Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment ouvrir un cabinet d'experts-comptables ? (conseils)

L'ouverture d'un cabinet d'experts-comptables requiert des compétences et une formation dans le domaine de la comptabilité. L'expert-comptable est une personne assermentée, dont la mission est d'examiner les comptes d'une entreprise et de vérifier qu'ils sont bien en conformité avec les lois. Si vous souhaitez ouvrir un cabinet d'experts-comptables, voici les informations à connaître.

Le métier d'expert-comptable

Pour être expert-comptable, il faut aimer la comptabilité et savoir manier les chiffres, ainsi que les outils modernes de calcul et de comptabilité. Il faut également avoir des notions dans le domaine juridique et fiscal et dans le droit des entreprises. Le diplôme d'expert-comptable ne s'obtient qu'après un minimum de sept années d'études supérieures après le bac.
La mission de l'expert-comptable se résume simplement, comme une mission de contrôle des comptes d'une entreprise, d'audit et de révision comptable. Il possède également des compétences dans l'assistance et le conseil des entreprises. Il peut dans ce cas, apporter des conseils dans le domaine juridique, fiscal et administratif.
L'expert comptable peut exercer sa profession pour le compte d'une entreprise ou pour son propre compte. Dans ce cas-là, il travaillera au sein d'un cabinet libéral et il aura le statut de travailleur indépendant.

Les formalités pour ouvrir son cabinet d'experts-comptables

La plupart du temps, l'expert-comptable travaille dans son propre cabinet, seul ou en collaboration avec d'autres experts-comptables. Pour ouvrir son propre cabinet, il faudra d'abord trouver un bureau bien situé, et pourquoi pas dans le centre-ville de son domicile. Il faudra en payer la location tous les mois, ainsi que les charges.
Si vous travaillez seul, ce sera probablement plus difficile d'assumer l'ensemble des frais liés à la profession, d'autant plus si vous débutez votre carrière et que vous n'avez pas encore beaucoup de clients. Le mieux alors est de débuter son activité en travaillant avec des associés, avec qui vous partagerez les frais du cabinet et ensuite, si cela ne vous convenait pas, après quelques années d’expérience, vous pouvez choisir de travailler seul et d'avoir votre propre cabinet d'expert-comptable.
Pensez, également, à fidéliser votre clientèle, pour la pérennité de votre cabinet, en fournissant un travail de qualité à vos clients et en faisant preuve d'efficacité dans votre travail.

Articles de la même catégorie Création d'entreprise

Travail indépendant : le statut social et fiscal

Travail indépendant : le statut social et fiscal

Un travailleur indépendant est maître de ses choix relatifs à son travail, mais doit nonobstant s'adapter aux sollicitations de sa clientèle. Ce type de travailleur est également appelé freelance. Les travailleurs indépendants sont souvent présents dans les domaines de l'informatique, la communication, le conseil, la traduction et de la formation. Ils possèdent un statut social et fiscal particulier, c'est ce que nous allons voir ci-après.
Tout savoir sur la constitution d'une SARL

Tout savoir sur la constitution d'une SARL

Une des choses les plus importantes pour le choix de la SARL se trouve en fait dans son nom. Une SARL est en fait une société à responsabilité limitée. Cela veut dire que les associés qui s’engagent, de 2 à 100, ne s’engagent que pour l’apport qu’ils ont effectué lors de la création pour la totalité du capital.
Commerces à vendre, achats de fonds de commerce

Commerces à vendre, achats de fonds de commerce

Acheter une entreprise pour ne plus dépendre de personne est tentant. Mais avant de sauter le pas et de faire l'achat d'un fonds de commerce, mieux vaut s'être bien renseigné, pour éviter les mauvaises surprises. L'achat avec ou sans les murs n'a pas la même valeur et son prix dépend en grande partie des chiffres avancés par le vendeur.
Comment reprendre une entreprise ? (procédures administratives, conseils)

Comment reprendre une entreprise ? (procédures administratives, conseils)

La reprise d'une entreprise demande autant de formalités que la création de son entreprise. Il est nécessaire d'étudier le marché de la transmission et de la reprise d'entreprises composées essentiellement de PME et de TPE (très petites entreprises). Il faut également réfléchir sur le financement de votre projet d'entreprise. Voici toutes les étapes pour réussir la reprise d'une entreprise.