Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Isaac Bashevis Singer : biographie

Isaac Bashevis Singer est un auteur américain d'origine polonaise qui a écrit de nombreux ouvrages, romans, recueils de nouvelles, en yiddish. Son univers riche et passionnant se construit essentiellement autour de la grande tradition des conteurs yiddish traditionnels.

Premiers pas

Isaac Bashevis Singer est né en Pologne le 21 novembre 1902, d'un père rabbin hassidique et d'une mère fille de rabbin. Il grandit à Varsovie, où il reçoit une éducation religieuse et traditionnelle.
C'est son frère, l'écrivain Israel Joshua Singer, qui l'introduira dans le milieu littéraire de Varsovie où lui-même rencontre un certain succès. Isaac écrit des nouvelles, qu'il rédige d'abord en hébreux moderne, avant d'opter pour sa langue maternelle, le yiddish, langue essentiellement orale. En 1935, Isaac part aux Etats-Unis accompagné de son frère Israel. Les deux hommes s'installent à New-York. En 1943, Isaac Bashevis Singer est naturalisé américain.

Sa carrière

Dans sa carrière d'écrivain, Isaac Bashevis Singer a écrit 18 romans, 14 livres pour enfant et de nombreux recueils de nouvelles. On peut citer par exemple le roman «La Corne du Bélier», ou encore la célèbre nouvelle «Guimpel le naïf». Tout au long de sa vie, il conserva le yiddish comme langue d'écriture, même si cette langue était peu parlée aux Etats-Unis. Le frère d'Isaac, Israel, décède en 1944. Ce n'est qu'ensuite que les livres d'Isaac commenceront à rencontrer le succès. Le public américain découvre avec enthousiasme ses œuvres à mesure de leur traduction en langue anglaise, entreprise dans les années 50 par Saul Bellow. Ses nouvelles sont reprises dans de nombreux journaux et revues. Il écrit aussi alors des livres destinés aux enfants, comme Zlateh la chèvre.

Ses actions

En octobre 1978, Isaac Bashevis Singer reçoit le prix Nobel de littérature, donné alors pour la première fois à un écrivain de langue yiddish. En 1970 et en 1974, il remporte le National Book Award. Son œuvre met en scène tout un pan de la culture juive. Il dépeint la vie des juifs polonais avant la seconde guerre mondiale. D'une plume pleine d'humour et fantaisie, fait cohabiter contes teintés de surnaturel, avec leurs démons et leurs fantômes, et satire des mœurs contemporaines. Issac Bashevis Singer décède à Miami en 1991 à la suite d'un accident vasculaire cérébral.

Articles de la même catégorie Littérature

René Daumal : biographie et œuvres

René Daumal : biographie et œuvres

René Daumal est un artiste français, né à Boulzicourt, en Ardenne. Poète, critique et écrivain, il fit dans sa jeunesse de nombreuses expériences, pour comprendre la vie. Passionné de sanskrit, il créa plusieurs revues et exerça plusieurs métiers.
Frank Herbert : biographie

Frank Herbert : biographie

Frank Herbert est un écrivain américain né le 8 octobre 1920 à Tacoma, Washington et décédé le 11 février 1986. Il est l'un des plus grands auteurs de science-fiction dont il a révolutionné le genre et a fasciné plusieurs générations de lecteurs. De nombreux écrivains l'ont également pris pour modèle et il a connu à la fois l'immense reconnaissance du public et celle des critiques.
Spinoza : biographie

Spinoza : biographie

Baruch Spinoza, philosophe hollandais de confession juive. Bien qu'ayant pris ses distances avec la religion il poursuivit sa réflexion théologique. Sa philosophie influença longtemps ses contemporains ainsi que les penseurs qui lui succédèrent. Le philosophe Gilles Deleuze le surnomma "Le prince des philosophes" et Nietzsche le qualifia de "précurseur". Mais le spinozisme fut condamné comme doctrine athée.
David Goodis : biographie

David Goodis : biographie

David Goodis était un écrivain américain. Il s'est illustré par plusieurs romans noirs, genre qui a été l'objet d'un regain d'intérêt du public dans les années 80, spécialement en France. Son œuvre aborde donc des thèmes pas très joyeux, tels que le désespoir et la solitude. David Goodis est sorti de l'anonymat grâce à son livre Cauchemar (Dark Passage), adapté au cinéma en 1947.