Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Choisir un porte-mine (conseils)

Supplantant le crayon de papier, le porte-mine permet de s’adapter à tous les usages de l’écriture. Pratique, il s’adaptera à tous les usages courants, mais pourra aussi convenir pour un travail de plus haute précision. Une invention pratique donc, déclinable selon nos envies et nos besoins. C’est en 1822, que Sampson Mordan et Gabriel Riddle brevetèrent, en Grande Bretagne, le porte-mine. Il supplantera très rapidement notre traditionnel crayon de papier (certains le nomment donc crayon mine).

Une invention pratique

Le porte mine supporte donc des mines, qu’il est inutile de tailler. Il peut être jetable, ou destiné à un usage plus long, nous permettant d’y introduire des mines. Un usage courant. Dans bien des cas, le porte mine est équipé d’une gomme intégrée à la seconde extrémité. On voit donc tout l’intérêt, qu’il représente, puisque son utilisation ne nécessite donc plus un taille-crayon (devenu inutile) ni même la gomme (intégrée).

Pour tous les usages

Choisir un porte mine adapté consiste d’abord à en définir l’usage que l’on en fera. Il est à noter, que la majorité des modèles présentés pour un usage courant et quotidien propose une mine HB de 0;7mm. Cette mine correspond à l’usage le plus répandu du porte-mine, et peut répondre à bien des utilisations. Néanmoins, on peut adapter son porte mine à ses besoins. Une épaisseur choisie. Si 0,7mm est donc la taille généralement utilisée pour le diamètre de la mine, on peut avoir besoin d’un trait plus fin pour la réalisation de travaux de grande précision, comme le dessin industriel ou l’utilisation fréquente et régulière de papier millimétré. Le trait très fin d’une mine de 0,3 mm sera très apprécié, même s'il fragilise la mine.

Un porte-mine pour tous

Face à ce diamètre de mine, on choisira également la nature de la mine, de plus sèche (H) à la plus grasse (B) (Codification de la nature de la mine : H, F, HB, B). Plus la mine sera sèche, plus le tracé sera peu marqué, à l’inverse d’une mine grasse, qui laissera une trace bien visible. Ainsi, une mine sèche (H ou F) sera appréciée pour l’utilisation de papier calque. Une adaptation permanente. Maintenant que vous possédez tous les éléments pour choisir votre mine, il faut adopter le portemine de votre choix. Comme pour les stylos plume, Waterman propose différents porte-mines, et tous les fabricants rivalisent d’imagination pour satisfaire nos envies et nos demandes.

Articles de la même catégorie Arts graphiques & arts plastiques

L'impression offset : avantages et inconvénients

L'impression offset : avantages et inconvénients

L'impression offset est un moyen d'impression qui remplace la pierre lithographique (pierre calcaire) par une plaque cintrable qui ajoute un blanchet, c'est-à-dire une épaisseur supplémentaire entre l'encre et la feuille imprimée. Ce procédé consiste en une répulsion d'eau et de la graisse de l'encre. La plaque de zinc permet seulement de reporter l'image sur le blanchet. Ce blanchet quant à lui reporte l'image sur papier.
Pascal Maitre : photographe et reporter

Pascal Maitre : photographe et reporter

Pascal Maître est un photographe reporter français, né en 1955. Il débute sa carrière en 1979, parcourant le monde pour de grands magazines, comme Géo ou Life. Il a travaillé pour différents groupes de presse. Depuis 1988, il a exposé ses années de travail à travers le monde et publié différents ouvrages, dont Mon Afrique en 2001.
La peinture sur la Provence : les grands noms

La peinture sur la Provence : les grands noms

Les paysages aussi divers que variés de la Provence ont attiré un grand nombre de peintres. Parmi les plus célèbres, on retrouve Paul Cézanne, provençal de souche, mais aussi des artistes d'autres régions venus s'établir provisoirement ou pas, comme Vincent Van Gogh, Paul Gauguin et Henri Matisse, qui décida d'y finir ses jours. Certains de ces tableaux d'art de Provence sont aujourd'hui incontournables.
Qu'est ce que l'art urbain ?

Qu'est ce que l'art urbain ?

En vous promenant dans la ville, vous remarquerez au détour des immeubles, sur les murs, sur les trottoirs, des dessins, des citations, d'étranges personnages, des graffitis, c'est de l'art urbain. Si vous ne connaissez pas ce mouvement, il est temps d'aller à sa rencontre, grâce à son histoire, aux valeurs qu'il véhicule et connaître des artistes qui ont su, avec talent, émerger de cette activité.