Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Analyse et critique du film "La voix des morts"

Sorti en France en 2005, le film "La voix des morts", réalisé par le Canadien Geoffrey Sax et Michael Keaton comme tête d'affiche, est un thriller fantastique à l’ambiance très angoissante. Si vous êtes adeptes de sensations fortes, ce film est fait pour vous.

Synopsis et analyse du film

Alors que sa femme Anna a été assassinée, un architecte nommé Jonathan Rivers tente jour après jour de surmonter ce drame, pour lui et par amour pour son fils. Cet homme, à l'esprit plutôt cartésien et ne croyant pas aux contacts avec l'Au-delà, est troublé par des phénomènes qui se répètent toutes les nuits. Il rencontre Raymond Price qui prétend que c'est Anna qui tente de lui parler par E.V.P. (Electronic Voice Phenomenon) et qu'elle cherche à dénoncer son assassin. Le film, sur un fond fantastique, est avant tout le combat d'un homme frappé par une tragédie et qui cherche à faire éclater la vérité. C'est aussi une vraie réflexion sur la difficulté du deuil. Le sujet le plus troublant du film est le traitement des E.V.P., un phénomène dont les adeptes pensent que la communication avec les morts est possible. Depuis son apparition dans les années 1980, des expériences ont été faites pour tenter de prouver que l'on peut capter et enregistrer les voix des morts, ou de les voir sur des écrans. Celles-ci seraient relayées par ce que l'on appelle le "White Noise" (le bruit blanc), une gamme de fréquences qu'émettent les appareils électroniques. Ces phénomènes paranormaux, plutôt mal connus du grand public, sont l'objet de nombreuses études à travers le monde. Le film bénéficie aussi d'une esthétique très soignée, les couleurs pastel plutôt chaudes au début du film s'estompant à mesure que s'assombrit l'existence du personnage principal. Cela contribue à rendre l'atmosphère de plus en plus angoissante.

Distribution

- Jonathan Rivers : Michael Keaton (Batman, Batman Returns, etc.). - Anna Rivers : Chandra West. - Sarah Tate : Deborah Kara Unger (Payback, 88 minutes, etc.). - Raymond Price : Ian Mc Neice (Bridget Jones, Oliver Twist, etc.). - Jane : Sarah Strange. - Mike Rivers : Nicholas Elia. - Détective Smits : Mike Dopud.

Critique du film

Servi par une grande prestation de Michael Keaton, très juste et très sobre, par un scénario très bien ficelé, des scènes provoquant des frissons incontrôlables, le film "La voix des morts" remplit tous les critères pour faire de cette oeuvre fantastique un vrai bon moment de cinéma.

Articles de la même catégorie Cinéma

Michel Blanc : biographie

Michel Blanc : biographie

Michel Blanc est un acteur et réalisateur français. Il est connu pour avoir joué dans "les Bronzés" et pour avoir joué d'innombrables rôles d'idiots ou de dragueurs maladroits. Il devint réalisateur en 1984 grâce à "Marche à l'ombre" un film qui eu un certain succès. Il remporta aussi plusieurs prix grâce à ses interprétations.
La saga des films "American Pie"

La saga des films "American Pie"

Dans le domaine des succès absolus, "American Pie" figure dans tous les classements de tête. Pleins d'humour, intelligents et très bien interprétés, les films sont frais, agréables, et pertinents pour le jeune public. Le premier volet présente l'angle d'attaque : une bande de copains décident de tout mettre en œuvre pour ne pas rester puceaux avant l'entrée à l'université.. Tout un programme !
Analyse et critique du film Dune

Analyse et critique du film Dune

Dune est sortie en 1984. Il a été porté à l'écran par le réalisateur américain David Lynch. Ce film de science-fiction est une adaptation du roman de Frank Herbert, premier opus d'une série. Une nouvelle adaptation est prévue pour 2014.
Max Ophuls : biographie

Max Ophuls : biographie

Max Ophuls, de son vrai nom Maximillian Oppenheimer, est né en 1902 en Allemagne et décédé en 1957 d'une longue maladie. Considéré comme un des premiers grands cinéastes français, il a toujours vécu en France et même il obtint la nationalité française avant le début de la Seconde Guerre mondiale. Il a scénarisé et réalisé pas moins de 28 films entre 1931 et 1955.