• Cinéma & TV
  • Musique
  • Loisirs & Culture
  • Déco & Cuisine
  • Mode & Beauté
  • People
  • High Tech
  • Business
  • Sport

Comment fabriquer un circuit imprimé ? (matériels, étapes)

Un circuit imprimé est une plaque qui permet de relier électriquement entre eux un ensemble de composants électroniques. Il est utilisé dans la plupart des objets usuels de la maison, tels que : télécommandes, ordinateurs, imprimantes, calculatrices, radios, etc. Il est construit à partir de résine époxy ou de fibre de verre, recouvert d’une fine couche de cuivre et ensuite d’un vernis photosensible.

Par Myca
Comment fabriquer un circuit imprimé ? (matériels, étapes)

Constitution d'un circuit imprimé

Afin de permettre la gravure du circuit imprimé, on utilise un typon qui se place sur la résine de la plaque.

Le circuit imprimé peut être constitué d’une ou de plusieurs couches de cuivre, qui, dans ce cas, seront séparées par un film isolant.

La piste d’un circuit imprimé est une fine bande métallique qui sert de liaison électrique. Chaque piste se termine par une pastille qui est la zone conductrice du circuit imprimé.

Procédé de réalisation

  • Lors de la création artisanale de circuits imprimés, on utilise une insoleuse qui permet de reporter les motifs dessinés sur le typon, son impression sur papier transparent, l’insolation de la plaque à époxy, sa révélation, sa gravure pour laquelle on utilise du perchlorure et qui sera neutralisée.
  • L’étamage à froid permet ensuite de soigner les pistes en assurant une protection du cuivre ainsi qu’une meilleure adhésion des soudures.
  • Il faut alors percer afin d’implanter les différents composants du circuit imprimé par brasure où le métal apporté se constitue d’un mélange d’étain (60%) et de plomb (40%), de façon à obtenir un mélange eutectique, au sein duquel le point de fusion sera inférieur à 190°C.
  • Placer les composants et entreprendre les soudures.
  • Terminer par le vernissage des circuits. Ce vernis est généralement de teinte verte, et son but est d’assurer la protection nécessaire pour lutter contre l’oxydation, ainsi qu’éviter tout contact électrique en dessous de sa couche protectrice, donc d’isoler le circuit.

Autres types de circuit imprimé

Il existe des circuits imprimés flexibles, qui peuvent être fabriqués en polyimide (PI) par exemple, en raison de la thermostabilité de la matière.

Ces circuits imprimés flexibles seront surtout utilisés dans la fabrication de téléphones, d’appareils photo, satellites, claviers d’ordinateurs, etc.

Il existe même des circuits imprimés en céramique, utilisés en cas d’environnement thermique particulièrement éprouvant lors de certaines applications militaires, voire même spatiales.

  • Comment fabriquer un circuit imprimé ? (matériels, étapes)
  • Pause
  • Lecture
  • 1 sur 1