Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Quelles sont les périodes de la vie où survient la peur de la mort ?

Si parler de la mort n'est plus un tabou, la majorité des Français préfèrent ne pas y penser et enfouir cette peur qui est peut-être la peur fondamentale des humains. Des circonstances imprévisibles peuvent la réveiller, de même que la maladie grave ou la vieillesse.

Ce que disent les individus dans les sondages, une expérience face à la mort

Face à la mort, les sondages restent stables depuis une vingtaine d'années. Celui de 2009 (SOFRES) indique : - 90% des Français craignent plus la mort de leurs proches que la leur,
- 71% déclarent ne pas penser à la mort,
- mais sur la peur d'être seul face à elle, le "oui" croît avec l'âge : à partir de 35 ans, ils sont 50% et 62% à plus de 65 ans,
- 25% disent réfléchir sur la mort. Enfin la peur de la souffrance supplante largement la peur de la mort. Ric Elias dans le vol 1549 (2009) qui risque de s'écraser nous dit qu'il lit la terreur dans les yeux du steward puis "tout change en un instant" : la peur de la mort se transforme en peur de ne pas avoir assez profité de la vie.

Ce que disent les professionnels : psychologues, philosophes, sociologues

La perte d'un proche, surtout d'un des parents, conduit à une introspection et à la peur de la mort qui serait toujours présente comme le dit la psychologue Elisabeth Kübler-Ross :
"Il nous faut éplucher" nos craintes l'une après l'autre pour atteindre la peur fondamentale qui sous-tend toutes les autres. Il s'agit généralement de la peur de la mort." Edgar Morin, auteur de L'Homme et la mort affirme que la peur de la mort croit avec l'individuation, donc qu'elle est plus intense dans nos sociétés modernes : "on ressent des angoisses de mort sans savoir que ce sont des angoisses de mort."

Bilan : la peur de la mort à travers la vie

La mort a été longtemps occultée surtout pour les enfants. Leur conscience de la mort apparaît vers 8 ans et le "j'ai peur de la mort" peut être entendu s'ils sentent une écoute. Si un quart des personnes interrogées souhaitent renouer le dialogue avec la mort, la peur de la mort s'exprime souvent indirectement dans les résultats de sondage, peur d'être seul à ce moment, par exemple. En refusant d'y penser, il semble que la peur s'enfouisse dans l'être et ressurgisse à des moments particuliers comme celui de la perte d'un proche. Maladies graves et vieillesse la font souvent affleurer même si la peur de la souffrance semble plus forte. L'angoisse de la douleur se traduit par la peur pour la mort de proche, peur qui s'amplifie si des circonstances la justifient (maladie, accident par exemple). Des événements imprévisibles, comme dans le cas de Ric, font émerger cette peur latente, mais la confrontation directe avec la mort semble vite remplacer cette peur par celle d'avoir raté sa vie.

Articles de la même catégorie Sciences humaines

Informations sur le signe poisson : dates, tempérament

Informations sur le signe poisson : dates, tempérament

Le signe du poisson est le douzième et le dernier signe zodiacal, c'est un signe d'eau. Les poissons sont gouvernés par la planète de Neptune, ce signe symbolise la fin de l'hiver. Quel est le tempérament, la personnalité, les points forts et les points faibles du signe du poisson ? Comment les reconnaître ? Le signe du poisson est considéré comme un signe complexe, mais fascinant.
Comment lutter contre le racisme ? (conseils, adresses)

Comment lutter contre le racisme ? (conseils, adresses)

A l'heure actuelle où la mondialisation galope, et la circulation des gens est de plus en plus facile, la peur de l'autre et le racisme demeurent des fléaux concrets. En effet, le nombre des agressions racistes restent stables, mais plus violentes avec 51% d'atteinte à la personne en 2007. Mais qu'est-ce-que le racisme ? Après une brève définition, voici les moyens de lutte contre le racisme et quelques conseils pour les victimes.
Qu'est-ce que le chamanisme ?

Qu'est-ce que le chamanisme ?

Le shamanisme a été crée en Russie, dans les tréfonds de la Sibérie. C'est un concept qui se base sur la méditation entre les êtres vivants, c'est à dire entre les humains et la "surnature". Cette notion englobe les âmes des défunts, celle des enfants à naître ou encore des animaux. C'est le chamane qui est le plus à même de pratiquer cette méditation.