisme. Il devient alors, chroniqueur judiciaire pour différents journaux et magazines, dont le Miami Herald et le Miami News. Il sera amené à couvrir le procès du tueur en série Ted Bundy, l'un des plus grands criminels de l'histoire américaine. Fort de son expérience, il décide de prendre la plume pour un projet plus personnel, un roman policier. Celui-ci paraît sous le titre " In the heat of the summer" (1982) et plonge le lecteur dans l'univers terrifiant des psychopathes. Malheureusement, le roman ne sera pas traduit en France.

Ses parutions françaises

Il faut attendre 1987 et la parution du roman "Le voyageur sans visage" pour que le lectorat français fasse la connaissance de John Katzenbach. Il sera suivi par "Le scorpion" (1994) qui se verra adapté au cinéma l'année suivante. Le film intitulé "Juste Cause" met en scène Sean Connery dans le rôle d'un opposant à la peine de mort, chargé de défendre un jeune homme de couleur, accusé d'avoir sauvagement assassiné une fillette. Ensuite paraissent successivement les romans " L'affaire du lieutenant Scott" (2001) suivi de "L'analyste" (2003), un roman qui entraîne le lecteur dans une course contre la mort. Ce roman obtient le grand prix de littérature policière en 2004 et vaut à John Katzenbcah d'être hissé au rang des auteurs incontournables de thrillers. Ils seront suivis par "Une histoire de fous" (2005), un roman portant bien son titre, car le lecteur se retrouve à suivre les pensées et souvenirs d'un schizophrène. Et par " Faux coupables" (2008), dernier roman de l'auteur paru en France. Il est à signaler que d'autres romans de John Katzenbach n'ont jamais été traduits en France, entre autres "State of Mind" (2004).

Articles de la même catégorie Littérature

Comment écrire un bon roman ?

Comment écrire un bon roman ?

La littérature est quelque chose d'important dans nos vies, c'est un loisir. Ecrire son propre livre n'est pas toujours simple à réaliser. Il faut savoir écrire, raconter une histoire et faire en sorte qu'elle soit intéressante pour attirer les futurs lecteurs. Vous découvrirez dans cet article comment écrire un bon roman.
Catherine Clément : biographie

Catherine Clément : biographie

Catherine Clément, philosophe et romancière, est la sœur du président d'Arte, Jérôme Clément. Auteure de nombreux romans et essais, elle fut également enseignante dans différentes universités à travers le monde. Elle est, entre autres, en 1982 nommée au ministère des relations extérieures. À la tête de l'AFAA (Association Française d'Action Artistique), elle était responsable de l'accueil et de la diffusion à l'étranger de la culture française.
Stendhal : biographie

Stendhal : biographie

Stendhal, de son vrai nom Henri Beyle, est un auteur français du XIX siècle. Auteur de romans célèbres comme : "Le Rouge et le Noir", il laisse sa marque dans la littérature française.