Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment aménager un jardin japonais et ses bonsaïs ? (jardins, Japon)

Le jardin japonais est une représentation en miniature de la nature dans son ensemble. C'est pourquoi il est composé d'une série d'espaces censés symboliser différents types de paysages. Très fortement liée aux composantes philosophiques du Zen, la création d'un tel espace dans un jardin sera toujours synonyme de paix et tranquillité. Vous trouverez ici quelques idées pour aménager chez vous un jardin japonais et ses bonsaïs.

Décor principal du jardin : l'île

Les jardins japonais sont toujours bornés par une petite clôture rectangulaire. Délimitez votre espace avec une clôture basse en bois. Au fond du jardin, plantez des bambous qui vous fourniront une borne visuelle. Chaque jardin traditionnel comporte la symbolisation d'une île montagneuse, même lorsqu'il est exempt de pièce d'eau. La création d'un tel espace est aisée. Regroupez quelques grosses pierres (idéalement volcaniques) et agencez-les de manière harmonieuse pour symboliser une montagne. Plantez à proximité des végétaux rampants (type helxine) dont vous contrôlerez la croissance et l'occupation au sol. Le but est de créer une oasis de verdure qui symbolisera la partie basse de l'île. Assurez-vous que l'implantation de ces végétaux suive des lignes courbes. Vous pouvez installer à cet endroit un bonsaï qui complètera le design. Il conviendra, par la suite, d'entourer cette île de gravier pour jardin zen que vous ratisserez périodiquement afin de symboliser les mouvements de l'eau.

Après la création de l'île, place à la végétation

La végétation doit savamment envahir l'espace restant. Le jardin japonais n'est, par essence, pas fleuri. Il est, en revanche, un jardin riche en arbres dans lequel l'utilisation de bonsaïs est tout à fait indiquée. Participant au principe de miniaturisation de la nature, l'insertion de ces bonsaïs permettra de créer de charmants effets de perspective et de couleur. Conifères et fruitiers tels que les orangers et les cerisiers seront à l'honneur. N'hésitez pas à les mettre en scène, sans pour autant les multiplier. Mieux vaut un beau bonsaï bien mis en valeur qu'une multitude maladroitement disposée.

Créez des décors différents

Disposez ça et là des décorations japonisantes telles que des lanternes ou des fontaines japonaises que vous trouverez aisément dans les boutiques spécialisées. N'oubliez pas d'établir un système de circulation harmonieux entre vos divers espaces. Vos chemins pourront être pavés de pas japonais disposés à même le sol et bordés de barrières faites de perches de bambous. Le pont semi-circulaire rouge est un des repères visuels les plus importants du jardin japonais. Miniature dans le cadre de l'aménagement d'un petit jardin, en l'absence d'un bassin, disposez-le au-dessus d'un espace de galets ratissés. Chaque jardin japonais doit être le reflet de la sensibilité de celui qui le compose. Fiez-vous à votre œil, et n'oubliez pas la règle d'or : évitez la symétrie.

Articles de la même catégorie Jardin & extérieur

Les rosiers : comment les entretenir ?

Les rosiers : comment les entretenir ?

Rosiers tiges, rampants, pleureurs, paysagers, grimpants ou miniatures... il existe une variété de rosiers pour chaque jardinier sommeillant en nous, que ce soit pour embellir un jardin à la campagne ou fleurir un balcon en ville. Mais cultiver un rosier, même si ces plantes ne sont pas très exigeantes, demande un minimum d'entretien, que nous allons détailler dans cet article.
La culture des Impatiens exotiques

La culture des Impatiens exotiques

La famille des Balsaminacées est essentiellement constituée du genre Impatiens qui compte environ 600 espèces tempérées à tropicales. Le genre est connu pour ses fruits qui éclatent lorsqu'ils sont mûrs, projetant les graines en tous sens. Sous nos latitudes, on distingue trois groupes de culture pour les impatiens selon leur résistance au froid.
Comment créer son jardin biologique ? (conseils pratiques)

Comment créer son jardin biologique ? (conseils pratiques)

Pour aider la nature à bien faire son travail, on peut bien organiser son jardin pour en faire un jardin biologique. La première chose à faire, vous l’aurez compris, est de supprimer l’usage d’insecticides, car ils donnent parfois l’effet inverse à celui recherché. On peut ainsi récolter des fruits et légumes sains, car cela exempte des produits toxiques. Voici quelques conseils pour réussir son jardin biologique.
Entreprise paysagiste : comment la choisir et obtenir un devis ?

Entreprise paysagiste : comment la choisir et obtenir un devis ?

Les beaux jours sont arrivés et vous aimeriez pouvoir les passer dans un beau jardin, fleuri et bien aménagé mais le votre ressemble pour le moment plus à un terrain vague qu'au jardin de vos rêves. Alors, il pourrait être nécessaire de faire appel à une entreprise paysagiste pour réaliser votre déco végétale. C'est la période idéale et voici comment la choisir.