Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La lumière à led peut-elle être dangereuse pour la santé ?

La led présente-t-elle un risque pour la santé ? Selon le rapport de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), le risque existe bel et bien, mais il est, tout de même, modéré. Ce risque se présente en deux manières et affecte lorsqu’on y est exposé d’une certaine façon. Et, il y a des personnes qui sont plus à risque que d’autres en fonction de certains critères.

C’est quoi les leds ?

Led ou del (en français) signifie tout simplement diode électroluminescente. En effet, les leds sont des diodes ayant une particularité, celle d’émettre de la lumière. Les lumières qu’elles émettent peuvent se retrouver sous différentes couleurs (rouge, bleu, jaune… ). On en retrouve un peu partout, dans des jouets, des lampes de décorations, des téléphones portables, lampes de poche… La question est maintenant de savoir si elles présentent un risque pour la santé.

Quel est le danger ?

La led présente le danger susceptible d’affecter la santé de deux façons : La première découle de la manière dont on obtient les leds blanches. En réalité, il s’agit des leds bleues recouvertes d’un phosphore jaune. Ce qui fait que la lumière est émise avec une composante bleue nuisible à la peau et à la rétine particulièrement chez les enfants. La deuxième, provient de la luminance particulièrement élevée et l’éclairage très directif de la lumière.

Quel est le niveau du danger ?

D’après les normes relatives à la sécurité photo-biologiques, les systèmes émettant la lumière sont classés en 4 catégories de risque allant de 0 à 3 : - Le risque le plus élevé étant celui de la catégorie 3.
- Le risque inexistant, la catégorie 0. L’expertise de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) classe la lumière led dans la catégorie 2. Ce qui signifie clairement qu’elle présente un risque modéré.

Les personnes à risque

Les personnes à risque sont principalement les enfants qui, malheureusement, adorent bien des jouets avec des lumières colorées, et les professionnels de l’éclairage. Les premiers à cause de l’immaturité de leurs cristallins. La lumière bleue contenue dans les leds étant toxique sur la rétine. Les derniers, c’est tout simplement à cause de la forte exposition parfois prolongée et régulière à la lumière dont ils sont victimes pendant l’exercice de leur métier.

Articles de la même catégorie Ecologie

Yannick Jadot : biographie

Yannick Jadot : biographie

Yannick Jadot est tout d'abord un militant écologiste, décrit par les siens comme une personne engagée, et ayant contribué à faire de Greenpeace une organisation incontournable sur la scène écologique en France. Il est aussi devenu, depuis 2008, un homme politique, membre du parti Europe Ecologie-Les Verts.
Laurence Tubiana : biographie

Laurence Tubiana : biographie

Laurence Tubiana, vous avez du en entendre parler dans le cadre de l'écologie. Economiste, elle a plusieurs fonctions et tente de répondre aux questions sur le réchauffement climatique à travers toutes ses démarches. Elle écrit, anime des conférences, et possède un panel de diplômes impressionnant. Voici la biographie de cette femme hors du commun.
Olivier Chiabodo : biographie

Olivier Chiabodo : biographie

Olivier Chiabodo, né en 1963, est un animateur et producteur de télévision. Après avoir longtemps animé des émissions pour TF1, il est licencié suite au scandale des trois doigts à Intervilles. Suite à cela, il se réoriente vers l'écologie, son cheval de bataille. Voici donc quelques informations pour mieux comprendre son cheminement et ses différentes actions.
Tout savoir sur la fabrication des sacs biodégradables

Tout savoir sur la fabrication des sacs biodégradables

Les sacs plastiques sont un réel danger, surtout lorsqu'ils se retrouvent dans la nature. Afin de répondre aux besoins d'emballage tout en tachant de respecter l’environnement, les industriels fabriquent des sachets en plastiques biodégradables. Ces sachets en plastiques additionnés d'un agent de décomposition rapide ou fabriqués à partir d'amidon de maïs ou de pomme de terre soulèvent toutefois, d'autres problèmes.