En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment bien créer sa carte de restaurant ?

Vous avez décidé d'ouvrir un restaurant. Vous maniez les casseroles comme personne, et vous fourmillez d'idées de menus. Mais au moment de concevoir la carte, vous séchez un peu... Rassurez-vous, faire le tri des idées de cartes est plus simple que de créer un restaurant ! Jouons donc cartes sur table pour concevoir une carte simple et modulable.

La composition

Dans le cas d'un restaurant classique (pour les pizzerias et restaurants japonais, la question se pose moins), il vous faut absolument panacher entre viande et poisson. Sauf si vous vous appelez L'Entrecôte, et proposez un plat unique (pari risqué, tout de même). Pour les viandes, ayez au choix deux viandes rouges, une viande blanche, et éventuellement un tartare (en menu brasserie surtout). Pour le poisson, un poisson gras (pavé ou darne de saumon) et un poisson blanc (filet de sole par exemple). Des salades composées s'imposent également (les classiques saumon/asperges, salade landaise, tomates/mozzarelle), y compris végétariennes. Soignez les accompagnements : proposez les pommes vapeur, les frites maison, les légumes frais. Rien de pire qu'un steak parfaitement cuit gâché par un accompagnement défaillant. Vous pouvez en revanche proposer des légumes plus rares : blé complet, quinoa, topinambours, qui sont très à la mode. Ajoutez toujours une proposition de salade verte en remplacement des légumes. Pour les entrées, un plateau apéritif de tapas à partager est une très bonne idée : charcuterie, légumes marinés, crevettes, olives... En dessert, optez pour la faisselle, la crème brûlée ou la part de tarte au citron, avec en plus une spécialité maison de votre répertoire, que vous changerez régulièrement ! Soyez large sur la carte des vins (générateurs de marge).

Le visuel

Pour le visuel de votre carte, insistez d'abord sur votre nom, et la charte graphique que vous avec choisi. Vous ne pouvez pas avoir une enseigne verte à fleurs avec une carte orange à petits pois ! Choisissez une police parfaitement lisible, même si elle vous semble moins jolie. N'insistez pas trop sur les noms de plats extravagants : deux lignes pour désigner un steak, c'est beaucoup.
Pensez également à la faire bilingue anglais : un restaurant très convivial, dont on est sûr de la qualité, risque d'attirer des professionnels même lorsqu'ils sont avec leurs collègues étrangers. La tradition "bonne franquette" (mais de classe) a la vie dure. Il est évident que les pistes sont ici données pour un restaurant en début d'activité, qui vise une clientèle simple et fidèle, plutôt "de midi". Pour donner libre-cours à votre originalité, utilisez l'ardoise : une semaine avec un plat précis, qui ne surchargera pas votre cuisine, et qui fera sensation. Vous pourrez ainsi tester directement les goûts de vos clients.

Articles de la même catégorie Création d'entreprise

Accepter une mission freelance : Contrat, rémunération, durée

Accepter une mission freelance : Contrat, rémunération, durée

Le statut d'indépendant est souvent décrit par les intéressés comme une façon formidable de travailler, mais sous l'esclavagisme des clients. Lors d'une négociation pour mettre en place une mission freelance, vous devez vérifier si le contrat, la rémunération, la durée de la mission, le renouvellement de la mission vous conviennent. Et ainsi éviter une invitation en enfer.
Comprendre le système des marchés publics

Comprendre le système des marchés publics

Les offres d’achats publics vous intéressent. C'est la raison pour laquelle, vous voulez comprendre le fonctionnement des appels d’offres publiques. Autrement dit, vous cherchez à vous documenter, afin de saisir le processus des contrats publics qui génèrent une véritable manne financière. Voici quelques informations qui vous permettront désormais, de répondre à une annonce de marché public.
Comment et pourquoi enregistrer un nom de domaine ?

Comment et pourquoi enregistrer un nom de domaine ?

Le nom de domaine est l'adresse électronique d'un site web. C'est l'URL d'accès à un serveur web. En somme, le nom de domaine vous permet d'accéder à un site web ou une page web. Comment enregistrer un nom de domaine ? Simplement, en souscrivant à un hébergeur web. Pourquoi enregistrer un nom de domaine ? Plusieurs raisons peuvent être évoquées qui justifient l'enregistrement d'un nom de domaine, notamment celle de l'identification de son site web. Voici le guide et les astuces pour réserver un nom de domaine.