• Cinéma & TV
  • Musique
  • Loisirs & Culture
  • Déco & Cuisine
  • Mode & Beauté
  • People
  • High Tech
  • Business
  • Sport

Comment écrire ses mémoires ? (guide pratique)

Quelque soit l’âge, certaines personnes estimant avoir vécu des événements qui méritent d’être racontés aux autres, envisagent d’écrire un livre pour raconter leurs mémoires, leur autobiographie. D’autres y sont encouragés par leur entourage, mais hésitent sur le contenu de leur récit. Il y a de nombreuses manières d’aborder la rédaction d’un tel ouvrage. Voici donc quelques conseils.

Par C. D. M.
Comment écrire ses mémoires ? (guide pratique)

Comment rédiger ses mémoires ?

Commencez par choisir le type de récit. En effet, il est possible de rédiger ses mémoires selon le modèle de l’autobiographie classique, selon la formule de l’interview ou entretien, ou encore à l’aide de la fiction tout en conservant une large part d’autobiographie (roman autobiographique).

Dans le cas d’une autobiographie classique ou du roman autobiographique, le narrateur est l’auteur. Dans le cas de l’entretien, un tiers formule les questions et oriente donc le témoignage sur certaines thématiques, tandis que la personne qui fait l’objet du livre y répond. Cet entretien peut être réalisé oralement et la rédaction complète confiée à l’interviewer.

Quelle que soit la formule choisie pour la forme finale du livre, il est important d’organiser ses souvenirs et de dresser un plan des chapitres selon les thèmes ou les périodes que vous souhaitez aborder. En effet, si vous vous lancer immédiatement dans la rédaction sans être certain des aspects de votre vie que vous voulez aborder, vous risquez de fournir un texte confus.

Conseils pratiques

Pour permettre au lecteur de comprendre mieux votre récit, vous pouvez fournir des repères tels que le contexte historique plus large dans lequel les événements se sont produits. Par exemple, si vous avez participé à une guerre, une bataille, replacez-la dans le contexte plus général avant de parler de vos propres actions.

N’oubliez pas de décrire un minimum les lieux dans lesquels vous avez évolués si vous estimez que cela peut faciliter la lecture.

Réfléchissez aussi au public auquel vous voulez vous adresser, afin d’éventuellement adapter votre vocabulaire à leur niveau (ex : des enfants).

Des anecdotes pourraient aussi être les bienvenues, à condition qu’il n’y ait pas que cela dans votre récit.

Mon avis

Il est vrai que la rédaction de ses mémoires est devenue une activité prisée par beaucoup de monde et l’informatique facilite l’édition de livres par le plus grand nombre.

Cependant, demandez-vous quel aspect de votre vie mérite véritablement d’être publié. En effet, la totalité de la vie de chacun n’intéresse pas forcément le public. Par contre, un témoignage sur certains événements qui ont marqué la mémoire collective d’une région, d’une entreprise, d’une institution, que vous avez vécus peut mériter une publication. Réfléchissez donc bien à l’orientation que vous allez donner à votre récit.

  • Comment écrire ses mémoires ? (guide pratique)
  • Comment écrire ses mémoires ? (guide pratique)
  • Pause
  • Lecture
  • 1 sur 2