Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment obtenir une simulation du montant de ses impôts ?

Il est aujourd'hui assez facile d'obtenir une simulation du montant des impôts, en fonction des revenus de l'année précédente. Plusieurs sites proposent d'effectuer cette simulation, que ce soit des sites privés ou des sites qui dépendent du ministère. Dans tous les cas, la procédure est la même : fournir le montant de ses revenus, déduire ses charges diverses et ainsi obtenir le montant des impôts à payer.

La situation et les revenus à déclarer pour la simulation

La première partie de la simulation de vos impôts se fait en considérant la situation dans laquelle vous êtes, et les revenus que vous avez eus au cours de l'année précédente. - Votre situation Elle indique tout d'abord votre situation matrimoniale (célibataire, marié, pacsé, divorcé), puis familiale (nombre d'enfants avec leur âge) et enfin si vous avez assumé la charge de personnes handicapées ou invalides. L'ensemble de ces éléments permet d'établir dès le départ le nombre de parts et les abattements éventuels qui en découlent. - Les revenus de l'année n-1 Ils se décomposent comme suit : traitements, salaires et autres revenus (pension, RSA, rentes viagères ou autres), revenus des valeurs et capitaux mobiliers (dans lesquels on retrouve les revenus des placements financiers par exemple), plues-values et gains taxables et revenus fonciers et exceptionnels. L'administration tiendra compte, dans cette première partie, de votre temps de travail. Vous pourrez en effet bénéficier ou non de la prime pour l'emploi selon la durée annuelle de travail.

Les charges à déduire et le résultat

- Les frais réels Dans les charges, il faut d'abord savoir si vous souhaitez opter ou non pour la déduction des frais réels. Cette méthode est valable si vous travaillez loin de votre domicile, car vous aurez alors des frais importants. L'administration fournit le barème pour ce calcul. Il est en effet très variable selon que vous utilisez une voiture, ou un deux roues. N'oubliez pas aussi les frais de repas. - Les autres charges Ensuite, il reste à renseigner les charges déductibles : CSG déductible, pensions, épargne retraite et produits assimilés, puis les réductions et crédit d'impôt qui comprennent les frais de garde des enfants jusqu'à 6 ans, les sommes versées pour l'emploi d'un salarié à domicile et les crédits d'impôt rentrant dans la politique environnementale actuelle. D'autres charges peuvent être déduites comme l'aide à la personne, mais aussi les intérêts des emprunts contractés pour l'acquisition de votre résidence principale. Une dernière catégorie "divers" regroupe des cas particuliers : élus, revenus étrangers, etc. Une fois tous ces éléments renseignés, vous obtenez très rapidement le montant de vos impôts à régler. Cette simulation qui se fait très facilement sur Impots.gouv.fr vous permet d'anticiper les échéances de votre impôt, ce qui est très pratique.

Articles de la même catégorie Fiscalité

Quel est le champ d'application du plan de défiscalisation Borloo ?

Quel est le champ d'application du plan de défiscalisation Borloo ?

Le dispositif Borloo permet une défiscalisation de certains logements à travers un abattement sur leur prix d'acquisition, base d'imposition de l'impôt foncier. Dans cet article, nous présenterons les avantages octroyés par ce dispositif, ainsi que son champ d’application, c'est-à-dire les biens concernés, les bénéficiaires, ainsi que les conditions et les limites d’application.
Les 10 points essentiels sur la fiscalité des entreprises ? (guide pratique)

Les 10 points essentiels sur la fiscalité des entreprises ? (guide pratique)

La fiscalité d'une entreprise est toujours quelque chose de très complexe, même pour les professionnels ayant pourtant l'habitude d'y avoir affaire. Pourtant, si l'on résume de manière organisée cette fiscalité des entreprises, on en arrive à seulement 10 points essentiels la concernant, ni plus, ni moins. Voici ces 10 points énoncés dans cet article.
L'intégration fiscale : principes de base

L'intégration fiscale : principes de base

Si la fiscalité a souvent une image péjorative, elle peut aussi s’avérer avantageuse. L’intégration fiscale, fait partie des options fiscales permettant aux groupes de sociétés d’optimiser leur impôt sur les sociétés. Pour bien comprendre ce concept, nous ferons un rappel des règles de base de l’impôt sur les sociétés puis nous analyserons les conditions d’accès à l’intégration fiscale, ainsi que ses avantages et ses limites.