En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Malek Boutih : biographie

Abdelmalek (dit Malek) Boutih naît dans les Hauts de Seine (à Levallois-Perret) le 20 octobre 1964. De condition modeste, il s’investit, après ses études supérieures, en politique et prend, en 1999, la présidence de SOS racisme. Il s’engage dans la lutte contre toutes les discriminations. Connu pour son franc parlé, il fait partie des ténors du parti socialiste.

Son premier pas

Ses origines
Son père a appartenu au FLN. Il arrive, avec sa famille, en France, peu après les évènements d’Algérie. Il devient ouvrier en bâtiment. Sa mère est femme de ménage. Vivant dans un logement insalubre, Malek Boutih grandit entouré de cinq frères et sœurs. Alors qu’il a neuf mois, il est victime de la poliomyélite.
Sa formation
C’est à Neuilly-sur-Seine qu’il passe son Bac. Il s’oriente vers la faculté de Droit (Université de Nanterre), puis vers l'École Supérieure du Journalisme de Paris. Lorsqu’il est étudiant, il découvre ses premiers engagements politiques.

Sa carrière

En 1983, il fonde une association Beur et contribue à l’organisation d’une Marche en faveur de l'Égalité qui, une année plus tard, deviendra SOS racisme. Sous le slogan Touche pas à mon pote, il s’investit, dans le mouvement, auprès de Julien Dray et de Harlem Désir (qui en est le président de 1984 à 1992).
En 1985, il est élu Vice-Président de SOS Racisme. Il multiplie alors les initiatives (Maison des potes de Grigny dans le quartier La Grande Borne, l’association Banlieues du Monde, le journal Pote à Pote).
De 1999 à 2003, il occupe les fonctions de Président de SOS racisme. Il est connu pour ses prises de position parfois peu orthodoxes en faveur de quotas d’immigrés ou d’un couvre-feu dans les banlieues.
En 2003, il devient Secrétaire national du Parti Socialiste en charge de l’immigration et de l’action contre le racisme. Il prend position pour la dépénalisation de l’usage du cannabis. Lors des élections présidentielles, il se range au côté de Ségolène Royal. Il ne parvient pas à être élu député (où il se présente, en juin 2007, dans une circonscription de la Charente).

Son action

Principaux titres
Malek Boutih est Chevalier de l'ordre national du Mérite. Il fait partie du Conseil économique et social. Son mandat, en qualité de Secrétaire national du PS n’a pas été renouvelé.
En dehors de la politique
Il est administrateur du Paris Saint-Germain et collabore avec la radio Skyrock en qualité de directeur des relations institutionnelles.

Articles de la même catégorie People

Ce qu'il faut savoir de "OK magazine"

Ce qu'il faut savoir de "OK magazine"

OK! est un magazine hebdomadaire britannique spécialisé dans les nouvelles des célébrités. Lancé en 1993, le magazine a su se faire une vraie place dans le monde de la presse à scandales. Il est aujourd'hui reconnu comme l'un des meilleurs et des plus complets. Voici donc quelques informations sur ce magazine, son histoire et les controverses qui l'entourent.
Olivier Dassault : biographie

Olivier Dassault : biographie

Olivier Dassault est un homme aux nombreuses facettes. Outre son investissement dans le domaine de la politique, les sciences et la gestion financière occupent également une grande place parmi ses activités. Compositeur et photographe à ses heures, rien ne semble pouvoir arrêter Olivier Dassault qui se révèle complètement polyvalent et s’offre ainsi une carrière mitigée.
Andre Trigano : biographie

Andre Trigano : biographie

André Trigano est une figure incontournable des vacances en camping. Il se positionne aujourd'hui comme le leader dans ce domaine. Mais Trigano, c'est d'abord le père Raymond Trigano qui créa cette société avant-guerre. Une société qui prospère avec les années, et dont les fils, André et Gilbert, poursuivront la tradition en faisant du camping et de ses dérivés leur métier.
Daniel Bensaïd : biographie

Daniel Bensaïd : biographie

Daniel Bensaïd (ou ben said) est né le 25 mars 1946 à Toulouse (Midi-pyrénées) et décédé le 12 janvier 2010 à Paris. Il est décédé des suites d'un cancer, mais il est à noter qu'il était également atteint du Sida, probablement contracté en 1988. Daniel Bensaïd est un philosophe ainsi qu'un militant et un théoricien trotskiste. Il a notamment été un dirigeant historique de la quatrième internationale ainsi qu'un membre et dirigeant actif de la ligue communiste révolutionnaire.