En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

David Goodis : biographie

David Goodis était un écrivain américain. Il s'est illustré par plusieurs romans noirs, genre qui a été l'objet d'un regain d'intérêt du public dans les années 80, spécialement en France. Son œuvre aborde donc des thèmes pas très joyeux, tels que le désespoir et la solitude. David Goodis est sorti de l'anonymat grâce à son livre Cauchemar (Dark Passage), adapté au cinéma en 1947.

Premiers pas

Né dans une famille juive le 2 mars 1917, David Goodis fréquente un lycée de Philadelphie, avant de partir étudier à l'université d'Indiana. Il n'y restera qu'un an, transféré ensuite à la Temple University (Philadelphie). Il obtient un diplôme de journalisme en 1938. Ses études terminées, il travaille dans la publicité et écrit en parallèle son premier roman Retour à la vie (Retreat from Oblivion), paru en 1939. Ce livre passe plutôt inaperçu, mais David Goodis ne se décourage pas pour autant. Goodis déménage ensuite à New York. Il collabore avec plusieurs magazines dits "pulps", des publications populaires et peu coûteuses. Il va aussi travailler en tant que scénariste pour des feuilletons radiophoniques.

Carrière

Avec Cauchemar (Dark Passage) écrit par David Goodis en 1946, l'écrivain trouve le succès. Cette histoire se voit d'abord publiée en plusieurs épisodes par le journal The Saturday Evening Post. Après avoir travaillé à Hollwood, il retourne vivre à Philadelphie, où il écrira des romans directement publiés en livres de poche, racontant des histoires déprimantes d'hommes sombrant dans l'alcoolisme et la dépression. Un reflet du propre état de l'écrivain, qui s'isole de plus en plus. Voici une liste non exhaustive de romans écrits durant cette période : - Obsessions (1952).
- La Lune dans le caniveau (1953).
- Vendredi 13 (1954).
- Descente aux enfers (1955). David Goodis meurt à 49 ans, en janvier 1967, dans la plus grande indifférence.

Son action

Grâce à Cauchemar (Dark Passage), en 1946, Goodis décroche la Lune. On l'accueille à Hollywood, où il devient scénariste. Il adapte le roman de Delmer Daves Les Passagers de la nuit, avec Humphrey Bogart (qui a aussi joué dans Plus dure sera la chute, film de 1956) et Lauren Bacall au casting. Ce film marche bien et David Goodis écrit pour des productions cinématographiques durant 2 ans. Sans toutefois renouer avec le succès. Les romans de David Goodis ont inspiré plusieurs cinéastes de renom. Henri Verneuil adapte en 1972 Le Casse (1953). Jean-Jacques Beineix transpose au cinéma, en 1983, le roman de David Goodis La Lune dans le caniveau (1953). En 1960, François Truffaut réalise Tirez sur le pianiste, adapté d'un livre de Goodis publié en 1955.

Articles de la même catégorie Littérature

Henning Mankell : biographie

Henning Mankell : biographie

Henning Mankell est un écrivain suédois de 63 ans. Auteur de romans policiers pour lesquels il est connu internationalement grâce aux enquêtes de Kurt Wallander, il est aussi dramaturge et a écrit des livres pour la jeunesse.
Présentation de "L'Homme invisible" d'HG Wells : personnages, histoire, adaptations

Présentation de "L'Homme invisible" d'HG Wells : personnages, histoire, adaptations

"Avant cette folle expérience, j'avais rêvé tous les avantages du monde. Cet après-midi, tout n'était plus que déception. Je récapitulais toutes les choses que l'homme tient pour désirables. Pas de doute que l'invisibilité me rendît possible d'y atteindre, mais elle me mettait dans l'impossibilité d'en jouir, une fois que je les aurais obtenues. Pour l'ambition, pour l'orgueil, de quel prix est une place où il ne vous est pas permis de vous montrer ?" "L'Homme invisible", de H.G Wells, 1897.
Misha Defonseca : biographie

Misha Defonseca : biographie

Misha Defonseca, née Monique de Wael, est née à Bruxelles le12 mai 1937. Elle est l'auteure d'un unique livre, "Misha, A Mémoire of the holocausts years", qui retrace l'aventure incroyable d'une petite fille juive pendant la Seconde Guerre mondiale. Paru en France sous le nom de "Survivre avec les Loups", ce roman à succès et adapté au cinéma par la cinéaste Véra Belmont a fait couler beaucoup d'encre.
Yoko Ogawa : biographie

Yoko Ogawa : biographie

Yoko Ogawa, née le 30 mars 1962 à Okoyama dans la préfecture d'Okoyama, est une écrivaine japonaise. Yoko a écrit beaucoup de romans, principalement courts jusque dans le milieu des années 1990 et par la suite, plus de nouvelles. Voici le parcours d'une écrivaine douée et pleine de charme dans cette biographie de Yoko Ogawa.