• Cinéma & TV
  • Musique
  • Loisirs & Culture
  • Déco & Cuisine
  • Mode & Beauté
  • People
  • High Tech
  • Business
  • Sport

Le mauvais oeil, qu'est-ce que c'est ?

"Avoir le mauvais œil", "jeter le mauvais œil", voilà des expressions que l'on a tous entendues au moins une fois. Mais derrière les croyances populaires et les fantasmes surnaturels, qu'est-ce que signifie "le mauvais œil" ? Vous trouverez ici une explication sur cette expression et son origine, ainsi que des informations sur les signes et moyens supposés de s'en débarrasser.

Par Lila Von Eysel
Le mauvais oeil, qu'est-ce que c'est ?

Origine

Déjà dans le Nouveau et l'Ancien Testament, on parlait du "mauvais œil" (ou regard assassin). Ce regard aurait la faculté d'apporter le malheur et la maladie à une personne, allant jusqu'à la détruire complètement.

Au Moyen-Age, on avait coutume de reprocher le mauvais œil aux sorcières. On prétend que les personnes qui les avaient offensées étaient étrangement frappées par le malheur.

Dans le langage courant, on entend par "jeter le mauvais œil à quelqu'un" le fait de lui jeter un mauvais sort, d'attirer sur lui des problèmes (faillite, maladie, mort, perte de l'être aimé, etc.). De la même façon, lorsqu'une personne pense être maudite par quelqu'un, on dit qu'elle a "le mauvais œil".

Le mauvais œil pourrait toucher tout le monde, hommes et femmes, enfants et vieillards. Les animaux et objets également pourraient en être victime selon certaines croyances du monde arabe.

Selon les croyances et superstitions populaires, le mauvais œil est souvent le fruit d'une jalousie profonde et ne serait pas toujours jeté volontairement.

En quoi consiste le mauvais oeil ?

Les symptômes du mauvais œil les plus couramment admis sont les suivants :
Un état de fatigue permanent.
Un état dépressif.
Une sensation de lourdeur physique et psychique omniprésente.
Une malchance soudaine.
Des difficultés à se concentrer accompagnées d'oublis, de maladresse.
Des insomnies, un sommeil difficile ou des cauchemars réguliers.

Avoir un ou plusieurs de ces symptômes n'est pas forcément lié au mauvais œil, ne négligez pas d'en parler à votre médecin.

Se protéger du mauvais oeil

Pour conjurer ou guérir le mauvais œil, il existe des solutions. Les amulettes sont très réputées dans ces cas là (l’œil d'Horus principalement).

Les Romains utilisaient une "figue" (talisman représentant un poing fermé avec le pouce placé entre l'index et l'auriculaire).

Au Portugal, on donne aux enfants des talismans composés d'un croissant de lune, d'une corne, d'un pentacle et d'une "figue". Ce talisman est censé les protéger contre tous les symptômes du mauvais œil et favoriser la chance.

Dans la tradition juive, on utilise le fil rouge pour se protéger, ainsi que les symboles de la "figue" et du poisson.

En Irlande, on utilise le trèfle, en Grèce l'ail et en Inde l'orge. Dans l'Islam, certains versets du coran sont récités.

Vous trouverez des conseils et astuces sur les sites Rituel-fr.com et Rituels2magie.com. Ces deux sites proposent également des rituels contre le mauvais sort.

  • Le mauvais oeil, qu'est-ce que c'est ?
  • Pause
  • Lecture
  • 1 sur 1