En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment demander sa démission sans preavis ?

Lorsque l’on veut démissionner d’un poste que ce soit en CDD ou en CDI, il faut tenir compte de la durée de préavis inclus dans son contrat. Dans certains cas, celle-ci peut être annulée avec les congés payés et/ou l’accord de l’employeur. Il faut calculer ses congés et faire la demande à son employeur avant de fixer la date de sa démission.

Contrat sans préavis

Dans la plupart des contrats, il est prévu une durée de préavis, mais dans certains cas, il n’y a aucun préavis. Dans ce dernier cas, il n’y a aucun problème de démissionner à la date que l’on désire. Par politesse et respect de son employeur, il est indispensable de faire une lettre de démission indiquant la date de départ. Cette lettre peut être remise en main propre ou expédiée en recommandé simple au responsable de l’entreprise, de la société ou du service du personnel. Modèle de démission sans préavis : Madame, Monsieur, Par ce courrier je vous présente ma démission à compter du….. de mes fonctions de….. (on peut indiquer les motifs de sa démission si l’on souhaite). Pour cette date, pourriez-vous me préparer mon certificat de travail ainsi que le solde de mon compte.
Recevez, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

Contrat avec préavis

Comme dit précédemment la plupart des contrats prévoit un délai de préavis pour une démission qui se compte généralement en mois (un mois est le plus courant). Cette période permet à l’employeur de prévoir le remplacement au poste qui sera vacant. Mais il est tout de même possible de démissionner sans préavis avec l’accord de l’employeur et en ayant déduit les jours de congé restants. Lettre type de démission pour ce cas : Madame, Monsieur, Par ce courrier, je vous informe de ma démission de mes fonctions de…… Je sollicite également votre autorisation écrite de ne pas effectuer la durée de mon préavis de…. mois prévu dans mon contrat afin de pouvoir quitter mes fonctions le….. (on peut indiquer les motifs de sa démission si l’on désire). Je vous saurai gré de m’informer de votre réponse le plus rapidement possible et si celle-ci est positive de prévoir pour cette date le solde de mon compte et mon certificat de travail. Recevez mes remerciements d’avance ainsi que mes salutations distinguées.

En cas de refus de l'employeur

Il n’y a aucun recours si l’employeur refuse, il faudra alors respecter son délai de préavis. Mais si celui-ci ne paye pas, refuse les congés payés dans ce cas vous pouvez rompre le contrat par la prise d’acte de rupture en raison de manquements de l’employeur. Cette rupture de contrat est immédiate et vous pouvez quitter votre poste sur-le-champ.

Articles de la même catégorie Licenciement

Les conditions et étapes pour bénéficier d'une aide juridique gratuite ?

Les conditions et étapes pour bénéficier d'une aide juridique gratuite ?

La justice n'est pas réservée aux seules personnes qui ont les moyens de ce payer les services d'un avocat. Pour les personnes aux faibles ressources, il existe une aide de l'état : c'est l'aide juridictionnelle ou encore appelée AJ par les professionnels. Elle permet d'obtenir l'aide d'un avocat gratuit pour gérer son dossier. Il existe tout de même des conditions pour obtenir cette aide.
Comment faire accepter un plan social en 10 étapes ?

Comment faire accepter un plan social en 10 étapes ?

Anciennement connu sous le nom de "plan social" sous la loi "Soisson" du 2 août 1989, l'actuel "plan de sauvegarde de l'emploi" (PSE) mise en place par la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 vise à éviter les conséquences d'un licenciement collectif, notamment en mettant en place des actions de reclassement. Mais comment le faire accepter ?
Comment rompre un contrat de professionnalisation ?

Comment rompre un contrat de professionnalisation ?

Rompre un contrat de professionnalisation n’est pas facile que l’on soit salarié ou employeur. Il existe néanmoins des solutions, de préférence amiables, à l’initiative du salarié ou de l’employeur pour mettre fin à ce type de contrat. Comment mettre fin à un contrat de professionnalisation ?