Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Analyse et critique du film "Z" de Costa Gavras

Costa Gavras, après un séjour en Grèce et de sa découverte littéraire, réalise le film "Z" en 1969, le premier film politique de sa trilogie. Après l'assassinat d'un député progressiste en Grèce, un juge dénonce le complot politique. "Z" est un film dénonciateur qui nous laisse muets à sa fin. Il a reçu de nombreuses récompenses.

"Z" et son origine

"Z" est un film réalisé par Costa Gavras en 1969. C'est le premier film politique de la trilogie portant sur le même thème de Costa Gavras avec "L’Aveu" en 1970 et État de siège en 1973. Pendant un voyage en Grèce, il découvre "Z", un livre de Vassilis Vassilikos qui raconte l’histoire de l'assassinat d’un homme politique de gauche haut placé et dissimulé par la police en simple accident. Il s'agit d'une histoire vraie, de Gregoris Lambrakis un député grec assassiné en 1963 pour des raisons politiques. De là, il en écrit le scénario pour le film.

L'histoire

À la suite de la mort d’un député, joué par Yves Montand , un juge d’instruction, joué par Jean Louis Trintignant, essaye de déjouer un complot politique dans les années 1960.

Il est vivant

"Z" signifie, il vit, où il est vivant, une lettre utilisée après la mort du député en guise de protestation. On pouvait voir cette lettre notée un peu partout sur les murs de la Grèce. On pouvait aussi la traduire comme l’enfant souriant, titre qui sera donné à l’une des chansons du film. Il s’agit d’un film politique coup-de-poing qui nous laisse à la fin du générique coi . "Toute ressemblance avec des évènements réels, des personnages morts ou vivants n’est pas le fait du hasard, elle est volontaire" : cet avertissement dès le début du film nous montre bien le degré d’engagement de ce film. Il dénonce les conséquences de la dictature qui nous laisse sans voix. C’est un film où l’on met du temps avant de s’en remettre. Un film qui a reçu le grand prix du jury à l’unanimité et le prix d’interprétation pour Jean-Louis Trintignant au Festival de Cannes en 1969, mais aussi plus de quarante prix internationaux.

Articles de la même catégorie Cinéma

Pierre Etaix : biographie

Pierre Etaix : biographie

Pierre Etaix est un "touche à tout" dans le domaine artistique. A la fois cinéaste, clown, scénariste, gagman, magicien, dessinateur et même artisan verrier ce saltimbanque. Marié à Annie Fratellini, il est aussi le fondateur de l'Ecole Nationale du Cirque. "Yoyo" est le film considéré comme un chef d'œuvre parmi tous les films de Pierre Etaix.
Patrice Leconte : biographie

Patrice Leconte : biographie

L'auteur de bandes dessinées, Leconte Patrice, est né le 12 novembre 1947 à Paris. Il est surtout connu pour ses talents de réalisateur tout en étant également acteur, cadreur et scénariste. Entre les longs et courts-métrages, ses rôles au théâtre et ses bandes dessinées, Patrice réalise une carrière bien remplie depuis près de 60 ans.
Danielle Darrieux : biographie

Danielle Darrieux : biographie

Danielle Darrieux est née le 1er mai 1917 à Bordeaux, mais c'est à Paris qu'elle passe son enfance. Pour nourrir sa famille, sa mère donne des cours de chant, après la mort prématurée de son mari. Danielle fait des études de violoncelle au Conservatoire de Paris, et débute sa carrière au cinéma dès l'âge de 14 ans.
Jean Lapointe : biographie

Jean Lapointe : biographie

Jean Lapointe, de son vrai nom Jean-Marie Lapointe, est né le 6 décembre 1935 à Princeville, dans le comté de Matane (Québec). Nous pouvons dire que Jean Lapointe est pluridisciplinaire, en effet, il est à la fois, chanteur, compositeur, interprète, humoriste, comédien, et sénateur du Canada.