Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Fred Vargas : biographie

Fred Vargas, de son vrai nom Frédérique Audoin-Rouzeau est une romancière française. Elle est l'auteur de plusieurs romans policiers qui rencontrent un grand succès à chaque nouvelle publication. Dans ses romans policiers ou "rompol" comme elle aime les appeler, Fred Vargas fait intervenir toutes les qualités qu'exigent sa profession d'archéozoologue et de spécialiste du Moyen-âge.

Ses premiers pas

Fred Vargas est née le 7 juin 1957 à Paris. Son père était un intellectuel qui publia plusieurs ouvrages savants et sa mère une scientifique.
Elle a une sœur jumelle, Joëlle qui est sa première lectrice. Marc Dugain est très proche de la famille ; la mère de Fred Vargas est sa marraine et il dit considérer Fred Vargas comme sa sœur.
Fred Vargas est très jeune passionnée par les fouilles ; elle suit des études d'Histoire ; elle se spécialise sur la période du Moyen-âge, devient archéologue médiéviste et titulaire d'un doctorat d'Histoire réalisé sur la peste.
Spécialiste en archéozoologie, elle a travaillé en tant que chercheur au CNRS ainsi que sur des chantiers de fouilles archéologiques.
Après s'être essayée à l'accordéon, elle publie un premier roman policier "Les jeux de l'amour et de la mort" pour lequel elle recevra le premier prix du Festival de Cognac devant un spectateur qu'elle vénère : Robert Mitchum invité d'honneur du Festival cette année là.

Sa carrière

En 1992, Viviane Hamy devient son éditeur.
Le deuxième roman de Fred Vargas "Debout les morts" fait apparaître le célèbre commissaire Jean-Baptiste Adamsberg qui reviendra dans les autres romans policiers. Il en sera ainsi dans "L'homme à l'envers" en 1999 tout comme dans "Pars vite et reviens tard" qui restera pendant presque deux ans en tête des ventes françaises. Tous ses "rompols" sont publiés aux Editions Viviane Hamy auxquelles elle reste fidèle depuis ses débuts. Son succès sera progressif mais sans faille.
Fred Vargas a également écrit une bande-dessinée relatant une histoire du commissaire Adamsberg : "Les quatre fleuves". Son dernier roman "Un lieu incertain" poursuit les "aventures" du commissaire.

Son action

Comme sa sœur jumelle Joëlle (Jo Vargas, peintre contemporain), elle a choisi "Vargas" comme pseudonyme en référence à Maria Vargas incarnée par Ava Gardner dans "La comtesse aux pieds nus".
Il y a beaucoup d'intrusions entre sa profession et ses romans policiers. Comme elle, ses personnages fouillent derrière les apparences.
Fred Vargas a déjà reçu plusieurs récompenses comme le Prix des Libraires, le Prix du scénario au Festival d'Angoulême ou encore les Trophées 813, prix récompensant des romans policiers. Elle a également reçu le prestigieux Duncan Lawrie International Dagger en Grande-Bretagne en 2006.
Les romans de Fred Vargas sont traduits dans 35 pays et ils ont déjà fait l'objet de plusieurs adaptations pour la télévision.

Articles de la même catégorie Littérature

Georges Anglade : biographie

Georges Anglade : biographie

Georges Anglade était un géographe haïtien, mais aussi écrivain et homme politique. C'était un farouche opposant au régime de Duvalier ce qui l'a obligé par deux fois à s'exiler au Québec. Il a publié plusieurs ouvrages de lodyans qui sont des contes haïtiens. Il fut conseiller du Président haïtien René Préval. Il a trouvé la mort dans le tremblement de terre à Haïti en janvier 2010.
Que racontent les livres pour bébé ?

Que racontent les livres pour bébé ?

Afin de donner l'impression aux petits que c'est un jouet, les livres pour bébés sont très colorés et de forme ludique. Ainsi l'enfant rentre très facilement en interaction avec ce drôle d'objet. Il est essentiel pour un bébé de se familiariser avec les livres dès son premier âge, car cela permet de développer progressivement son éveil et son apprentissage.
Les kiosques à journaux dans le huitième arrondissement de Paris

Les kiosques à journaux dans le huitième arrondissement de Paris

Depuis le XIXe siècle, les kiosques de presse appartiennent au paysage parisien. Ces constructions ont vu leur architecture, mais surtout leur nombre, évoluer au cours des ans. Au mois d'avril 2011, les services municipaux de Paris en comptaient 282 ouverts. Quel peut être l'avenir de cette forme de distribution ? Un examen rapide de la répartition de ces kiosques montre une plus forte densité dans le 8e arrondissement. Peut-on l'expliquer ?